auteur
José-Karl Bové-Marx

Du même auteur

Vodka Orange

Matchbox : Pays-Bas-Russie, 1-3. Tout ce que l’Europe compte de fans de foot salivaient à l’avance devant cette affiche. L’étourdissante sarabande russe face aux contreurs fous...

Sting Toftig

23/06/2008 à 13h25

Question aux pros de l'arbitrage : - La non-expulsion de Kolodine n'est elle pas curieuse ? Je m'explique. Soit, l'arbitre de touche a jugé que le ballon était sorti avant la confrontation qui amène Kolodine à la faute ; dans ce cas, on revient au dégagement aux 6 mètres. Jusque là tout va bien. Mais Kolodine l'a bien faite, cette faute que l'arbitre a jugée valoir un 2e carton jaune, non ? On a beau revenir aux 6 mètres, à ce que je sache il n'y a pas que les fautes qui se passent "dans le jeu" qui sont sanctionnables. Si un joueur colle un pain (ou un coup de boule) à un autre pendant une phase ou le ballon n'est pas en jeu, il sera tout autant sanctionné ! M'est avis que si Kolodine, plutot que de s'en tenir à un mauvais tacle, avait craché sur l'Orange ou lui avait collé un pain, il aurait été expulsé. Il a été sauvé par la non-spectacularité de sa faute, en fait. Avec ce coup-là et celui du hors jeu pas hors jeu, les Pays Bas auront au moins eu le mérite de chercher les failles dans les règles du jeu.

Vas-y Mako!

23/06/2008 à 13h58

Je pense que l'arbitre se dédit car le tacle de Kolodin est avant tout un acte dans le jeu (C'est-à-dire qu'il joue le ballon, un peu violemment certes, d'après les images en temps réelles, ...or si le ballon n'est plus en jeu, il estime qu'il ne peut pas sanctionner) ...comme si un joueur était hors-jeu et marquait un but alors que le ballon était sorti sur l'action précédente..il revient à l'action précédente, sans par exemple mettre un carton jaune au joueur qui aurait continué l'action après le coup de sifflet. Mais si cela avait été un coup de tête, c'est différent ( pas un acte de jeu)... Et puis les images montrent bien que Schneider malheureusement fait du cinéma , à peine éffleuré par le pied de Kolodin ( mais c'est une autre histoire)

Kasti

23/06/2008 à 15h34

@ Nutmeg Bon, Russie - Turquie en finale... Qui dit mieux ? Ce serait pas mal, surtout pour 2 pays même pas dans l'UE

Petit Jouor

23/06/2008 à 17h05

alors oui les Russes, tres bon match, Arshavin, toussa... ok. mais physiquement ils etaient vraiment "tres" impressionnants. ne serait- ce que les rushs dudit Arshavin passée la 100 eme minute. alors question aux experts ès journal du dopage : l'ami Hiddink qui passe pour un genie, coup de chapeau toussa, n'est il pas connu pour etre un entraineur qui "prepare" bien ses equipes à base de Tonymalt-special-Juan-Sebastian-Veron ou tout cela est-il dû aux magiques vertus de la bonne Volvic bien fraiche ... ?

nikiforov

23/06/2008 à 17h15

Je ne sais pas a quoi ils sont nourris, pas plus que je ne sais a quoi carbure l'equipe des PB, de la Turquie ou de l'Espagne. Ce qui est sur, c'est que les Russes n'en sont qu'a la premiere partie de leur championnat, que les joueurs du Zenith ont ete laisses au repos (je crois que 6 de leurs matches de championnat ont ete decales) pour preparer la finale de l'UEFA et que Hiddink a impose a toute l'equipe une preparation physique d'enfer avant le tournoi.

BigS

23/06/2008 à 17h25

Oui, et c'était déjà le cas pour les Sud-Coréens qui avaient bloqué presque deux mois (je crois) de préparation avant leur coupe du monde. Les Russes sont frais, les autres sont bien crâmés. Je crois même pas qu'il y ait besoin de les doper pour qu'ils soient plus rapides et plus endurants que leurs adversaires.

