Groupés dans la mort

Contre l'Italie, les Bleus n'ont pas pu surmonter un destin contrariant pour sortir d'un groupe effectivement mortel.

Vinocrator

18/06/2008 à 04h24

Letzigrund Stadion, morne plaine. Et après un match pareil on dira que les Dieux du Football n'existent pas. S'ils existent ces bandits-là, ce sont des sadiques. Dans la série TV des années 50 "Twilight Zone" (La Quatrième Dimension, vf) je me souviens d'un épisode tiré d'une nouvelle de Ray Bradbury ou les habitants d'une famille idéale (américains moyens, famille unie, middle class, wasp) se trouvait en prise avec des phénomènes pour le moins anormaux. Tremblements de terre, secousses, bruits incongrus, venaient troubler leur quiétude. La famille modèle paniquait et périssait finalement après un incendie. La chute (dans l'adaptation TV) se concluait avec un zoom arrière sur la maison des victimes qui s'avérait être une simple maison de poupée dans une chambre de gamins. Des gamins sadiques qui avaient décidé de "massacrer" leur beau jouet en le cabossant et le faisant bruler. La famille modèle n'était composée que des poupées livrées au bon vouloir de petits cons. Tout ça pour dire que si il y a un couillon pendu dans le ciel avec une barbe blanche il a intérêt à ne pas croiser mon chemin. Sous peine d'être traduit au tribunal international de La Haye.

Francis Dolarhyde

18/06/2008 à 07h29

Bien d'accord avec vous... c'est bien sur ce match qu'il faudra avoir des regrets. Avoir la chance de jouer sa qualif' contre l'Italie, en entrevoyant, derrière, la possibilité d'un quart contre nos amis espagnols, et, si tout va bien, d'une revanche en demi contre les zollandais... le scénario était superbe, malheureusement c'était Antoine de Caunes à la réalisation (ou Raymond, c'est au choix). On aura quand même du mal à me faire croire que les choix du sélectionneur ne sont pour rien dans cette élimination et que c'est vraiment la faute à pas de chance ! Lancer une charnière inexpérimentée face à Luca toni et à la patte de Pirlo, ça relève quand même du suicide défensif. Même si Abidal tue le match à la 25ème, on vait déjà vu avant, par 2 fois, que les italiens auraient moultes occases dans le dos de la défense. Quand au fait de sortir Nasri, un milieu off censé assuré le liant entre les ratisseurs et les attaquants, alors qu'on doit marquer 2 buts pour se qualifier, là, c'est du suicide offensif !

OLpeth

18/06/2008 à 08h13

Blâmer la providence est un peu facile, les chiffres, eux, sont têtus : - 1 but marqué 6 encaissés - 2 défaites, 1 nul Le principal problème de cette équipe est offensif. Comme on a plus la défense béton qui nous sauvait, on peut plus se contenter de marquer un but tous les 4 matchs pour se qualifier...

José-Mickaël

18/06/2008 à 08h23

On dit souvent que la chance, il faut la provoquer. Je pense qu'on pourrait aussi dire pareil de la malchance. Je ne suis pas du tout d'avis que c'est d'abord la malchance qui a éliminé l'équipe de France. On regrette les quelques occasions, comme ce tir de Benzéma repoussé par Buffon. Oui mais c'est parce qu'on a eu trop peu de vraies occasions. Plus on a d'occasions, plus on a de chances d'en mettre une au fond et de ne pas regretter tel tir sur le poteau ou tel tir détourné par une main adverse. Et pourquoi on n'a pas d'occasions ? Peut-être un petit peu parce que Nasri est sorti ? La malchance de jouer à dix contre onze ? Non : Abidal, dans un rôle peu habituel pour lui. La malchance du coup-franc détourné ? Non : plus on frappe au but, plus on a de chance qu'une frappe soit déviée victorieusement, c'est ce qu'a fait l'Italie. En fait, les tactiques frileuses exposent à la malchance. Je ne suis pas d'accord avec le fait que battre la Roumanie ne changeait rien. Ce qui changeait, c'est qu'une victoire contre la Roumanie nous aurait offert la possibilité de nous qualifier en faisant match nul contre l'Italie (même si la Roumanie gagnait). C'est quand même une sécurité.

