auteur
Gone N'Rosette

Du même auteur

La tirade du Robin

Robin Leproux a pris des mesures. La première: en finir avec les railleries en se les servant lui même, à la manière de Cyrano.

Sue Oddo

25/03/2010 à 02h35

Que dire, à part énorme...

Tapas Tef y Graf

25/03/2010 à 08h41

Et dire que l'on pensait les lyonnais sans panache ni esprit... Bravo!

Bowthan

25/03/2010 à 10h43

Je ne suis pas certain de l'orthographe de "quelle" pour l'admiratif "Quelle bon goût". J'aurais mis le quel au masculin moi. Sinon il y a un gros manque, un manque capitale : Magique. Magique : Quelle joie de faire apparaître devant vos yeux ébahis, cette équipe extraordinaire qui a la faculté de disparaitre sur le rectangle vert. Elle est la sous vos yeux mais ses joueurs d'un coup vous ne les voyez pas, vous ne les voyez plus. Vous savez qu'ils sont la mais vous le ne croyez pas, vous n'y croyez plus.

Tonton Danijel

25/03/2010 à 11h18

Tapas Tef y Graf jeudi 25 mars 2010 - 08h41 Et dire que l'on pensait les lyonnais sans panache ni esprit... Bravo! _______________________________________________ Ils sont jeunes, il est vrai, mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas la quatorzième année...

losc in translation

25/03/2010 à 11h56

Si l'on y associe la voix de Depardiou à la qualité du texte, c'est encore meilleur... Bravo à l'auteur, c'et magistral!

Hal Elegym

25/03/2010 à 13h28

Bof... Un exercice formel réussi, mais pas specialement drôle pour autant.

Nadine Zamorano

25/03/2010 à 15h53

Moi qui suis secrètement groupie de GnR, j'ai une fois de plus bien ri (allez voir son dernier papier sur le GALD, une comparaison des effectifs de Lyon et de Bordeaux, un condensé de mauvaise foi et de références cocasses). Même si là, une "tel équipe" ça picote un peu les yeux.

Gone n' Rosette

25/03/2010 à 15h57

Tu n'imagines pas à quel point je suis heureux. Je peux te l'avouer maintenant, je me lance, Je suis amoureux de tes brèves.

 

Jeanroucas

26/03/2010 à 00h28

Gone, sale pitre. :)