auteur
Troglodyt

Du même auteur

L'abécédaire du Sporting Toulon Var

D’improbables bêtes noires, un ennemi légendaire, une erreur judiciaire, des super-héros: le Sporting Toulon Var n’a pas la reconnaissance qu’il mérite.


Safet le prophète

26/06/2009 à 18h52

Ah, merci monsieur troglo, de faire ressurgir ces bons souvenirs de mes vacances au mois d'aout quand j'étais petit. Du balcon où j'étais chaque année, on voyait une surface de réparation et un quart de terrain adverse ( à Bon rencontre ). Quelques matches vécus, dont un Toulon-Toulouse où Rensenbrink coté toulousain ne fit malheureusement pas son apparition.

Marius T

26/06/2009 à 23h02

J'ai assisté au match de coupe de France 82 Sanary Sainté 0-2 Platini et Larios. pour les buts. Je ne souviens plus si c'était à Mayol ou à Bon Rencontre. Il faut que je demande à mon père.

Hardi laisse

26/06/2009 à 23h43

Je peux confirmer que ce match s'est bien déroulé dans l'enceinte du Mayol de l'époque j'y étais également du haut de mes 11 ans. Avoir oublié Tronche Plate (Alfano) et citer autant de pieds carrés parmi ceux qui ont porté la tunique du STV, Troglo tu me fends le coeur. Enfin, le festival international espoirs est toujours là même si l'on peut regretter que les rencontres soient disséminées un peu partout dans la région.

bricol

27/06/2009 à 00h17

Oh put.... avoir oublié Luigi "tronche plate", le fidèle d'entre les fidèles, le héros besogneux, premier apôtre du " si le ballon passe, l'homme non", que, dans mes souvenir j'ai vu marqué un but au vélodrome, si si je vous jure et pas un CSC, c'est impardonnable. Impardonnable tu es, Troglo (m'enfin vu ce que l'article a suscité en moi tu es LARGEMENT pardonné) C'est a bon rencontre que j'ai découvert le foot pro et à Mayol (belle garce de Chicag' qui m'a dépucelé comme supporter) que cette passion footbalistique s'est épanouie et, est encore chevillé au corps. Ensuite tu grandis, ton père encourage le SCTV donc, toi, tu vas au vélodrome (pour l'emmerder) et puis finalement tu tombes amoureux pour toute ta vie de ces 2 équipes. Imaginez le taré qui aimerait l'ASSE et l'OL, personne ne comprendrait... et puis dans un village comme Sollies Toucas (oui oui ça existe) j'étais le seul, et ça, ça n'a pas de prix. Puis l'eloignement, les résultats sportifs en baisse pour l'un en très forte hausse pour l'autre, les médias qui ne parle que de l'OM enfin bref ton amour pour le plus dans l'ombre s'estompe. Mais merci Troglo de faire un peu revivre toute cette belle époque, sois en loué. Et bien sur, à quand un fil sur le SCT ?

Marius T

27/06/2009 à 02h41

Le festival espoir de Toulon France - Pays Bas quelle année je ne sais plus mais je me rappelle de Daniel Bravo et Bruno Bellone à Dragui.... Whoaou !!! 198. Pour l'anecdote les Pays Bas avaient oublié un filet rempli de ballon dans un vestiaire et mon père les avait récupérés, j'ai eu un stock de Tango pendant les années. Ca fait 25 ans minimun, le coup de vieux, bonne nuit

Troglodyt

27/06/2009 à 10h14

Oui, pour Alfano, à nouveau je m'excuse, et en effet j'ai honte... Putain Bricol, c'est exactement cela pour moi aussi... Mon père supportait l'OM (je le revois bouffer les coussins du canapé pendant 45 minutes le 26 mai 1993), et au même moment je signais à Toulon, sans savoir que cela allait durer 12 ans. Mais le soir, c'est l'OM que je regardais à la TV ou au stade avec le paternel. Pourtant, le jour, au centre, il était inconcevable de se pointer avec le maillot de l'OM, et tous simulions n'avoir pas regardé le match de l'OM la veille. Et puis certains finissent par y croire. Mais toi, tu te sens un peu con. Parce que bon, la victoire, le veille, et le triplé de Cascarino contre Perpignan, ben oui, tu as adoré... Et les jours de matchs contre le PSG, ben ouais, tu ris avec les copains qui s'entraînent avec le maillot du PSG. Pourtant, le soir, tu es bien content de t'en sortir au Parc avec un pénalty de Blanc. Les âmes toulonnaises pourraient s’émouvoir de cette ignoble infidélité que constitue la présentation du club de leur ville par un traître comme moi, fidèle du Café et supporter de l'OM. Cela paraît improbable pour beaucoup, j'ai je n'ai aucun mal à soutenir que les deux clubs puissent être soutenus par un même cœur. Le supportérisme est un comportement passionné, par nature. Et il est parfois dingue de voir que le hasard des choses te pousse à partager ta passion entre 2 clubs dont, pour chacun, l'essence de la passion est constitué, en partie, du mépris de l'autre. Le Festival Espoir de Toulon je ne commenterai pas, étant donné que les sélections étrangères prennent un malin plaisir à exploser les équipes locales, pour s'échauffer. Et en 2003, c'est le Portugal...

le_merlu_frisé

27/06/2009 à 17h56

"Qui s'y frotte s'y pique", c'est aussi la devine du Stade plabennecois, qui devrait monter en National dans les jours qui viennent. Sauf que l'emblème ici, c'est un hérisson. Ouais, un hérisson. Ouais, Plab' est réputé pour sa défense.

Troglodyt

27/06/2009 à 20h50

Nancy aussi, non?

Le_footix

27/06/2009 à 23h54

C'est même sur leur blason.

The man with no name

29/06/2009 à 14h16

Quelques souvenirs d'albums panini et de stade 2 (époque Gigi dans le générique) me reviennent pêle-mêle : Gyorgy Bognar, Bursac, Pinter ou Pister, Anziani et sa tête de vautour déplumé, Collot, Fargeon, Testa ... Plus récemment Soulas, Zingaro... Dire que je suis incapable de citer 5 joueurs d'un même club anonyme de L1... Y a pas à dire, c'était mieux avant (ma mémoire, et peut-être le foot aussi, d'ailleurs).

 

Troglodyt

30/06/2009 à 14h37

Victor Agali vient de signer à Famagouste...

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)