auteur
Jérôme Reijasse

Du même auteur

Un barbare qui sait pleurer

C'était l'an passé dans notre numéro "Paris, Paris, on t'adule!", et le texte est plus que jamais d'actualité: confessions d'un supporter du PSG qui ne demande pas l'absolution.

Kitano

22/04/2008 à 01h25

"PSG, c’est le refuge de ceux qui ne veulent pas se contenter de respirer. Une tragédie pathétique. Seul(s) contre tous. Un miracle." Rien d'autre à ajouter. C'est beau.

sansai

22/04/2008 à 02h08

Et que ça fait du bien quand on est supporter nantais. Au fond, nos destins sont un peu liés, no ? (têtes de veaux) Mon canarisme te remercie.

El mallorquin

22/04/2008 à 03h16

Mouais, ça m'agace toujours les comparaisons entre l'amour d'un club et celui des gens. Une femme pour une nuit, PSG pour la vie, j'ai toujours trouvé ça nul. Donc que ce soit éventuellement pour le style, pour le délire, la description de la force d'un lien, je veux bien le comprendre, mais c'est alors un manque d'imagination de ne pas être capable de trouver autre chose pour la représenter.

Roberto Cabanastonvilla

22/04/2008 à 08h32

croa. ***J’aime ça. "Nobody likes us and we don’t care". ***, dites-vous. C'est une belle profession de foi, mais peu crédible, après le barouf de protestation PEMiste et CDFiste suite au barouf médiatique. (inutile de préciser que malgré cette pique de rappel, j'ai trouvé le barouf médiatique ridicule, mais ça n'empeche pas que "nobody like you, and you care a little, finally")

ni.com

22/04/2008 à 09h00

J'aime beaucoup, aussi bien sur le fond que sur la forme. Je m'y retrouve parfaitement même si le club de mon coeur à moi est situé plus au nord. Chapeau bas à l'auteur...

Save Our Sport

22/04/2008 à 09h44

C'est beau, c'est la passion. Excactement ce que je ne veux pas. Je suis un amateur de foot laid. Tant mieux!

poiuyt

22/04/2008 à 10h51

SOS, c'est une déclaration d'amour à l'OL?

Le_footix

22/04/2008 à 11h20

Oui, et à Sochaux, aussi.

Save Our Sport

22/04/2008 à 11h28

Non poiuyt, à ma conception de l'amateur de foot, de l'individu amateur de foot.

Alexis

22/04/2008 à 11h30

Je rejoins en partie G.Esteban sur la notion d'amour et les comparatifs peu imaginatifs. Tout comme l'éternel avis sur le vrai supporter. En fait, je crois que c'est l'idée même d'une forme de supportariat monocellulaire qui me gêne et surtout, que je ne comprends absolument pas. "J'aime ce club". Point barre. Rien d 'autre. Il se mettrait au curling que je l'aimerais toujours autant. Résultat, on se fiche du jeu. On défend des couleurs, plus l'amour d'un jeu qui ne semble plus être qu'un simple prétexte. Remarquez, ce n'est qu'une question de point de vue, évidemment. Mais un tel texte me laisse finalement perplexe...

 

Save Our Sport

22/04/2008 à 13h03

C'est en cela qu'il est très interessant et d'une certaine beauté. On y perçoit aussi les mécanismes du foot-défouloire, du stade vu comme défouloire du quotidien, du club comme concentration d'une colère en grande partie venue d'ailleurs. C'est un de ces endroits publics de la société il me semble, le sport, la route...

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)