auteurs
Propos recueillis par Jérôme Latta et Thibault Lécuyer

« Nous avons réussi à réduire la place des polémiques sur l'arbitrage »

Interview: Cyril Linette (1). Répondant à notre lettre ouverte, le patron des Sports de Canal+ reconnaît certains travers, mais estime avoir lutté efficacement contre les réflexes anti-arbitraux sur son antenne.

syle

27/10/2010 à 17h00

Gigodanho mercredi 27 octobre 2010 - 16h08 "J'aimerais maintenant avoir ton point de vue sur les conséquences, pour le jeu, de ces nombreuses interruptions (car non limitées, et trop tentantes pour l'arbitre de champ qui préférera ne pas prendre de risque) sur le jeu. En rappelant que depuis 20 ans, les règles ont évolué pour favoriser la continuité et la fluidité du jeu*, condition déterminante pour sa qualité (on n'est pas dans le rugby ou le foot US)." --> Comme je te le disais, je n'imagine le recours à la vidéo qu'à postériori (à l'issue de l'action) sur des phases de jeu décisives (validation d'un but, voire d'un accord ou non d'un penalty). Ainsi, s'il y a doute, on laisse jouer (avantage à l'attaque, cool...) et on gagne en fluidité par rapport à un arbitre qui va appliquer le système de précaution et siffler au moindre doute (et on le voit souvent). Par ailleurs, les actions concernées (décisives, donc) sont rares : on est au foot, pas au basket. Au final, je ne pense pas que l'on perde la moindre minute de jeu. En tout cas, pour en être sûr, quel meilleur moyen que d'essayer ? "Je souhaite aussi que tu me dises ce qui ce passera quand une situation de jeu ambiguë, injugeable, laissera des millions de téléspectateurs furieux parce que l'arbitre vidéo n'aura pas vu la même chose qu'eux. Et si tu me dis, on s'en tient à la décision de l'arbitre de champ, je te réponds que ça ne changera rien à la fureur sus-mentionnée, et qu'on aura interrompu le jeu pour rien." --> Je te réponds en effet que l'on s'en tient à la décision de l'arbitre. De toutes façons, remettons les choses dans le contexte : l'arbitre central demande l'assistance vidéo, on lui souffle un truc dans l'oreillette, suite à quoi il prend une décision : personne ne sait ce qu'il s'est dit ni si un doute persiste. L'interprêtation et la prise de décision, c'est le rôle du corps arbitral et il continue de l'assumer pleinement. Après, si Kévin fait une crise d'apoplexie sur son canapé, je vais te dire franchement qu'on s'en tape un brin... De toutes façons, avec ou sans vidéo, ça faisait déjà une demi-plombe qu'il insultait la mère de l'arbitre en éclaboussant le berger allemand d'écume de Burgbraü parce-que son équipe était en train de prendre une branlée ! Bref, ça, c'est un autre problème, plus difficilement soluble... "Enfin, on en viendra à cette philosophie du football qui ne tolère plus les "erreurs d'arbitrage". Ah mince, on aurait peut-être dû commencer par ça :)" --> Ben écoute, franchement, sans en faire un leitmotiv, une grosse erreur d'arbitrage qui change l'issue d'un match voire d'une compétition, c'est pas un truc dont raffole même si j'arrive à vivre avec... Disons qu'entre un match avec erreur d'arbitrage et un match sans erreur d'arbitrage, si j'ai le choix, je choisis la seconde option. Au même titre que je préfère voir un beau match, riche, technique et plein de rythme qu'une purge de 0-0 pourri avec contrôles américains, tacles approximatifs et frappes en tribunes... Je n'en veux pas à l'arbitre qui se plante, mais je me dis que s'il y a moyen de l'aider à moins se tromper, c'est encore mieux... De la même manière que si je trouvais le moyen d'aider Brandao à réussir un contrôle ou Moussilou à cadrer une frappe, je ne me priverais pas de l'employer... ----------------- Troglodyt mercredi 27 octobre 2010 - 16h22 Beaucoup de ceux qui demandent la vidéo sont prêt à se ranger derrière l'interprétation de l'arbitre au motif que cette interprétation aura eu le secours de la technologie. Alors je leur demande s'ils seront quand même d'accord pour se ranger derrière l'arbitre que l'arbitre n'aura pas la même interprétation qu'eux. Et si la réponse est positive, je leur demande pourquoi ils ne sont pas disposés à accepter l'interprétation de l'arbitre dès maintenant. --> disons que demander à quelqu'un de se ranger à l'avis de celui qui vient de se planter royalement de façon flagrante, c'est un rien compliqué quand même... L'erreur, même si on y survit aisément, on est bien forcé de la constater. Tout simplement parce-qu'on a un outil supplémentaire qui nous a permis de voir ce que l'arbitre ne pouvait pas voir. Le foot va de plus en plus vite, les images TV décortiquent les actions de plus en plus près, et ce cas de figure se présente de plus en plus souvent. Après, si l'on parle d'interprêtation, c'est autre chose. C'est un métier : celui de l'arbitre. Au final, quoiqu'il en soit, la décision arbitrale DOIT être acceptée et respectée. Mais s'il y a moyen d'offrir à l'arbitre des moyens supplémentaires de prendre la bonne décision, je n'y suis pas opposé. "Car hormis les solutions binaires (la balle a ou non passé la ligne, le joueur était ou non dans la surface, le joueur était ou non hors jeu), la majeure partie des décisions arbitrales portent sur des points soumis à interprétation (l'exemple du contact, à partir de quand est-il dangereux ; ou le contact entre deux joueurs qui se frictionnent avant l'entrée dans la surface et continuent à se frictionner jusque dans la surface, à partir de quand la friction est-elle fautive)." --> Ca resterait le cas. Encore une fois, l'interprétation, c'est le métier de l'arbitre, pas celui du téléspectateur. Mais surtout, il n'est pas question à mon sens d'utiliser la vidéo à tout va, pour un oui ou pour un non : seulement pour les actions décisives, avec évidemment la liberté d'interprétation de l'arbitre. Et encore une fois, s'il y a des mécontents qui se la tapent sur la table en hurlant à la mort devant leur télé, on s'en balance un brin : l'objectif n'est pas là.

