auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Les footballeurs au crash-test

La grave blessure d'Hatem Ben Arfa est moins l'acte d'un tueur isolé que la conséquence du niveau d'engagement physique habituellement toléré sur les terrains.

José-Mickaël

06/10/2010 à 17h06

Troglodyt mardi 5 octobre 2010 - 16h21 > En outre, cette manière de raisonner est l'un des arguments des partisans de la peine de mort. C'est aussi la logique des dommages et intérêt : celui qui a fait perdre 5 milliards doit les rembourser. Pas besoin d'aller chercher des exemples extrêmes... (Et je rappelle que je ne défends pas la mesure comme quoi on sanctionne d'une durée égale à l'indisponibilité, je dis juste que je la préfère à l'interdiciton pure et simple du tacle. S'il faut une mesure radicale, je la trouve moins radicale.) ----- Ad Vitam mardi 5 octobre 2010 - 18h17 > Suspendre le fautif tant que sa victime n’est pas de retour sur le terrain est, pour moi, une parfaite fausse bonne idée. Sauf que ce n'était pas ça, l'idée. En gros : la durée de suspension est celle de l'arrêt de travail prononcée par le médecin suite à la blessure directement entraînée par la faute. Si ensuite le joueur perd sa place dans l'équipe ou prend sa retraite, ça n'a rien à voir avec la blessure. > En outre, qu’est-ce qu’on fait, si à l’inverse, le blessé se rétabli plus vite que normal ? On réintègre le fautif ? Pareil, ça ne change rien. Et s'il meurt entre temps, pareil, ça ne change rien. > Parce que deux choses l’une, soit c’est un accident (du, sans doute, à un engagement excessif, mais un accident), soit une agression. Il est évident que cette mesure ne serait prise qu'en cas d'agression caractérisée ! > mais on confie à une commission ad hoc le choix de décider si c’est maladresse ou terrorisme Et l'arbitre, il sert à quoi ? On dirait que pour critiquer une idée simple (et probablement simpliste), tu fais exprès d'y ajouter des complications parfaitement inutiles... :-)

Hurst Blind & Fae

06/10/2010 à 18h40

José-Mickaël mercredi 6 octobre 2010 - 17h06 Troglodyt mardi 5 octobre 2010 - 16h21 > En outre, cette manière de raisonner est l'un des arguments des partisans de la peine de mort. C'est aussi la logique des dommages et intérêt : celui qui a fait perdre 5 milliards doit les rembourser. Pas besoin d'aller chercher des exemples extrêmes... --------------------- Si tu tiens vraiment à la précision de tes comparaisons, l'équivalent des dommages et intérêts consisterait à ce que le fautif répare lui même la jambe cassée. Là tu parles d'une amende d'un montant équivalent et dieu merci la juste a depuis longtemps abandonné le principe du oeil pour oeil dent pour dent.

José-Mickaël

06/10/2010 à 21h23

Une analogie n'est jamais précise, sinon ce ne serait pas qu'une analogie. D'ailleurs si on voulait être (inutilement) précis, l'équivalent en foot de la loi du Talion, ce serait que le défenseur fautif soit condamné à recevoir un tacle assassin. On n'en est pas là...

Hurst Blind & Fae

06/10/2010 à 22h32

Tant qu'on n'est bien d'accord qu'il ne surtout pas appliquer la loi du talion, tout va bien. (et c'est toi qui tenait à ce que les comparaisons soient précises).

 

syle

08/10/2010 à 16h56

Hurst Blind & Fae mercredi 6 octobre 2010 - 18h40 Si tu tiens vraiment à la précision de tes comparaisons, l'équivalent des dommages et intérêts consisterait à ce que le fautif répare lui même la jambe cassée. -------------------------- Fichtre, en voilà, une idée qu'elle est bonne ! Après avoir été taclé par De Jong, Ben Arfa va être opéré par De Jong ! L'aboutissement d'une carrière !

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)