auteur
Brice Tollemer

Du même auteur

L'ESPAGNE CRÉE LE SURNOMBRE

Europa habla español : c'est ce qu'indique le large contingent de joueurs espagnols engagés en quarts de finale de la Ligue des champions.

Zeldoune

15/04/2009 à 00h44

Croco : il y a le Rossi de Villareal.

Croco

15/04/2009 à 08h00

J'y ai malheureusement pensé trop tard, j'avais plus le Net sous la main. 1 point pour moi...

Vinnnch

15/04/2009 à 09h34

leo, je me doutais que je m'étais fort mal expliqué. Notamment en raison du fait que je suis totalement d'accord sur le fait que la qualité de jeu du Barca doit l'essentiel de sa fluidité à Xavi et Iniesta. Il doit aussi une bonne partie de son efficacité à ceux de devant, mais pour la beauté du jeu je suis d'accord. Maintenant sur l'argent, je ne suis pas d'accord non. Que les joueurs soient formés au club ne change rien au schmilblick. Pour info, la dernière vraie grande génération nantaise, championne de France en 1995, avec une équipe de 24-25 ans pour l'essentiel. De vrais talents, il y avait N'Doram, Karembeu, Makelele, Pedros, Loko, Ouedec. Plus de joueurs corrects autour. Dès le titre de champion, Karembeu et Loko doivent être vendus. Ca n'empêche pas Nantes d'être demi-finaliste de LdC l'année suivante. Mais ça ne les empêche pas non plus de devoir vendre le reste de leurs bons joueurs à la fin de saison. Il est évident que si Nantes avait été riche, les joueurs seraient restés, et auraient crû ensemble. Si en plus ils avaient pu acheter quelques bons joueurs pour remplacer leurs points faibles (gardien par exemple), la face de l'Europe en eût été changée ! Bon d'accord, mais en tout cas il est clair que même pour un club formateur, l'argent compte énormément. Il est (presque) aussi difficile de conserver son équipe que de la créer.

Pierre Des Loges

15/04/2009 à 18h30

Espagne : 20 France, Argentine : 11 Angleterre, Brésil : 10 Allemagne, Côte d’Ivoire : 5 Portugal, Pays-Bas : 4 Italie, Uruguay : 3 Mexique, Cameroun, Serbie : 2 Suisse, République Tchèque, Slovaquie, Pologne, Israël, Togo, Ghana, Mali, Pays de Galles, Ecosse, Irlande du Nord, Irlande, Roumanie, Corée du Sud, Chili, Turquie: 1 ------------------------------------------------------------------------ Palmarès de l'Euro: 1/ Espagne 2/ Allemagne 3 et 4/ Russie et Turquie 5 à 8/ Pays-Bas, Portugal, Italie, Croatie Marrant, hormis la première place confirmant la bonne santé du foot espagnol, les joueurs qui ont brillé à l'Euro ne sont quasiment pas présents en quart de la C1. A l'inverse, la France s'est fait sortir dès les phases de poule de l'Euro, l'Angleterre n'était pas qualifiée (et Luis Fernandez me dit à l'instant que l'Argentine, le Brésil et la Côte d'Ivoire non plus).

 

Qui me crame ce troll?

16/04/2009 à 11h38

Je serais curieux de savoir ce qu'il en est maintenant qu'on est en quart. Une grosse partie du contingent espagnol et brésilien a dû se faire la malle.