Jean-Patrick Sacdefiel

27/10/2010 à 17h26

Syle, merci de m'aider. Plus on avance, moins c'est simple, et moins la vidéo apparaît comme la panacée. "Comme je te le disais, je n'imagine le recours à la vidéo qu'à postériori (à l'issue de l'action)". --- > Et c'est quoi, "l'issue de l'action"? Que vas-tu faire des autres faits de jeu qui vont se dérouler avant cette issue, si jamais l'action tarde à trouver une issue (la balle à sortir du champ de jeu)? Comment tu vas définir le temps au-delà duquel un fait de jeu n'aura pas eu d'incidence sur un autre, quelques minutes plus tard? La vidéo, c'est Ubu arbitre. "Ben écoute, franchement, sans en faire un leitmotiv, une grosse erreur d'arbitrage qui change l'issue d'un match voire d'une compétition, c'est pas un truc dont raffole même si j'arrive à vivre avec... " --- > Par définition, une "grosse erreur d'arbitrage" devrait être constatée par l'arbitre. Améliorons donc l'arbitrage (arbitres supplémentaires, formation, entraînement, sanctions accrues contre les tricheurs et les auteurs de brutalités, suppression des contestations maladives des joueurs...) avant de recourir à des solutions externes dont l'efficacité est très incertaine et les conséquences bien plus importantes que ce que tu fais mine de penser (parce que tu es dans le déni quand tu dis que "Au final, je ne pense pas que l'on perde la moindre minute de jeu": il y aura des interruptions supplémentaires, c'est une évidence). "De toutes façons, remettons les choses dans le contexte : l'arbitre central demande l'assistance vidéo, on lui souffle un truc dans l'oreillette, suite à quoi il prend une décision : personne ne sait ce qu'il s'est dit ni si un doute persiste. " --- > Hop, on lui souffle un avis, tranquillou? Et pour les situations difficiles à interpréter, nécessitant plusieurs angles de caméras, plusieurs visionnages? Tu continues à théoriser sur des situations idéales... Quoi qu'il arrive, les téléspectateurs jugeront eux aussi sur la foi des mêmes images, et ça créera des polémiques encore plus prononcées. "il n'est pas question à mon sens d'utiliser la vidéo à tout va, pour un oui ou pour un non : seulement pour les actions décisives, avec évidemment la liberté d'interprétation de l'arbitre." --- > Mais comment est-ce que tu définis une "action décisive"? Tout ça procède d'une vision idéal-typique des situations de jeu, qui nie complètement qu'en réalité, tout sera plus compliqué. Et une fois qu'on aura défini un périmètre d'application de la vidéo, on n'arrivera plus à justifier qu'elle ne soit pas appliquée pour d'autre situations tout aussi injustes.

