auteur
Danio Rerio

Du même auteur

Faire payer plus pour gagner plus ?

Dans l'espoir d'améliorer la compétitivité des clubs français, l'idée d'augmenter le prix des places de stade fait son chemin... Et se trompe de route.


Le_footix

03/12/2008 à 20h33

Moi pas du tout. Un stade est un équipement public qui coute des millions d'euros à la collectivité, et donc aux contribuables. Savoir si sa construction est justifiée ou non me semble primordiale. --- Justement ces établissements tendent à être de moins en moins publics. L'Emirates par exemple ne l'est pas du tout. En France seuls l'Abbé-Deschamps et le futur OL Land appartiendront à leur club respectif, et les contrats de concession plombent les clubs qui veulent utiliser ces stades comme outil de développement. D'ailleurs je ne suis pas pour le financement de stades privés par le public, sauf si ça s'impose et dans des proportions décentes (le Stade des Alpes par exemple devait être construit), ou bien si l'argent n'est qu'une avance remboursable, ou un investissement économique rentable (par exemple sur le Stade de Lille, une bonne partie de l'argent de la LMCU sera remboursé sur 30 ans par le LOSC, et pour le reste la communauté urbaine compte fort sur l'augmentation de la taxe professionnelle induite par ce développement de l'activité économique). En ce qui concerne le Vélodrome, on est loin de ces considérations: la Mairie conserve le stade, uniquement pour garder un moyen de contrôle politique de l'OM, qui représente depuis au moins Tapie un très fort enjeu politique ! RLD avait demandé à Gaudin de récupérer le stade en 2000, sans succès. Depuis il ne s'occupe plus de l'OM, et le club est condamné à végéter encore longtemps... A Marseille, Gaudin comme Guérini avaient promis la couverture et l'agrandissement du Vel. Sauf que: -ça coûte 150M d'euros au bas mot -pas d'argent dans les caisses municipales (il y a eu beaucoup d'autres travaux...) -investisseurs difficiles à attirer: pas de naming possible (le statut du nom "Stade vélodrome" est géré par l'OM Association), perspectives de rentabilité incertaines, mais aussi profonde opacité des comptes de l'OM...

El mallorquin

03/12/2008 à 20h58

En France, les stades restent tout de même publics la plupart du temps. Et quand bien même il existerait des projets de stade privés, ils nécessitent tout de même des infrastructures (transport, parkings, réseaux...) qui sont bel et bien financés par la collectivité. Ce qui explique qu'elle a son mot à dire. Et ce qui justifie à mon sens que ces investissements soient évalués à leur juste nécessité. La folie bétonnière défendue par Séguin et Besson me semble du coup totalement inopportune, et potentiellement inefficace en matière de compétitivité du foot français, ce qui est tout de même leur postulat de base.

charbo

03/12/2008 à 21h05

Si vous commencez à parler d'investissements publics afin d'améliorer le profit du privé, vous allez m'énerver. Je vois qu'il y a plein de gens de bons sens ici : c'est à dire qui réfléchissent au prix. Payer 40 euros par match (All), c'est comme regarder Tf1 le mercredi à la place des Racines et des Ailes.

El mallorquin

03/12/2008 à 23h08

charbo mercredi 3 décembre 2008 - 21h05 Si vous commencez à parler d'investissements publics afin d'améliorer le profit du privé, vous allez m'énerver. *** Tu m'as bien lu ? Ou alors tu parles d'un autre...

nominoe

03/12/2008 à 23h20

Qui me crame ce troll? mercredi 3 décembre 2008 - 11h16 nominoe mercredi 3 décembre 2008 - 03h01 D'où l'utilisation du passé dans ma phrase, car je me doute que désormais ce sera service minimum pour cette enceinte... Mais mon propos visait l'obsolescence (ou non) des stades ayant un certain âge, pas le fait qu'ils aient (ou aient eu) un club résident ou pas...

José-Mickaël

04/12/2008 à 02h11

Il faut faire attention au sens des mots. L'étude montre « qu'il existerait une vraie corrélation entre un prix de billet élevé et les performances des équipes ». Attention : une corrélation, pas une relation de cause à effet. Un exemple de corrélation : dans les pays où il pleut beaucoup, on vend plus d'essuies-glaces que dans les pays où il ne pleut pas. C'est une corrélation. Mais on ne doit rien dire de plus. Par exemple, il serait faut d'en conclure que les essuies-glaces vendus dans les pays où il pleut beaucoup, c'est de la camelote. La raison commune, ici, c'est bien sûr qu'on les use plus vite dans les pays pluvieux, et cette raison n'est pas contenue dans la corrélation. J'espère que ceux qui ont commandé l'étude ont bien compris le sens du mot corrélation. Il n'y a pas plus de raisons de dire "eh bien, augmentons les prix dans les stades, ça va améliorer les performances des clubs", que de dire "eh bien, interdisons la vente des essuies-glaces, ça va réduire la pluviosité". Pour ça, il faudrait prouver une relation de cause à effet, ce que n'est absolument pas une corrélation.

Qui me crame ce troll?

04/12/2008 à 09h27

Très bonne remarque J-M, et je m'en veux de ne pas l'avoir faite!

liquido

04/12/2008 à 09h51

C'est pas comme si Marquet Moon ne l'avait pas déjà relevé en page 1, en moins gnangnan et plus pertinent...

Lyon n'aime Messi

04/12/2008 à 10h30

Le_footix mercredi 3 décembre 2008 - 20h33 Pour OL-land, le stade sera privé mais ce n'est pas pour ça qu'il ne va pas couter très cher aux contribuables. Bien évidement les recettes engendrées par ce nouveau stade ne seront que pour le club...

Qui me crame ce troll?

04/12/2008 à 10h43

J'imagine que les stades de foot ne sont pas les seuls exemples d'intervention du public pour le privé. J'ai un seul exemple en tête : quand l'entreprise dans laquelle mon père travaillait menaçait de fermer, la municipalité leur a promis de faire des travaux pour améliorer l'arrivée des camions dans l'entreprise. Donc construction de rond-points etc. Ce qui n'a pas empêché en passant l'usine de fermer; Bref, même si c'est un petit exemple, je pense qu'il y a d'autres cas pour lesquels le public investit pour le privé. Il faudrait juste savoir si la ville s'y retrouve avec la création d'un grand stade qui éviterait les engorgements lors des matchs dans le sud lyonnais, qui attirerait plus de touristes/supporters (OL Land permettrait peut-être d'avoir des finales de LDC, hypothèse au hasard, je n'en sais rien).

 

José-Mickaël

04/12/2008 à 16h00

liquido jeudi 4 décembre 2008 - 09h51 > C'est pas comme si Marquet Moon ne l'avait pas déjà relevé en page 1, en moins gnangnan et plus pertinent... Ah oui, zut... Donc un point pour moi... Que celui qui ne s'est jamais pris un point me jette la première pierre ! Et puis bon, on ne lassera jamais de répéter ces évidences qui n'en sont pas toujours pour les journalistes... En plus je trouve que ma comparaison avec l'essuie-glace, quand bien même elle serait gnangnante (sympa), est une bonne démonstration de l'absurdité de confondre corrélation et relation de cause à effet (un exemple, c'est toujours plus parlant, non ?) et c'est sur ce point que je voulais insister, point qui me paraît au contraire tout à fait pertinent.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)