auteur
Richard N

 

Pionnier du foot sur le Web avec Kick'n'Rush, historien pour les Cahiers et Footichiste pour son compte.


Du même auteur

Gemmill 1978, point G de l'Écosse

Un jour, un but - Le 11 juin 1978, quelque part en Argentine, l'Écossais Archie Gemmill dribble toute la défense hollandaise avant de planter un but orgasmique.


Lucarelli 1

19/06/2010 à 18h30

Tu parles si je l'ai reconnu ! Ne pas gagner la coupe avec Dalglish et Souness, c'était déj) balèze, mais c'est en 82 que ça tourne carrément au gâchis. Hansen, McLeish, Archibald, Strachan, et même Alan Brazil. Pfff... Et ce maillot, quoi. Je l'ai. En taille 10 ans. Et j'ai plus dix ans, chienne de vie rien que pour ça.

DarkZem13

19/06/2010 à 18h38

Merci pour ce but dont j'ignorais l'existence. C'est moi, ou il se permet même de faire un petit pont sur son coéquipier?

Mangeur Vasqué

19/06/2010 à 22h50

Merci Richard pour cet article qui nous replonge dans cet épisode fameux du football écossais. « Je m’appelle Ally Mc Leod et je suis un gagnant. On reviendra de cette CdM avec une médaille, je vous l’assure », se vanta le nouveau sélectionneur écossais juste après sa nomination en mai 1977. Ainsi commença la période la plus bizarre du foot écossais. Pendant 12 mois, Mc Leod réussit à persuader les Ecossais que ses joueurs gagneraient la CdM. Rod Stewart y alla de son couplet « We're on the march with Ally's Army, We’re gonna bring the World Cup from over tha’ » Cette confiance reposait sur quelques faits tangibles. L’Ecosse fut la première équipe européenne à se qualifier, dans un groupe composé du Pays de Galles mais surtout de la Tchécoslovaquie, championne d’Europe en titre. Elle bat même l’Angleterre 2-1 à Wembley en 1977 (lors du tournoi des Home Internationals). Kenny Dalglish, Graeme Souness, Lou Macari, Joe Jordan, Kenny Burns, Bruce Rioch… Sur le papier, ça avait une certaine gueule. Mc Leod (entraîneur qui avait réussi avec Ayr et Aberdeen) n’était pas l’Ecossais typique, modeste et prudent en matière de football. Un mois avant le tournoi, il déclara : « J’ai déjà fait installer chez moi un coin prêt à recevoir le trophée de la CdM ». Grosse vague d’optimisme dans le pays (surtout que l’Angleterre ne se qualifie pas, motif supplémentaire de liesse), les joueurs sont sur un nuage. 25 000 supps viennent leur dire au revoir a Hampden Park, où les joueurs defilent en bus décapotable. Ils filent vers l’aéroport de Prestwick, à 1 bonne heure de route de Glasgow. Evènement national, des dizaines de milliers de gens les acclament sur le bord de la route. Un journaliste demande à Mc Leod : « Que comptez-vous faire après la CdM ? » Réponse : « La garder ». A partir de là, ça commença à partir en sucette… Les problèmes d’argent commencèrent un peu à polluer l’ambiance (notoriété des joueurs qui tournaient dans des publicités - dont une collective de Chrysler - problèmes de primes, etc.). Avant le match contre le Pérou, super confiant, Mc Leod ne daigne pas vérifier l’état de la pelouse, et déclare : « Aucun problème, pas à s’inquiéter contre le Pérou ». (défaite 3-1) Pareil avec l’Iran, qu’il sous-estime. Match nul 1-1. Puis arrive l’incident Willie Johnston. L’ailier gauche est exclu du tournoi pour dopage suspecté (test positif après le match contre le Pérou – une substance contenue dans un remède pour la toux, la fencamfamine). Comme Raydo, le coach est souvent bien seul. Voyant un chien perdu s’approcher lors d’une conf’ de presse, Mc Leod le suit des yeux et plaisante : « Je crois bien que c’est le seul ami qu'il me reste » Puis y’a ce fameux match contre les P-B (sans Johann Cruyff, il boycottait le tournoi), et ce non moins fameux but, qui revient de temps en temps dans Four Four Two et autres. L’Ecosse est eliminée à la dif’ de buts. Mc Leod démissionne. La fédé écossaise déclare (en 1979, dans son rapport annuel) qu’il convient de souligner les prouesses de Mc Leod (« malgré les conditions déplorables de la fin de son mandat » ajoutent-ils), qui a su galvaniser une nation entière, bien au-delà des attentes et du passé de l’histoire de l’équipe nationale. Ally MacLeod Story lui-même se demanda s’il n’avait pas engendré « trop d’enthousiasme ». « Peut-être ai-je haussé le niveau d’optimisme bien trop haut. Mais les Ecossais se seraient-ils contentés d’un niveau raisonnable d’enthousiasme et de conviction de ma part ? Je suis un excellent manager, qui, malheureusement, a eu la malchance de connaître quelques jours désastreux en Argentine » http://tinyurl.com/399mbwu

