auteur
Thibault Lécuyer

Du même auteur

Sans fric, c'est chic

La championnat de France va-t-il retrouver ses couleurs de l'avant-Bosman?

Roch Da

18/08/2010 à 05h39

Ca fait un peu vieux con le "c'etait mieux avant".... meme si le FC Nantes c'etait mieux avant c'est sur.

Qui me crame ce troll?

18/08/2010 à 09h00

On sent que l'hégémonie lyonnaise a fait avaler certains de travers.

Marf

18/08/2010 à 09h29

Euh, le coup de Aubert/Bertignac, j'ai pas tout compris...

animasana

18/08/2010 à 09h29

Très bon article, sur un constat fait lors de ces deux journées: un Ol qui se retrouve avec une défense ou la moindre expulsion change tout, l'OM qui recherche une attaque, Paris qui dit avoir un peu plus de banc, et seul Rennes qui se permet de nager à contre courant, avec l'efficacité de son centre de formation... Que l'on récupère des clubs compétitifs pour la C3, ce serait déjà très bien.

newuser

18/08/2010 à 09h36

@Marf: T'as essayé de comparer ce que fait Aubert seul et chronologiquement à ce que peut faire Bertignac ? Sinon bon article qui met aussi le doigt sur le fait qu'on voit de plus en plus de gamins qui ont leur chance à la différence d'un second couteau. C'est toujours plus sympa et on risque de voir certains clubs se hisser assez haut s'ils ont un peu de qualité dans leur centre de formation.

Tonton Danijel

18/08/2010 à 09h48

Je dois avouer ne pas trop accrocher ni à Aubert ni à Bertignac mais quelqu'un qui dit ça: « Quand ma maison de disques me demande pour des problèmes de piratage de CD, je leur réponds : " Écoutez, moi je suis musicien. On existait avant le CD, on existera après. Dans les pays les plus pauvres, la musique remplace le pain, foutez-moi la paix ". » ... ne peut que m'être sympathique. Sinon, article intéressant en effet. Et c'est peut-être l'année ou jamais pour Rennes, qui a de bons jeunes, et semble avoir fait des transferts assez judicieux à l'intersaison.

Diablesse Rouge

18/08/2010 à 10h38

Pour Aubert et Bertignac, il y a aussi la façon dont ils ont vieilli physiquement... On les a revus avant-hier dans une émission consacrée aux années 80. Si Auvert n'a finalement pas beaucoup changé (peut-être semblait-il déjà vieux avant), Bertignac... wouh...

lyonnais

18/08/2010 à 11h06

"Si la saison 2010/11 devait accoucher d'un championnat à l'ancienne, on entendrait probablement revenir l'antienne des clubs français trop inconstants pour briller aux côtés de Manchester et de Barcelone." La rédac oublie un peu que l'avant Bosman correspond aussi à une période ou l'OM, le PSG ou Monaco, pouvaient rivaliser avec les plus grands clubs européeens et attirer les des joueurs meilleurs joueurs du monde (Weah, Pelé, Ricardo, Rai, Francescoli) et même parmi le gratin européen (Voeller, Allofs, Forster, Klinsmann). Cela correspond à une époque de résulats exceptionnels en C1 .Parce que les clubs français étaient riches. Donc, l'idée que la L1 d'avant Bosman était une petite chose toute modeste me sembler erronée.

Qui me crame ce troll?

18/08/2010 à 11h29

Je ne comprends pas pourquoi Rennes devrait mieux s'en sortir que Lyon, Bordeaux ou Marseille. Si un des internationaux lyonnais ou marseillais se blesse, il faut piocher dans le groupe amateur. Il faut donc que la formation soit bonne (ce qui est vrai pour Lyon, pour les autres je ne sais pas trop). Mais étant donné que le groupe de Rennes vit avec sa formation, si un des titulaires se blesse, il faut piocher dans les fonds de tiroir de la formation. Est-ce que ça fait tant de différence ? Si M'Vila se blesse, il y a de quoi faire derrière ? (parce qu'à Lyon, pour remplacer Toulalan, il y a eu Gonalons par exemple).

animasana

18/08/2010 à 11h37

Qui me crame ce troll? mercredi 18 août 2010 - 11h29 Je ne comprends pas pourquoi Rennes devrait mieux s'en sortir que Lyon, Bordeaux ou Marseille. Si un des internationaux lyonnais ou marseillais se blesse, il faut piocher dans le groupe amateur. ----------------- La réserve de l'OM est en DH, ce qui rend ce réservoir impossible. Et Lyon produit des Gonalons, mais aussi des Balmont, Pied, et dernièrement Court qui partent faute d'avoir eu leur chance. Pour Bordeaux, à voir la politique de Tigana. Face à tout cela, Rennes a quand même bien fait fructifier sa génération gambardella.

 

gurney

18/08/2010 à 14h17

Pour aller dans le sens de cet article, je vois assez bien un championnat resserrée, ressemblant à celui de 2002/2003, avec comme conséquence directe un champion qui atteint difficilement la barre des 70 points. Maintenant, le vécu aura toujours une importance particulière dans les sprints finaux. Donc de là à voir Rennes, le loser magnifique du championnat depuis 10 ans, remporter le championnat, il faut pas pousser trop fort! A ce compte là, Lille fait figure d'ultime favoris. Mais sur la scène européenne, je mets un gros gros doute sur la capacité des clubs français à faire quelque chose avec le nouveau système de C1, qui n'existait pas à l'époque ou on brillait sur la scène européenne. Suffit de regarder le destin des 2e et 3e du championnat: y a toujours eu beaucoup de renouvellement à ces places (derrière Lyon), et c'était déjà une torture pour ces équipes de ne serait ce que passer le tour de poule. Combien l'ont fait d'ailleurs? Lille, 2 fois, Monaco, 2 fois aussi, Bordeaux une fois, et c'est tout non?