auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Blanc presque transparent

Rénovation et ouverture: le programme de Laurent Blanc fait consensus, mais l'état de grâce est fragile.

gurney

02/09/2010 à 08h30

Je ne lui en tiendrai pas rigueur, mais pour moi, avec le cas Toulalan il a réalisé sa première faute médiatique. Ne pas sélectionner le joueur se justifiait parfaitement. Il suffisait de parler de la suspension d'un match du joueur, ou encore de dire qu'il était un peu perturbé en ce moment, ou qu'il n'avait tout simplement pas le niveau à l'instant T. Je vois vraiment pas l'intérêt d'avoir mis une espèce de pression sur son placement sur le terrain. Surtout quand 2 minutes plus tard, il nous explique qu'on prend Lassana Diarra pour sa polyvalence. Et l'article le dit très bien par rapport au problème Malouda/Ribery, Blanc va se ramasser de bons gros débats en la matière à ce sujet... même si il y a moins matière à discuter des différences entre milieu gauche et milieu droit, que des différences entre milieu défensif et défenseur central.

Tonton Danijel

02/09/2010 à 09h01

"Ce genre de scénario est hélas rendu plus improbable par des phases de qualification qui ont pris la tournure, depuis 1992, d'âpres combats dans lesquels les bons sentiments des uns et des autres sont de peu d'utilité." Seul petite exception: la qualif pour l'Euro 2004 fut aussi tranquille que celle de l'Euro 1992, avec une victoire 5-0 contre le supposé plus redoutable adversaire dès le deuxième match qui a complètement fait oublier les deux premiers matchs difficiles (Tunisie, Chypre) de Santini.

la touguesh

02/09/2010 à 09h30

Vincent Marronier en journaliste de téléfoot, ça laisse baba ....

arnaldo01

02/09/2010 à 10h31

gurney jeudi 2 septembre 2010 - 08h30 Je ne lui en tiendrai pas rigueur, mais pour moi, avec le cas Toulalan il a réalisé sa première faute médiatique. Ne pas sélectionner le joueur se justifiait parfaitement. Il suffisait de parler de la suspension d'un match du joueur, ou encore de dire qu'il était un peu perturbé en ce moment, ou qu'il n'avait tout simplement pas le niveau à l'instant T. Je vois vraiment pas l'intérêt d'avoir mis une espèce de pression sur son placement sur le terrain. Surtout quand 2 minutes plus tard, il nous explique qu'on prend Lassana Diarra pour sa polyvalence. ___ Je ne suis pas d'accord avec toi. Blanc considère que Diarra est meilleur latéral droit que les Reveillere, Fanni et autres latéraux droits de formation. Donc c'est pour cela qu'il l'a sélectionné en tant que milieu défensif ET défenseur latéral droit car il va jouer à ces deux postes avec le Real. Pour Toulalan, Blanc considère qu'il n'est pas meilleur que Rami et Mexes donc il n'a pas sa place dans le groupe actuellement.

fabraf

02/09/2010 à 10h41

Je ne comprends pas le message de l'article. Que veut nous dire Jérôme Latta ? Que tous les entraineurs ou sélectionneurs bénéficient presque tous d'un état de grâce à leur arrivée (sauf quand ils succèdent à Gerets) ? Que l'on pourrait remplacer sans aucun souci les premiers pas de Blanc par ceux de Domenech, ou de Santini, ou de Platini, etc ? Que la communication va nécessairement évoluer pour se tendre (il suffit de regarder les derniers mois de Blanc à Bordeaux) ? Oui. Et ? Blanc ne fait que la com' pour le moment et tout le monde embraye. Les joueurs ? Personne n'en parle. Ni du dispositif tactique. Ni du choix des joueurs. Pour l'instant "on" ne s'intéresse qu'au nouvel esprit insufflé par le nouveau sélectionneur. La forme sans le fond quoi. Bof, faisons plutôt un premier bilan à la fin de l'année.

gurney

02/09/2010 à 10h57

arnaldo01 jeudi 2 septembre 2010 - 10h31 Oui, je comprends ton point de vue. Mais ça reste hyper conditionné à l'instant T. Toulalan ne peut pas jouer milieu défensif parce qu'il n'a pas fait un officiel en milieu défensif. Pour autant on sélectionne des joueurs, notamment les espagnols, qui n'avaient eu pas joué un seul officiel du tout. Diarra est prit au bénéfice d'un bon match amical. C'est un peu court pour moi. Considérer Diarra comme supérieur à Reveillere au seul titre qu'il a fait un bon amical, ça me paraît fort de café. D'autant plus qu'entre temps, Diarra fait son premier match officiel en tant que milieu défensif. Pour résumer: je comprends la méthodologie de Blanc. Mais elle est discutable à un stade si peu avancé de la compétition. Surtout quand il y a un tel gap entre les préparations des espagnols et des italiens avec celles des français.

Tonton Danijel

02/09/2010 à 11h12

Pour l'aspect tactique, j'ai bien aimé cet article, plutôt intéressant: http://tinyurl.com/25aq6w5

Tonton Danijel

02/09/2010 à 11h27

(D'ailleurs si on pouvait profiter de cet état de grâce pour que les articles soient davantage recentrés sur les aspects tactiques, ce ne serait pas plus mal).

luckyluke

02/09/2010 à 12h37

Notons aussi pour l'histoire que JMA a également dit "Nous tiendrons compte de l'avis de Laurent Blanc".

Hurst Blind & Fae

02/09/2010 à 13h58

fabraf, si il y avait une proportion certaine d'articles expliquant que cet état de grâce repose sur du vent, ton "oui, et?" serait pertinent. Mais vu que toute la presse tombe dans le panneau... Tonton, t'appelles ça un article tactique toi? J'espère ne jamais voir un truc pareil sur les cdf, par pitié.

 

Tonton Danijel

02/09/2010 à 14h08

Bien sûr c'est très superficiel, mais la page de une de Yahoo! s'étale sur la taupe de Knysna, les déclarations de Valbuena "marqué à vie", et la visite de Zidane. Donc je préfère cela, même si le traitement reste léger (et oui, je me contente de peu par les temps qui courrent).

Sur le fil

Une frappe à bout portant, une joueuse qui enlève son bras, mais un penalty qui décide d'une qualification. Encore… https://t.co/q38UcK5tyx

RT @jeromelatta: "Les réseaux sociaux ont ouvert une sorte d'espace de rencontres libertines entre marques et journalistes, où l'on transgr…

RT @R_Direktor: VAR : Requiem pour mon foot. https://t.co/22m28sZXQK

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)