auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Les joies de l'homonationalité

Deux clubs français s'affrontent en quarts de finale de Ligue des champions? Réjouissons-nous de l'aubaine au lieu de déprécier ce vrai sommet européen...

Nadine Zamorano

31/03/2010 à 02h35

C'est marrant, sans rien enlever à la qualité de l'article, c'est frappant de voir qu'il a été écrit en deux temps, le dernier paragraphe ayant tout l'air d'une greffe dans le temps additionnel.

nominoe

31/03/2010 à 04h14

C'est curieux, parce qu'avant le tirage, dans les médias, c'était plutôt l'inverse, on était prié de souhaiter que ce soit ce tirage pour être sur d'avoir "au moins un club en demi-finale" (dixit la présentatrice d'I-télé, après le tirage). Curieux aussi pour avoir vu vilipendés ici même et plutôt dix fois qu'une, les récurrents Liverpool-Chelsea de C1.... Après, il ne faut pas voir le mal partout; il y a pas mal de gens pour qui les coupes d'Europe, c'est encore et avant tout jouer contre un club d'un autre pays (même si à la fin c'est les autres pays qui gagnent, sauf deux fois), et qu'il y a d'autres moyens de passer un tour de coupe d'Europe qu'un tirage homonational... (et aux gourmands qui regretteront l'impossibilité de voir deux clubs français en demi-finale de C1, on pourrait opposer que du coup, il aurait pu n'y en avoir aucun...)

Qui me crame ce troll?

31/03/2010 à 08h50

En même temps, ce n'est pas très étonnant ce comportement. Et surtout pas forcément dicté par les médias. En Coupe de France un club de CFA préfèrera certainement rencontrer Marseille ou Bordeaux qu'un autre club de CFA qu'on peut voir jouer toutes les années. Il y a la question du prestige. Et quoi qu'on en dise, aujourd'hui, une affiche Lyon-Bordeaux n'est pas une affiche de prestige. Comme une rencontre Porto-Benfica en quarts de la LDC n'attirerait pas beaucoup de monde en France, outre les supporters portugais. Par contre, je plussune sur les yeux de Chimène sur les joueurs français dès qu'ils partent à l'étranger.

Thibal

31/03/2010 à 09h52

Je ne suis pas du tout convaincu par l'article. Les deux principales raisons de la déception suite au tirage, c'est : - , pour les supporters des équipes concernées, d'être privés d'une grosse affiche contre un club européen alors que les occasions sont rares. Jouer une équipe de L1, ça arrive minimum deux fois par an. - , pour les supporters neutres, la difficulté à supporter une équipe plutôt qu'une autre. Des matchs de coupes d'Europe avec des français mais sans chauvinisme ? Quel gâchis ! En plus, on n'a le droit qu'à un seul quart au lieu de deux, remboursé ! Les anglais ne sont pas non plus ravis de se rencontrer en C1, ça ne veut pas dire qu'ils critiquent la Premiere League.

fabraf

31/03/2010 à 10h27

Peu convaincu par l'article également. En effet, dans un sens ou l'autre, je n'apprécie pas qu'on me dise quoi penser. "Certes, on peut être légitimement frustré de n'avoir qu'une affiche "française" au lieu de deux..." Et si c'était tout simplement ça ?

Tonton Danijel

31/03/2010 à 10h36

Partagé je suis. Un match franco-français entre ce qui semble les deux plus faibles équipes engagés en quart (entre autres paramètres, Lyon et Bordeaux sont les deux seuls quarts de finaliste à n'avoir gagné aucun trophée européen), c'est pas forcément très passionnant vu de l'étranger, surtout quand en parallèle se déroule le come-back de la revanche entre le Bayern et MU. Comme l'a souligné "L'équipe" (rapporté par le comité de vigilance), les journalistes étrangers semblaient montrer une indifférence polie vis-à-vis de ce match. Après, ce qui est positif, c'est que le match en lui-même n'a pas donné lieu à l'affrontement cadenassé et fermé que l'on pouvait craindre entre deux équipes se connaissant parfaitement. Finalement, ce quart permis de montrer que deux équipes de Ligue 1 pouvaient offrir un bon spectacle. Et peut-être que les observateurs étrangers vont s'intéresser davantage au match retour, vu le spectacle proposé à l'aller (et un retournement de situation ne semble pas absurde vu les occasions que ce sont procurés les Bordelais). Bref, c'était pas l'affiche la plus spectaculaire et la plus vendeuse des quarts de finale, mais elle a donné lieu à un bon match. Que demander de plus?

JihaiR

31/03/2010 à 10h50

Au vu de l'audience exceptionnelle d'hier soir sur TF1, je crois que ce match était en tout cas très attractif (son démarrage sur les chapeaux de roues ayant indubitablement aidé)

arnaldo01

31/03/2010 à 11h17

Je n'adhère pas à tout mais j'adore le titre de l'article !

magnus

31/03/2010 à 11h30

Ah non c'est quand même dommage de voir Lyon-Bordeaux dès les quarts! si c'était le PSG, avec la moule qu'ils ont ils seraient tombés sur Quevilly en quarts dans le Camp Nou à huis clos. Sinon tout à fait d'accord avec l'article. Même si on a un peu entendu que le tirage garantissait au moins un club français en demi, on a surtout assisté à un déferlement de "c'esttoutdemêmepasdchance". Alors qu'on aurait pu avoir un Lyon-Monaco déjà en 2004.

Beau gosse chiant

31/03/2010 à 11h40

Ces affirmations : "Si vous n'avez pas bien écouté la consigne, répétons-la: il faut être déçu du tirage au sort ayant conduit les Girondins de Bordeaux et l'Olympique lyonnais à s'affronter en quarts de finale de la Ligue des champions. Impossible d'avoir une autre opinion, le consensus ayant été décrété immédiatement." me laissent dubitatifs. J'ai cru entendre quelques journalistes - je ne me souviens plus lesquels - se réjouir, peut-être même sincèrement, de ce tirage au sort, et penser qu'il s'agissait d'un match historique pour la France. J'ai cru déceler de l'enthousiasme. Donc parler de consensus immédiat, c'est un peu comme ne pas entendre les voix discordantes au sein même du Giec.

 

Mevlut Alors !

31/03/2010 à 11h44

Hier soir j'ai vu un 1/4 de finale de LDC et non une affiche de L1, tout comme samedi dernier j'ai vu une finale de coupe la ligue et non une affiche de L1. (à prendre dans le sens qui vous convient, pour la coupette) Une rencontre aller retour à élimination directe, même si c'est entre deux équipes qui se connaissent et que l'on connait bien, cela n'a rien à voir avec une pseudo affiche de L1 qui ne reste qu'un match à 3 points (et non 6 comme ils ont tendance à nous le rabâcher). L'enjeu et le jeu étaient présents hier. Pour finir, je préfère voir le coté positif, à savoir une présence assurée en demi finale. (ce qui vu les protagonistes de ces 1/4 n'avait rien d'assuré à part si on tirait le CSKA Moscou et encore, je vois bien l'Inter se prendre les pieds dans le tapis)