auteur
Jamel Attal

Du même auteur

Avaler les sifflets

Les pros de l'indignation et le gouvernement disputent aux siffleurs de France-Tunisie la palme de la bêtise.

Vinnnch

16/10/2008 à 11h29

Assez d’accord avec Troglodyt pour ma part… Préambule : - Je crois que le président actuel est la pire chose qui nous soit arrivée depuis, pfiouh, 64 ans peut-etre - Les propositions faites sont pathétiques. Dire qu’il ne faut plus organiser de matches contre les pays du Maghreb, c’est comme dire « Il y a des enfants qui meurent de la famine en Afrique ? Eh bien alors interdisons aux journalistes de s’y rendre, comme ça on n’en saura plus rien » - Ca a bien arrangé tout le monde de parler de ça hier, pour donner une pause à ce fichu gouvernement Ceci dit on devrait, dans un tel article, dire clairement que ces sifflets sont insupportables quand meme, et qu’il faudrait bien faire quelque chose. Pas du tout ce qui est proposé ca c’est sur, mais quelque chose quand meme.

Troglodyt

16/10/2008 à 11h29

Edji, non. La République ne peut garantir ses idéaux (dont la liberté d'expression) que parce qu'elle existe. Et elle n'existe qu'au travers des symboles qui la représentent, et du peuple qui la font vivre. Si le peuple ne garantit pas la protection de ces symboles (voire les viole délibérément), la République se suicide. Dès lors, la liberté d'expression n'a plus aucun fondement si l'entité qui fait qu'elle est protégée n'existe plus. C'est très symbolique et théorique, mais justement, nous parlons de symboles.

Troglodyt

16/10/2008 à 11h30

(fait* vivre) Vinnnch jeudi 16 octobre 2008 - 11h29 Ceci dit on devrait, dans un tel article, dire clairement que ces sifflets sont insupportables quand meme, et qu’il faudrait bien faire quelque chose. Pas du tout ce qui est proposé ca c’est sur, mais quelque chose quand meme. ------- Voilà.

Bourrinos

16/10/2008 à 11h41

Je remarque qu'il y a deux effets qui s'ajoutent dans le stade: Déjà, il y a l'effet d'aubaine pour ceux qui avaient prévu de siffler (les RG étaient au courant): Finalement, des occasions de se manifester, avec une relative tranquillité, contre l'un des symboles de la république, y'en a pas des masses. Ce genre de match sont une superbe occasion pour les tunisiens/français certes, mais aussi pour tous ceux qui souhaitent manifester leur désapprobation (il y avait pas mal de drapeau algérien par exemple). C'est comme pour manifester contre Sarko: On peut le huer seul dans son salon, ou on peut le huer en groupe alors qu'il participe à une manifestation publique, cela a plus d'impact. Dès lors, il y a bien un effet d'aubaine pour ceux qui veulent se manifester contre la France en général (il est impossible, contrairement à ce à quoi s'essaient les différents politiques et journalistes, d'établir LA raison qui pousse à siffler: Pour reprendre mon analogie avec Sarko, on peut le siffler pour sa politique économique, sécuritaire, son pouvoir, sa femme ou tout ensemble, mais un sifflet n'indique rien de précis) Ensuite, il y a l'effet Panurgique des sifflets qui appellent les sifflets qui encouragent les sifflets qui confortent les sifflets. Difficile donc de les arrêter...

suppdebastille

16/10/2008 à 11h53

"Troglodyt jeudi 16 octobre 2008 - 11h29 Edji, non. La République ne peut garantir ses idéaux (dont la liberté d'expression) que parce qu'elle existe. Et elle n'existe qu'au travers des symboles qui la représentent, et du peuple qui la font vivre." Si la République n'existe plus qu'au travers de symboles, elle est bien malade. J'insiste là dessus , la redistribution par l'impôt n'est pas un symbole mais est un des fondements de la République, redistribution largement remise en cause par les gouvernements depuis quelques années.

