auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Larqué : répétitions générales

Les grands sportifs savent se surpasser. Le consultant vedette a su crier plus vite, plus haut, plus fort lors de Bayern-OL.

Lescure

02/10/2008 à 12h01

Très content de cet article, JML était encore plus insupportable que d'habitude mardi soir et cela dès les 1ères mn. Notamment sur un dégagement de Lloris ou il braille "c'est dangereux ça" alors que le ballon d'Hugo est donné dans les pieds d'un lyonnais qui passe à Govou qui lui même centre pour une situation potentiellement dangereuse devant le but mais Fred rate le ballon. Idem pour les multiples "danger" /"c'est dangereux ça" qui n'aboutissent à rien..... Jusqu’au but de Zé Roberto. Merci encore à Jean-Michel "Cassandre" Larqué pour ça performance. J'ai d'ailleurs un ami qui pour sa thèse de grammaire anglaise avait retranscrit et traduit l'intégralité des commentaires de JML/TR de France-Brésil 98 le résultat était édifiant. Le thème de la thèse étant "la phrase nominale bla bla bla bla" rien ne peut illustrer cette forme grammaticale mieux que les commentaires footballistique. Une accumulation de phrases sans verbe, l’abus des répétitions etc. Il faut absolument que je remette la main sur ce boulot pour donner un éclairage linguistique des commentaires et des commentateurs de foot. Si c'est aussi pertinent et drôle que dans mon souvenir je transmettrais à la rédac.

Papin Jour Pape toujours

02/10/2008 à 12h27

Je partage parfois le sentiment de lecteurs qui estiment que les CDF mettent parfois presque plus d'énergie à critiquer leurs confrères de la TV ou de la presse écrite, qu'à parler jeu. Mais franchement, des articles comme ça sur JML c'est quand vous voulez les gars. Tant qu'il n'aura pas été excommunié par le Pape, déchu de sa nationalité française, renié par ses parents et enfants, rejeté par son chien et conspué par son poisson rouge. Ce type est une plaie.

Chrétien des alpes

02/10/2008 à 12h38

Pour relativiser un peu les propos précédents, j'aimerais rappeler qu'il y a peu, JML faisait équipe avec un certain TH, ce dernier occupant l'antenne en tant que représentant du "bon sens " gaulois.Durant cette période, moi, jeune insouciant, je prenait pour argent comptant ce que disais le JML qui exprimait le coté taktikoteknik de l'évènement. Désormais, aux cotés d'un CJP plus "fan de" que "beauf", notre JML se pose également en garant du tragique. Alors c'est sur, découpé comme ça, le "dangerdangerdangerdangerdanger" de mardi est assez pathétique, mais dans le feu de l'action, il m'a fait monter la pression comme il faut. Et puis qui n'a pas hurler devant son poste des "a gauche! à gauche nondediou!"? On est tous des enfants de JML.

Loul

02/10/2008 à 12h48

salatomatognon Ah tendresse ou distance voilà bien quelque chose qui est totalement évacué de ta réponse... Ce qui m'aura quand même poussé à réécouter (et oui c'est curieux mais j'avais bien écouté l'extrait sur la page de l'article, c'est même stupéfiant de réussir à supposer a priori le contraire en lisant ma longue et fastidieuse prose). "[le ralenti est lancé] Alors qu'il semblait quand même, [l'image se fige] alors qu'il semblait bien qu'il y avait [l'image redéfile] une position de hors jeu, oui, oui, oui", le oui oui oui était entre le moui et le ouais, la répétition de ce terme semblant matérialiser un certain scepticisme contre lequel le commentateur essaye de lutter mais qu'il exprime bien du coup. Mais pourquoi accorder la moindre attention à la possibilité d'une analyse qui ne condamnerait pas sans appel l'insupportable JML ? Quand avec les mêmes images (accompagnées du son) on peut en livrer d'aussi opposées, la prudence s'imposerait... ou alors peut-on s'en affranchir quand on tombe sur une certaine "catégorie de personnes" ? "Il semblait bien que" voilà qui est sans aucun doute "absolument catégorique", la paresse intellectuelle est en tout cas aussi sympathique à rechercher au sein du comité de défense unilatérale et systématique des articles des cdfs.