Troglodyt

27/10/2010 à 19h14

Roger Cénisse mercredi 27 octobre 2010 - 16h57 ..., en supposant qu'on puisse avoir des images suffisamment précises.... _______ C'est bien le problème. Voir si un ballon a franchi une ligne, ça n'est binaire qu'en vue axée, sans obstacle à la visée, et avec un ballon à ras de terre. syle mercredi 27 octobre 2010 - 17h00 --> Je te réponds en effet que l'on s'en tient à la décision de l'arbitre. _______ Et qu'est ce qui empêche de le faire dès maintenant. Il n'y a pas besoin de la vidéo pour respecter les décisions de l'arbitre. D'autant plus dans la mesure où la vidéo ne réduira pas le champ des situations à interprétation. Et pour en revenir au débat porté par l'article, comme y invite Roger, c'est en effet sans doute la posture la plus facile que l'opposition systématique (certains le vivent très bien sur ce forum). Cependant, je trouve que ce n'est pas vraiment ce qu'ils font dans cette interview, justement. Sur l'émission, ils proposent des choses au regard de leurs constats et des reproches collectés (ex. pourquoi ne pas proposer une version sans commentateur), et interrogent sur les motivations de la ligne éditoriale, sans se contenter de dire que c'est nul. Quand ils demandent si l'acharnement d'un reportage sur une décision arbitrale quelconque (au seul motif que les chroniqueurs décident qu'elle a été décisive) au détriment de la jolie action que nous ne verrons sans doute jamais, ce n'est pas non plus de l'opposition systématique. Et c'est sans doute un problème de temps libre pour la Rédac: la preuve, hier il est reproché (par khwezi je crois) de partir sur le postulat d'un temps consacré au jeu trop maigre sans prouver ce postulat, cela ne veut pas dire que c'est gratuit. La preuve, aujourd'hui il y a l'article qu'ils montrent qu'il y avait quelque chose derrière les questions. Hier il y a déjà 3 papiers qui sortent, pour une retranscription qui a pris deux jours; je crains qu'ils n'aient matériellement pas le temps de produire plus, et je doute que ce soit opportun (comme nous tous, tu as lu les 3 articles d'hier en plusieurs fois, car c'était déjà beaucoup). Néanmoins, et je l'ai déjà dit, je pense en effet que sur certains points les CdF gagneraient peut-être - s'il le peuvent, et je pense que c'est surtout cela le problème - à proposer des dossiers de fond de plusieurs articles (voire une version papier, sans se contraindre à une périodicité comme le mag) sur certains sujets. Notamment l'arbitrage vidéo. D'ailleurs, ils le peuvent ; cf les critiques il y a quelques années sur l'opposition systématique, à laquelle ils avaient répondu par le Manifeste.