Le Chamack-Ramé-(P)lanus

16/10/2008 à 11h59

Toute cette polémique me semble bien vaine... Sitôt qu'on est plus de 4 on est déjà une bande de cons, disait Brassens, alors à 60 000 dans un stade on peut s'attendre à des comportements pour le moins débiles. je partage l'opinion déjà exprimé ici que des sifflets peuvent être causés par une infinité de raison des plus politiques au plus primaires. Alors les amalgamer dans un message unique et les attribuer à un type défini d'individus, comme Hamel et d'autres le font, c'est bien stérile. Quant à la réaction à avoir, j'ai du mal à en imaginer une seule d'efficace. Ca me semble comparable aux vols: c'est le fait d'une minorité, ça emm... le plus grand nombre, ça peut être causé par une multitudes de raison, et tu peux promettre toutes les sanctions possibles, tu ne peux l'endiguer. Alors oui, il y a des siffleurs, et c'est débile, mais j'espère ne pas être un mauvais français si je m'intéresse plus au match, après...

Troglodyt

16/10/2008 à 12h01

suppdebastille jeudi 16 octobre 2008 - 11h53 Troglo: ..."La République ne peut garantir ses idéaux (dont la liberté d'expression) que parce qu'elle existe. Et elle n'existe qu'au travers des symboles qui la représentent, et du peuple qui la font vivre." Si la République n'existe plus qu'au travers de symboles, elle est bien malade. ------- Je ne l'ai pas fait, mais il t'appartient d'oublier le peuple. ======= J'insiste là dessus , la redistribution par l'impôt n'est pas un symbole mais est un des fondements de la République, redistribution largement remise en cause par les gouvernements depuis quelques années. ------- Le redistribution de l'impôt n'est pas un fondement de la République, mais un principe de la République. Et les principes viennent après les fondements. En revanche, c'est un fondement de la démocratie. Mais la démocratie n'est pas liée à la République. C'est juste une forme qu'elle prend, parfois.

Dr Smile

16/10/2008 à 12h05

Dacodac avec supp2. La République, c'est une réalité, des choses bien concrètes comme l'impôt, la police, l'école, et plein d'autres trucs. Troglo, tu parles de symboles comme si ceux-ci étaient déconnectés de la réalité, comme s'ils étaient des icônes vides qu'il faut respecter on ne sait pas trop bien pourquoi. Un symbole se charge du sens qu'on veut bien lui donner. Si pour toi la République c'est l'école qui t'a permis de t'épanouir ou la police qui te protège, il n'en est pas de même pour tout le monde – je dis pas que l'une ou l'autre de ces visions est plus légitime, remarque bien, j'illustre simplement mon propos. Sacraliser les symboles républicains comme tu le fais revient à sortir la République du champ politique et c'est, au sens étymologique, la mettre de côté en la transformant en icône religieuse. Et on sait ce que ça donne, la religion en politique. M'enfin, tu montes sur tes petits poneys pour pas grand-chose.

scarbo

16/10/2008 à 12h09

Troglodyt jeudi 16 octobre 2008 - 11h09 Mais pas très claire sur ce qu'il faut faire. Peut on-laisser la Marseillaise être sifflée? Que faire, dès lors? Rien? Laisser siffler l'un des symboles de la République (quand bien même les individus actuellement à la tête de celle-ci ne sont pas dignes d'elle), alors même que c'est grâce aux idéaux de cette même République que la Rédac peut nous régaler de ses articles et ne perd pas son procès contre Balbir? ---------- Waou La figure de style ne justifie pas un tel raccourci, et je trouve que tu cherches un peu trop la contradiction la ou il n’y en a pas. Qui a dit que les siffleurs s’attaquaient a la Republique comme protectrice des Cahiers du foot? C’est justement tout l’objet de l’article et de l’excellente interview parue sur lemonde.fr de montrer la difficulte de determiner les motivations du siffleur, comme tu l'as bien remarque dans le reste de ton post. Selon moi, cette affaire montre surtout a quel point le foot est devenu un espace d’affirmation identitaire. Ce qui fait que quand des gens sifflent au moment des hymnes, on interprete ca immediatement comme une agression contre la France, la Republique, l’essence profonde de la nation... Symptomatique aussi de la tendance d’un Etat et de ses gouvernants a voir la France partout, dans tout, et donc a voir se multiplier les possibilites d’agression contre la mere-patrie et la necessite de la defendre en toutes circonstances. C’est (toute proportion gardee) un processus profondement totalitaire qui consiste a eliminer peu a peu l’espace de debat, de confrontation caracteristique d’une democratie. L’enjeu de ce debat selon moi: c’est qu’il pose la question: “le stade de foot est-il un espace d’union nationale qui ne supporte pas la contradiction?”. Question a laquelle j’ai envie de repondre: non, car le foot c’est certes super important, mais quand meme pas tant que ca. Et donc a la question que tu poses: Que faut-il faire en cas de sifflets?, la meilleure reponse me parait celle que suggere le sociologue interviewe dans lemonde: accepter le fait que le stade est un espace de grand n’importe quoi ou on peut faire les potaches, un carnaval plutot qu'une assemblee nationale, les paroles produites dans les deux espaces n'ayant pas la meme valeur.

