auteur
Pitchdobrasil

Du même auteur

Le hors-jeu à la limite

Cas d'école: une position de hors-jeu nette du buteur... sur un ballon dévié par un partenaire puis un défenseur. À la fin, c'est vous qui décidez d'accorder le but ou non.

Arthur33

16/11/2010 à 01h33

Ce n'est pas évident d'arbitrer l'action, en effet. J'aurais pour ma part tendance à me ranger du côté de la décision qui a été prise pendant le match, car on ne peut pas dire que le lorientais voulait envoyer la balle vers le joueur, ni dégager la-dite balle, mais plutôt voulait interposer son pied pour empêcher le ballon de continuer sa course. Après, c'est très dur d'arbitrer dans cette situation, et chaque arbitre peut avoir son interprétation. Si l'arbitre avait accordé le but, ce n'aurait pas été scandaleux.

Brest Of Burden

16/11/2010 à 08h49

Très clair, merci ! En revanche, il n'est toujours pas clair pour moi comment arbitrer la situation suivante : si Battles adresse une passe à un coéquipier en position de hors jeu, mais que la balle est contrée par un défenseur (qui est positionné pour couper cette passe potentielle), et arrive dans les pieds d'un autre attaquant en position licite. Convient-il de signaler un HJ sur le premier attaquant ? Les récentes consignes semblent dire que non (on attend qu'il ait le ballon pour éventuellement le signaler), mais ne prend-il pas une part active au jeu (la passe lui étant visiblement destinée) ? Ne peut-il pas interférer avec un adversaire (ou son jeu)autrement qu'en le gênant dans sa course (en faisant un appel par exemple) ? Est-ce au défenseur de décider de ne pas s'occuper de l'attaquant en se disant que de toutes façons, il est HJ ? J'avoue que ce point est toujours flou pour moi, et j'aurais tendance à signaler le HJ, et je ne suis pas partisan du "le doute profite à l'attaquant".

LLBB1975

16/11/2010 à 08h59

Je trouve que nos explications étaient bien plus claires sur EVECT... Blague à part, cette péripétie stéphanoise montre bien la difficulté d'être arbitre...

Chaban del Match

16/11/2010 à 09h16

Et bon courage aux partisans de la vidéo sur ce coup là tiens. Les images sont limpides mais comment les interpréter ? Pour moi si le défenseur ne la met pas volontairement dans les pieds de l'attaquant, il a quand même botté le ballon déliberement. Ce n'est pas comme si le ballon lui avait rebondi dessus. Il fait un geste avec sa jambe, un reflexe sans doute mais geste quand même. Le pied va au ballon. Encore si il avait sauté en bougeant les jambes et que le ballon avait ricoché sur son tibia ou sa cuisse on peut plaider la non intention de botter le ballon mais là, c'est une action nette pied-ballon. Alors oui Bergessio est hors jeu au moment où Battles touche le ballon, mais si le but est validé ça a l'air réglementairement acceptable.

syle

16/11/2010 à 09h51

Je rejoins en grande partie l'appréciation (et les doutes) de Brest of Burden (amateur des Stones ?) La règle du hors-jeu passif m'a même toujours semblé aberrante tant un hors-jeu peut difficilement être passif. Il est impossible pour le défenseur de dire "il y a hors-jeu, donc je laisse tomber le marquage de ce joueur" tant que rien n'est sifflé... parce-que le hors-jeu est parfois difficile à apprécier pour le corps arbitral, et ne sera peut-être jamais sifflé même s'il profite à l'attaquant. Donc, le(s) défenseur(s) est obligé d'appliquer un principe de précaution. Le gardien doit aussi tenir compte de ce paramètre. Et à partir du moment où la défense doit se préoccuper d'un joueur en position de hors-jeu, le hors-jeu en question ne peut plus être réellement passif. Il a forcément une influence sur le jeu. Même si le joueur ne reçoit jamais le ballon (le jeu sans ballon, diantre, le jeu sans ballon !) On laisse donc là une immense liberté d'interprétation sur des actions décisives, ce qui ne va pas vraiment dans le sens de la lisibilité. Et on prend clairement le parti de favoriser l'attaque par rapport à la défense. Pourtant, pour une défense, jouer le hors-jeu est tout un art... un art bien dangereux qui ne paie plus. Dommage... Bref, je trouve logique de refuser le but sous prétexte que Bergessio profite de sa position de hors-jeu initiale, mais effectivement, selon les lois du jeu, valider le but n'est pas non plus une totale aberration (même si je trouve que ce n'est pas dans l'esprit du jeu... grrrrrrrrrrr !) Chaban del Match, je ne vois pas bien ce que la vidéo vient faire là... D'une part, se saisir d'un exemple aussi précis, d'un argument aussi spécieux, pour dire que la vidéo ne sert à rien n'a fondamentalement pas plus de valeur que de souligner l'évidence de l'utilité de la vidéo après avoir vu valider le non-but de Wendel ce week-end. D'autre part, la vidéo n'a pas vocation à devenir un arbitre automatique. Elle peut seulement permettre à l'arbitre d'avoir une vision claire et précise d'une action décisive et de prendre sa décision en toute connaissance de cause. Ca n'exclue absolument pas la part d'interprétation qui incombe à l'arbitre et à lui seul, et cette action en est un exemple précis. Cette action serait d'ailleurs plutôt à mon humble avis un exemple type de non-utilisation de la vidéo, dans le sens où j'imagine mal un arbitre demander la vidéo pour une action qu'il a parfaitement vue et appréciée. Après, il peut en avoir une interprétation à froid différente de celle qu'il a eue à chaud, mais il ne s'agit de toutes façons que de l'interprétation, qui lui appartient pleinement. Et en l'occurence, il est tanquille : persone ne peut lui reprocher de s'être planté (à part éventuellement le mec beurré en slip devant sa télé qui avait de toutes façons déjà insulté 15 fois sa mère depuis le début du match....)