syle

29/10/2010 à 09h53

Gigodanho, quand je parle d'action décisive, je parle évidemment d'une action qui va au but ou d'une action sur laquelle il y a doute quant à un penalty. Ainsi, la question de savoir jusqu'où on remonte ne se pose pas, et il n'est pas question de faire de la vidéo à toutes les sauces. Quant à la limite de l'utilisation de l'arbitrazge vidéo, elle est effectivement arbitraire, comme toute règle dans n'importe quel sport : là n'est pas le problème. On a du mal à se comprendre car tu te places de façon systématique du côté du téléspectateur qui veut voir triompher la vérité à tout prix. Et ce n'est absolument pas sous cet angle-là que j'analyse la chose. L'avis du téléspectateur, peu importe, quelque part. Le mec qui hurle sur l'arbitre depuis son canapé continuera quoi qu'il en soit de hurler sur l'arbitre, puisqu'il faut bien qu'il mette la déroute de son équipe sur le dos de quelqu'un. Mais ça, en soi, je vois mal en quoi ça pose problème. Certains consultants du CFC continueront eux-aussi à faire savoir qu'ils ne partagent pas l'interprétation des images de la même façon que l'arbitre, soulignant ainsi un peu plus leur méconnaissance crasse du football, ce qui ne manquera pas de nous amuser. Je préfère me placer du point de vue du jeu, et je me dis que si une majorité de joueurs réclame la vidéo, c'est qu'il y a peut-être une raison et qu'ils ne sont pas forcément les plus mal placés pour évoquer le sujet ? Après, je me permets juste de remarquer qu'en guise d'opposition, je n'ai droit qu'à des "tes exemples supposent des conditions idéales" ou des "en pratique ça sera plus compliqué". Bref, des pré-supposés qui ne tiennent pas plus la route que l'énumération de leurs contraires. En gros, tant qu'on n'a pas essayé, on n'en sait rien. Peut-être que je me plante royalement, peut-être que c'est toi, mais je me dis que ça serait sympa d'expérimenter la chose pour en être sûr. De la même manière que l'on est en train d'expérimenter l'arbitrage à 5 (exemple que tu m'as donné), expérimentation qui se solde pour le moment par un constat d'échec assez évident... Bref, encore une fois, je ne vois la vidéo que comme un outil supplémentaire à la disposition de l'arbitre sur des actions décisives ambigües (au final très rares dans un match de foot). Absolument rien d'autre ! Après, pour suivre Troglodyt dans son sage recentrage sur le sujet, disons que si le sujet a un peu dévié sur le seul point de la vidéo, c'est probablement que le reste n'était que peu attaquable. Je partage l'essentiel des remarques des Cahiers concernant le CFC, que je finis d'ailleurs par ne plus regarder. C'est à mon sens une émission qui trouve probablement son public et qui ratisse large à une heure de grande écoute, un peu dans la veine de Téléfoot il y a quelques années. Je me console avec jour de foot ou les résumés grand format des grands matches européens. Et pour un canal son sans commentaires, je signe tout de suite !!!

Hurst Blind & Fae

29/10/2010 à 19h10

La majorité des joueurs est pour la vidéo? Ah bon? L'arbitrage à 5 est un echec assez évident? Ah bon?

Pascal Amateur

29/10/2010 à 20h46

http://www.cahiersdufootball.net/diapo_2008.php?id=11264&lecteur=1

syle

30/10/2010 à 19h19

Hurst Blind & Fae vendredi 29 octobre 2010 - 19h10 "La majorité des joueurs est pour la vidéo? Ah bon?" --> selon un sondage publiée il y a un peu plus d'un an, oui, et dans un proportion assez écrasante... "L'arbitrage à 5 est un echec assez évident? Ah bon?" --> Au vu des derniers matches de ligue des champions que j'ai pu voir, ça paraissait assez clair...

 

Hurst Blind & Fae

31/10/2010 à 00h16

Syle, c'était un sondage avec quelle question auprès de quel public? (on va pas refaire le discussion sur les sondages mais tu sais comme moi à quel point une question peut retourner un sondage) Quant à l'arbitrage à 5, je suis content qu'on ne se base pas sur 4 matches de C1 pour décider si c'est un échec évident ou pas. D'autant qu'il faudrait quelques exemples concrets pour appuyer ton jugement, fut-il hâtif.

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 18h37 - Run : C1 bien sur. Les 2 utopiques semaines ou l'on croit etre capable d'alller battre le Barca au Camp... >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 18h34 - Milan de solitude : La Russie sort deuxième d'un groupe facile, se qualifie aux tirs au but contre une Espagne... >>


Messages de service

aujourd'hui à 18h33 - Toto le Zéro : @Hierro sauve PlasilOk, Evangelion, c'est techniquement excellent mais cela me laisse un peu... >>


Pharmacie Football Club

aujourd'hui à 18h33 - Tonton Danijel : dugamaniacaujourd'hui à 13h55Néanmoins tu noteras que les agences nationales américaines, l'USDA... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 18h30 - Lucho Gonzealaise : J'ai vu passer ça dans mes reco Youtube, je pense que ça fera plaisir à pas mal d'entre vous... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 18h22 - suppdebastille : Oui Yuri et Rai mettent exactement le même but ce qui doit être rarissime pour un tel geste, et... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 18h16 - Lucho Gonzealaise : Il le dit lui-même, au-delà de son intégration dans un nouveau championnat, dans un nouveau... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 18h03 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Loris Benito, 44 ballons joues, 69% seulement de passes reussies et 16 ballons perdus. Taulier. >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 17h54 - Sens de la dérision : Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit08/12/2019 à 11h48Sens de, pour le cinéma, tu ne pouvais... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h50 - Utaka Souley : Roger Cénisseaujourd'hui à 16h03@John : essaye de résister à un contrôle d'identité, on va... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)