François-Youssouf Hadji-Lazaro

20/06/2010 à 15h14

Il y aussi eu le choix (très discuté a posteriori) d'Ally Mc Leod de se passer de Graeme Souness pour les deux premiers matches...

vendek1

20/06/2010 à 16h28

Mangeur Vasqué samedi 19 juin 2010 - 22h50 Joe Jordan, Kenny Burns, Bruce Rioch… ___________________ Jordan était marquant ... dès qu'il ouvrait la bouche, vu qu'il lui manquait plein d'incisives ! Sinon, ce but , ou celui de Rep (même match) n'étai(en)t-il(s) pas en générique de Téléfoot ( époque Samedi soir) ?

kerne

21/06/2010 à 22h49

Anelka il en met pas des comme ça....

 

guyroudoudou

21/06/2010 à 23h28

vendek1 dimanche 20 juin 2010 - 16h28 Sinon, ce but , ou celui de Rep (même match) n'étai(en)t-il(s) pas en générique de Téléfoot ( époque Samedi soir) ? Exact mon coco : johnny Rep et Gemmil dans le générique mythique de téléfoot, c'est à dire le meilleure avec celui de la fin (manamana) : il y avait aussi un but d'anthologie de Larios contre Torino qui mériterait lui aussi un article des CdF...

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h09 - Pier Feuil Scifo : Rah pardon pour les fautes à foison. J'ai plus arrosé que Tousart et Mendes réunis. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h04 - Classico : Les choses devraient quand même évoluer en France je pense. Un jour les français d’origine... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 08h57 - M.Meuble : Ca et Bamba qui pousse en travers sur la melée a 5m! Bouh! >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 08h55 - khwezi : @Redalert: non mais Je respecte énormément Arteta dont je pense qu’il fera un excellent coach.... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 08h33 - Tetsuo Shima : Pour une fois, je suis parfaitement d'accord avec Yul. Les joueurs parisiens, et en particulier les... >>


La L1, saison 2019/2020

aujourd'hui à 06h51 - Espinas : Oui, dernier match de Blanc le 21 juin 2012 contre l'Espagne en 1/4 de l'euro.Réveillère et... >>


Le Peuple de Malherbe

aujourd'hui à 04h44 - Redalert : Alain Delon? Non Alain Deroin.23/02/2020 à 20h48Keskispasse avec PD ? Il s'est pris un avion en... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 03h35 - Redalert : Trompache >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h27 - De Gaulle Volant : A la façon dont Dacourt prononce le patronyme de Tuchel, on s'attend à voir un nouveau personnage... >>


Scapulaire conditionné

23/02/2020 à 23h58 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Et la demie-volee de Adli! Il a une p...de frappe de balle le gars.Quand meme. Voir sur le terrain... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)