Jean-Patrick Sacdefiel

16/11/2010 à 10h05

Syle : "Cette action serait d'ailleurs plutôt à mon humble avis un exemple type de non-utilisation de la vidéo, dans le sens où j'imagine mal un arbitre demander la vidéo pour une action qu'il a parfaitement vue et appréciée". --- Ah, parce que selon toi, la vidéo serait demandée par l'arbitre? Je dis ça parce que d'autres pro-vidéo estiment qu'elle devrait intervenir à la demande des entraîneurs. Genre avec deux ou trois droits par rencontre (comme ça, des matches seront gagnés sur un bon "coaching vidéo", génial). Bref, donc l'arbitre, dans le doute et dans ton système, demandera les images. Dis donc, avec la pression qu'ils ont, les arbitres, et l'intolérance générale contre les "erreurs", ils vont demander les images combien de fois par match? [ceci était un aparté offert par l'association "Parlez-nous un peu des modalités d'application de la vidéo, qu'on rigole"]

LLBB1975

16/11/2010 à 10h19

Cela serait marrant si on ajoutait la notion d'intentionnalité comme pour la passe en retrait vers le gardien où le joueur doit botter le ballon vers le gardien pour être sanctionné... Par ailleurs, il me semble que le hors-jeu avait été institué pour éviter que les attaquants campent trop près du but en attendant le ballon. A mon sens, cette notion a été oubliée puisque, maintenant, on sort le pied à coulisse (Copyright Larqué) pour voir si l'attaquant est hors-jeu.

Tonton Danijel

16/11/2010 à 10h47

En même temps, la passe à l'adversaire intentionnelle, c'est tout un concept...

arnaldo01

16/11/2010 à 10h48

Est ce que Batlles a fait une passe ? Non, il a juste rate son controle donc selon moi il n'y a pas hors jeu.

syle

16/11/2010 à 11h40

Gigodanho mardi 16 novembre 2010 - 10h05 Ah, parce que selon toi, la vidéo serait demandée par l'arbitre? Je dis ça parce que d'autres pro-vidéo estiment qu'elle devrait intervenir à la demande des entraîneurs. Genre avec deux ou trois droits par rencontre (comme ça, des matches seront gagnés sur un bon "coaching vidéo", génial). Bref, donc l'arbitre, dans le doute et dans ton système, demandera les images. Dis donc, avec la pression qu'ils ont, les arbitres, et l'intolérance générale contre les "erreurs", ils vont demander les images combien de fois par match? [ceci était un aparté offert par l'association "Parlez-nous un peu des modalités d'application de la vidéo, qu'on rigole"] -------------- L'application de la vidéo à la demande des entraîneurs, ça me semble être le dernier des non-sens, mais je ne vais pas perdre mon temps à prêcher des convaincus ! Les innombrables objections sont évidentes. De toutes façons, considérer ce genre de modalités d'application pour les mettre au débit du principe même de l'utilisation de la vidéo, ce n'est pas sérieux. Tout comme il n'est pas sérieux de guetter le moindre cas de figure où la vidéo n'apporterait rien (et ils sont nombreux) pour apporter de l'eau à son moulin. Si je peux envisager le recours à la vidéo, ce n'est en effet que sur demande de l'arbitre central, et uniquement sur des actions décisives (qui amènent un but ou un penalty, donc). Ca limite déjà pas mal, et ça ne ralentit pas le jeu puisque ça s'inscrit dans le temps où 18 joueurs de pressent systématiquement autour de l'arbitre pour réclamer ou protester pendant 2 minutes. Et puis si l'action n'est pas décisive (pour savoir si elle va l'être, ça implique de laisser jouer dans le doute, ce qui sert le spectacle), on s'en bat un peu l'oeil de savoir s'il fallait siffler ou pas. Donc, dans ce cas, pas de retour en arrière : ça joue. L'idée, c'est clairement de donner un outils supplémentaire aux arbitres, en préservant l'ensemble de leurs prérogatives. [ceci était un aparté offert par l'association "tentons d'avoir une discussion constructive et pas totalement manichéenne avec les conservateurs qui ne veulent de la vidéo dans le football sous aucun prétexte"]

 

LLBB1975

16/11/2010 à 11h53

Tonton Danijel mardi 16 novembre 2010 - 10h47 En même temps, la passe à l'adversaire intentionnelle, c'est tout un concept... ------------------------ Dans le cas présent, Battles n'a pas l'intention de la donner à Bergessio... Donc, pas hors-jeu, si on juge l'intentionnalité... Avant que certains ne me tombent sur le râble, je précise que je suis bien conscient que l'idée est difficilement applicable et mettrait encore un peu plus les arbitres dans l'embarras.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)