auteur
Curtis Midfield

Du même auteur

Le fusible à six coups

Les débuts de saison sont toujours meurtriers pour les entraîneurs. Giresse et Nouzaret en ont déjà fait les frais. Demain verra peut-être Le roy et Courbis leur succéder. L'occasion de revenir sur un drôle de métier.

 

badlieutenant

22/10/2000 à 00h00

Tes arguments sont très bien exposés mais je ne partage pas tes conclusions.
En, si certains entraineurs merite le respect dut à leurs palmarès et à l'accomplissement des objectifs du club les années précédentes.
L'élément psychologique est determinant dans le sport. Le limogage d'un entraineur, et les conséquences d'un remplacement, rupture des habitudes, nouvelle tactique par le nouvel entraineur, permet de bousculer les joueurs, de les remotiver. Bref de rompre la spirale de la défaite. Cette solution, est certes imméritée pour l'ex-entraineur, mais elle est souvent efficace.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)