Troglodyt

02/10/2008 à 13h07

Ceci n'est pas de la provocation, mais vraiment l'envie d'une expérience socio-journalistico-footballistique: J'aimerais beaucoup qu'il soit offert à Dame Rédac ('jour M'dame) l'opportunité de commenter un match en direct. Parce que je suis très d'accord avec tous les reproches grammaticaux, politiques, sensationnalistes, partisans, etc... qui peuvent être faits à nos commentateurs préférés, mais je réfléchis et vois mal, en fait, qui pourrait nous offrir autre chose parmi les connus du PAF. Sans tomber dans le commentaire décalé genre météo du Grand Journal sur C+, mais en restant dans ce que nous semblons tous attendre d'un commentaire de match. Dame Rédac, si vous avez un moyen quelconque. (Ou alors un essai en doublant votre commentaire en direct sur un match diffusé, que vous rediffuseriez sur Internet, pour vos lecteurs adorés) (tant pis pour les droits d'auteur des images)

Portnaouac

02/10/2008 à 13h17

Chrétien des alpes jeudi 2 octobre 2008 - 12h38 Pour relativiser un peu les propos précédents, j'aimerais rappeler qu'il y a peu, JML faisait équipe avec un certain TH, ce dernier occupant l'antenne en tant que représentant du "bon sens " gaulois. [...] -------------- Laisse-moi deviner... Thiehhy Holand ? Thiehhy Hilahdi ? Tarsène Henger ? Tavid Hastorga ? Tharles Hietry ? Non, ben je trouve pas...

kiouv

02/10/2008 à 13h18

J'aurais rajouté la nalyse technique après 10 secondes de jeu : "Ah on voit bien que les (joueurs de l'équipe qui a le ballon) ont décidé de faire le jeu en ce début de partie" ou "(équipe) s'oriente vers un 4-1-2-1-2 résolument tourné vers l'attaque" "ça nous promet du beau jeu, Jean Michel. Hein Arsène ?"

Portnaouac

02/10/2008 à 13h21

kiouv jeudi 2 octobre 2008 - 13h18 "(équipe) s'oriente vers un 4-1-2-1-2 résolument tourné vers l'attaque" "ça nous promet du beau jeu, Jean Michel. Hein Arsène ?" --------------- Et en plus, il se parle à la 3ème personne du singulier maintenant ? C'est sûr, ça se dégrade...

arnaldo01

02/10/2008 à 13h34

Troglodyt jeudi 2 octobre 2008 - 13h07 Pareil que toi, j'aimerais bien voir ce que ca donne. Parce qu'il faut prendre en compte qu'ils sont payés pour ne pas s'arreter de parler. Et surtout, les matchs de TF1 ne s'adressent pas au supporter de foot mais à tous les francais, il leur faut ratisser large et donc avoir des phrases simples (et les repeter pour que ca rentre dans la tete du telespectateur).

Chrétien des alpes

02/10/2008 à 13h39

Portnaouac jeudi 2 octobre 2008 - 13h17 C'est bien Tiehhy Holand, ye soht yuste de yhey le 'entiste.

 

wizz

02/10/2008 à 14h18

Olerouge : Il faudrait fouiller dans les archives, mais je crois qu'il a commencé à se prendre pour un prédicateur après avoir demandé à Didier Six de donner en retrait pour Giresse lors du France-Allemagne 82. Pour le coup Giresse aurait dû s'abstenir de marquer. ______________________________ Lors du fameux France Israël de 93, il annonça le but de la victoire par un "oh que je n'aime pas çà" et resta bloquer pendant un certain temps, donnant un sens comique. Il me semble qu'il commença sa prédiction bien avant le but.