Nutmeg

23/06/2008 à 17h37

C'est vrai que les Russes ont un point commun avec les Coréens de 2002 : une condition physique étonnante qui leur permet de déborder leurs adversaires. Vu comme on entend parler des Coréens depuis... c'est-à-dire pas du tout, il y a peut-être baleine sous gravillon comme dirait l'autre. Maintenant, si on ne veut pas voir le mal partout, on peut reconnaître le savoir-faire de Guus H. et les conditions favorables aux Russes : longue préparation avec l'équipe nationale, pleine bourre physique car on est en milieu de saison dans le championnat russe. Et on peut surtout apprécier leur jeu ambitieux.

arnaldo01

23/06/2008 à 18h31

Il faut arreter de voir le mal partout ! En 2002, comme les russes actuellement, tous les coréens jouaint en corée donc ils ont adapté le championnat à la coupe du monde. C'est ainsi la seule equipe à avoir eu plus d'un mois de preparation. Si vous ajoutez l'absence de decalage horaire, c'est normal que les coréens aient paru plus en forme que les autres equipes. Pour les russes cette année, ils ont commencé leur championnat debut mars et donc n'ont pas 60 matchs dans les jamnbes ! Certains diront que c'est du favoritisme, je repondrai que les autres federations pouvaient faire terminer leur championnat plus tot. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de dopage, je dis juste qu'il y a d'autres explications.

Tapas Tef y Graf

23/06/2008 à 18h57

C'est interessant de remarquer que: - des qu'une equipe est superieure physiquement elle est dopee. - les russes sont donc dopes, alors que toutes les autres equipes sont blanches comme neige? (surtout les papys francais incapables de courir) Hilarant.

Nutmeg

23/06/2008 à 22h15

Perso, je pense pas du tout que les Russes soient dopés (en tout cas pas plus que les autres). C'est vrai que Guus H. s'est retrouvé deux fois de suite à la tête d'équipes dont les joueurs couraient encore à 2OO km/h à la 120ème minute quand leurs adversaires se traînaient comme des papys pétris de crampes. Pose-t-il comme condition sine qua non pour venir entraîner une équipe nationale de disposer des joueurs 2 mois avant la compétition et que tout le championnat soit adapté à la réussite de son projet ? A côté, Raymond a pas réussi à faire avancer la finale de coupe de France de 3 jours... Encore un élément à décharge pour Raymond...

 

doumdoum

24/06/2008 à 15h07

La supériorité physique des russes a interpellé beaucoup de monde. D'ici à conclure au dopage, il n'y a qu'un pas que Duluc par exemple (il n'est pas le seul), aurait mieux d'éviter de franchir (pas plus tard que France Info ce jour, à grand renfort d'effet de manche - je louvoie, j'insinue sans affirmer mais tout le monde comprend). 1- Les confrontations impliquant les russes du premier tour étaient assez homogènes. Ils ont eu un bon coup de mou contre l'Espagne. Les suédois de Zlatan à Ljungberg étaient cramés et les Grecs étaient à des années lumière de leur niveau de 2004. 2 - La qualité de la circulation de balle chez les russes renforce l'impression de domination physique. Mais c'est d'abord le ballon qui "court" plus vite chez eux que chez les autres. 3 - Les russes sont à mi-championnat. Par rapport à des joueurs qui ont 60-70 matchs dans les pattes, ce n'est pas négligeable. 4 - Tout le monde a accès à la même boite à pharmacie. L'idée que Guguus aurait la même recette magique de grand-mère qu'il ressortirait depuis dix ans avec des équipes aussi différente que coréens, australiens et russes est stupide. Une certitude : Guguus est l'un des meilleurs préparateurs de sélection qui soit. 5 - J'ai davantage été étonné par l'effondrement nolandé après trois matchs de feu que par la performance physique russe et là, des explications, on en trouve. Surplus de confiance, relâchement coupable, excès nocturnes (il suffit de lire la presse). Un classique chez les oranges. 6 - Si l'on s'en tient aux statistiques des quarts, la performance collective des russes est la meilleure des équipes engagées en quart mais l'écart n'est pas flagrant et individuellement, Daniel De Rossi a autant cavalé que le russe le plus actif, en l'occurence Semak. Des joueurs comme Srna ou Altintop sont aussi dans le même mouchoir [place là ton argument - "ha mais ouais, c'est normal, ils sont tous dopés] Bref, au lieu de jaillir sur l'explication la plus simpliste comme Menès sur une boite de Pim's, Duluc et consorts feraient mieux de pondérer leurs propos.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)