Comment Saha les gars

16/10/2008 à 12h12

C'est quoi le problème exactement avec la réaction de Laporte ? (j'ai eu la même, donc forcément je me sens obligé de la défendre). Je pense que si ce match avait été joué à Lens, Saint-Etienne ou Bordeaux, la Marseillaise n'aurait pas été sifflée. Parce qu'on peut s'offusquer de ces sifflets et proposer des solutions abracabrantesques (arrêt du match, éducation, distribution de tracts "siffler c'est pas bien"). On peut relativiser ces sifflets (après tout il y a des choses bien plus graves dans ce monde) et laisser faire. Mais concrêtement, le mieux n'est-il pas d'éviter de provoquer une situation qui pose problème ? C'est peut-être la formulation qui vous choque. Mais regarder dans le dictionnaire, "délocalisation" n'est pas un gros mot. Et on peut faire référence aux particularités liées à une situation géographique ("les pays du maghreb") sans forcément être raciste. Si je dis qu'un PSG/OM est un match potentiellement à problèmes, je pense que ça ne choque personne. Bref merci de m'éclairer sur vos réactions à cette déclaration de Laporte, qui porte la marque du bon sens AMHA. PS qui n'a rien à voir: "subprime" désigne un ensemble de crédits pas une caractéristique de ces crédits. L'expression "crédit à subprime" est donc impropre, et il faut lui préférrer "crédit subprime" ou "subprime" tout court. Venez sur GALD on vous expliquera tout ça.

 

Edji

16/10/2008 à 12h15

Enfin, merde, Troglodyt, le fait qu'on puisse être condamné à de la prison ferme pour des sifflets dans un stade (sanction qui, j'ose l'espérer, ne sera jamais appliquée) ne heurte pas ta conscience, un peu plus que les sifflets eux-mêmes? Moi, ces sifflets m'ont vaguement fait sourire, voire rigoler, je dois comprendre que je ne suis pas un bon citoyen et contribue à assassiner la "République"?

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 17h41 - Le déjeuner sur Hleb : Ekipalakon. Pouvez-vous m'aider à compléter cette équipe ? Seuls les noms orthographiés... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 17h15 - Christ en Gourcuff : Tu as raison, je faisais plutôt référence à la rivalité dans l'esprit des habitants... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h40 - cocobeloeil : Bah purée, ma brave dame, on est pas rendus..(Suite) >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 16h32 - leo : As donne une comparaison amusante entre Getafe et l'Inter :- L'Inter a gagné 3 C1, Getafe a joué... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h09 - suppdebastille : L'ennemi est plus diffus mais sur le fond je suis d'accord c'est même probablement pire car on... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 16h00 - El Mata Mord : Gonzalo again"Tennis : Escobar positif" (lequipe.fr) >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 15h46 - Run : Bah je crois qu'il a compris que le titre en mauvaise posture, il n'avait plus a se precipiter. Ni... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 15h21 - Bof : Match des "remplaçants" face à l'Union Saint-Gilloise, Boli, qui jouait à gauche du fait de... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 14h57 - John Six-Voeux-Berk : Edjiaujourd'hui à 13h10Et la question économique est aussi centrale.- 13 % de PIB au 2e... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 13h47 - liquido : dugamaniacaujourd'hui à 12h10Ah ben si on peut plus s'amuser où on veut avec ses nouveaux... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)