auteur
Thibault Lécuyer

Du même auteur

Sans fric, c'est chic

La championnat de France va-t-il retrouver ses couleurs de l'avant-Bosman?

Tonton Danijel

18/08/2010 à 22h36

Hurst Blind & Fae mercredi 18 août 2010 - 21h42 Tonton, c'est pas l'intelligence de l'encadrement de l'OL qui lui a permis d'avoir un budget aux 2/3 supérieur à celui de son second et de créer des écarts faramineux. - - - - - Je pense que si car l'écart ne s'est pas creusé en un jour. Rennes aurait pu avoir la même destinée vu qu'en une intersaison il avait explosé les records de transferts de l'époque. Pour faire venir Severino Lucas, Turdo et Fleurquin. Tout est dit. (Pareil, Newcastle aurait pu postuler à une place dans le big 4 si des erreurs de casting - type Owen après blessure - n'avait pas grevé sérieusement les finances du club.)

Hurst Blind & Fae

18/08/2010 à 22h43

Tonton, tu prends le truc à l'envers, ce que je veux dire c'est qu'à l'époque de Marseille, Sainté etc, gagner et même gérer sainement ne provoquait pas des écarts impossibles à combler. D'ailleurs Marseille a fini par perdre le championnat sur le terrain.

Tonton Danijel

18/08/2010 à 22h55

Mouais, enfin, sur le terrain, avec une équipe qui avait perdu plusieurs joueurs en cours de saison (Boksic, Sousa entre autre) suite à l'affaire OM-VA et l'exclusion de toute coupe européenne (nécessitant un renflouement urgent d'argent). D'ailleurs, Sonny Anderson était arrivé en sauveur à la trêve il me semble (il avait joué en coupe UEFA avec le Servette contre Bordeaux), entre-temps l'OM s'était pris un 3-0 à domicile contre Auxerre avec une équipe de jeunes. Sans l'affaire OM-VA, je ne suis pas sûr que la domination marseillaise aurait été interrompue. D'ailleurs, malgré toutes ces galères lors de la saison 1993-1994, vous aviez fini deuxième...

Hurst Blind & Fae

18/08/2010 à 22h57

Sans l'affaire OM-VA, tu veux dire que l'OM aurait pu continuer à entretenir artificiellement sa domination en balançant des valises de billets à ses adversaires de D1? ;-) Drôle.

Tonton Danijel

18/08/2010 à 23h01

Ah ben c'était le bon vieux temps ;-).

Qui me crame ce troll?

19/08/2010 à 09h00

Hurst Blind & Fae mercredi 18 août 2010 - 21h42 Tonton, c'est pas l'intelligence de l'encadrement de l'OL qui lui a permis d'avoir un budget aux 2/3 supérieur à celui de son second et de créer des écarts faramineux. ----- Disons que c'est la conjugaison de plusieurs points, l'intelligence de l'encadrement de l'OL et l'effrondrement des grosses écuries que sont l'OM et le PSG. Je n'ai pas l'historique des budgets de ces trois clubs, mais je mets ma main à couper que l'OL ne les a dépassé que vers 2004-2005... J'ai peur d'avoir lancé la discussion sur l'OL, mais ce que je voulais dire au départ c'est que n'importe quelle équipe, si elle voit ses titulaires se blesser les uns après les autres, aura du mal. Même (et je dirais surtout) une équipe comme Rennes qui fait déjà jouer les joueurs de son centre de formation. le Bleu mercredi 18 août 2010 - 21h49 Les calculs que j'ai faits cet été m'ont révélé que, paradoxalement, de tous les championnats hors Big 4 historique Italie-Angleterre-Allemagne-Espagne, la France est sans doute celui qui a le mieux résisté à l'arrêt Bosman. Alors qu'on n'avait vraiment pas les armes pour: très peu de pénétration culturelle du football dans la population, peu de managers compétents (RLD, Biétry, je vous hais à jamais), très peu d'histoire européenne. Et pourtant on est resté 4e, au pire 5e championnat européen, alors que des championnats avec une forte légitimité historique (Pays-Bas, Portugal...) étaient relégués parfois bien plus loin. ----- La France a la chance d'avoir eu des groupes audiovisuels importants qui se sont battus pour avoir les droits du championnat. Même si la pénétration culturelle est moins importante, les droits télés en France, au Portugal et aux Pays-Bas sont difficilement comparables il me semble.

Dinopatou

19/08/2010 à 09h46

"je mets ma main à couper que l'OL ne les a dépassé que vers 2004-2005..." > C'est ballot, tu vas devoir diminuer le rythme de tes posts

Tonton Danijel

19/08/2010 à 10h19

Il y a eu certaines campagnes massives (j'avais cité l'exemple Rennais, mais il y a eu aussi la campagne du PSG de l'an 2000 Anelka-Dalmat-Luccin, celle de l'OM post-Drogba, les différentes arrivées dans la maison de retraite monégasque...) qui valaient bien celles de l'OL, au niveau financier. Après, au niveau de la qualité des joueurs... ça peut être une des explications de l'écart budgétaire final. D'ailleurs c'est à partir du moment où eux aussi se sont mis à faire des erreurs de casting que l'OL est redevenu un club ordinaire (Kader Keita étant leur subprime à eux).

 

DarkZem13

19/08/2010 à 10h32

Bah complètement d'accord avec cet article, c'était pas moins bien avant et le coup de Aubert-Bertignac, c'est génial.