L'héroïk Cana

18/06/2008 à 08h46

Bonne nalyse du chant du cygne des Bleus. Le match a vite tourné au cauchemard, et même si les ratés de Toni laissaient un infime espoir à la mi-temps, la sortie de Nasri pour Boumsong reste pour moi aussi une preuve flagrante du refus de jouer de Domenech. Etre menés 1-0 dans un "8eme de finale" et se contenter de trois joueurs offensifs, c'est pas terrible. Dernier match pour Coupet, Sagnol, Thuram, Makélélé, Vieira(!), Henry, Domenech? C'est bien malheureux quand on voit le niveau de Makélélé, ça l'est déjà moins pour les autres, car j'espère enfin que les Mandanda, Sagna, Mexes, Cheyrou, Flamini, et bien sûr, le banni XIII-est-gai (ré-)endosseront la tunique bleue. Bref, malgré ceux-là, j'ai bien peur que l'EDF retombe dans une période de disette, comme elle en a connu lors du passage de la génération Platini à la génération Zidane. Donc, d'après mes calculs, il faudra attendre 2016, pour enfin reussir une nouvelle phase finale...

rom's

18/06/2008 à 08h48

"Il n'a pas fait oublier Vieira lors de cette Euro", à propos de Toulalan. Hum. Je crois surtout qu'il est heureux pour Vieira que beaucoup de monde ait oublié ses 70/80 premières sélections (jusqu'à la dernière coupe du monde, quoi).

On meinau score

18/06/2008 à 09h32

Pas grand chose à ajouter, juste le sentiment d'un gros gachis. En tout cas la prestation des deux cocos m'aura évité de m'énerver contre l'arbitre. Ils en ont tellement rajoutés (le Thierry fait son age d'ailleurs, il me rappelle mon grand père) et ont été de telle mauvaise fois que je pouvais difficilement m'aligner, du coup j'ai laissé tomber. C'est déja ça de prit.

arnaldo01

18/06/2008 à 09h39

Le remplacement de nasri par boumsong etait necessaire !! Je vais tenter de justifier Raymond. Apres le penalty/carton rouge, il fallait absolument eviter le deuxieme but puisque les italiens allaient tenter d'enfoncer le clou, et c'est ce qu'ils ont fait. Pour cela, il fallait conserver deux milieux defensifs. Et les trois devant devaient etre alligés et pouvoir jaillir sur un contre. Nasri n'etant pas efficace sur un coté, il a préféré sortir lui plutot que Govou. En deuxieme mitemps, j'aurais bien aimé qu'il fasse rentrer Diarra à la place de Toulalan pour continuer à bien recuperer le ballon et pour pouvoir utiliser sa passe vers l'avant. Pour moi, la seule erreure de Raymon sur ce match est de ne pas avoir fait jouer Lilian qui apres sa deroute hollandaise aurait fait un match de feu.

Eugène Sacomoino

18/06/2008 à 09h41

> En tout cas la prestation des deux cocos m'aura évité de m'énerver contre l'arbitre. En même temps, rouge + penalty, ça énerve un peu.

L'héroïk Cana

18/06/2008 à 09h55

arnaldo01 mercredi 18 juin 2008 - 09h39 Le remplacement de nasri par boumsong etait necessaire !! ------ Et Thuram dans ce cas-là, c'est du boulet? arnaldo01 mercredi 18 juin 2008 - 09h39 Pour moi, la seule erreure de Raymon sur ce match est de ne pas avoir fait jouer Lilian qui apres sa deroute hollandaise aurait fait un match de feu. ------ Ah, bon, quand même.

 

Le_footix

18/06/2008 à 09h56

Bon. Voilà. Bon. Première réforme: faire en sorte que l'Equipe de France n'ait plus JAMAIS moins de 3 semaines de préparation avant une grande compétition. Ensuite, il faut voir ce qu'on peut faire, avec ou sans Domenech. La mise à l'écart de Vieira pourrait être définitive, il faut donc trouver un autre leader au milieu de terrain. Pour moi, ce pourrait être Diaby, Bodmer-la-classe ou Benoît Cheyrou. La présence sur le terrain d'un de ces 4 joueurs aurait pu changer pas mal de choses. C'est sans doute une erreur à mettre au débit de Domenech. Toulalan est promis, avec Lassana Diarra, à la succession du bien-aimé Maké.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)