auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Journée de la meuf chez les sportifs

Quand le foot et les médias spécialisés font sa fête à la femme, ils font attention à ne pas la décoiffer.

Troglodyt

11/03/2008 à 19h05

ecureuil mardi 11 mars 2008 - 17h41 Je ne sais pas quand tu as fini (si tu as fini) (si tu as été) Science Po, mais l'époque où la majorité était "de gauche républicaine" me semble difficilement imaginable. A moins que ce soit l'effet de la conjugaison Scienco Po + Aix...

ecureuil

11/03/2008 à 19h11

Tu connais les résultats de l'élection de 2002, interne à Sciences Po ? De mémoire, les résultats du vote interne aux IEP organisés en 2002, c'était Jospin, assez largement... même à Paris, si mes souvenirs sont bons... y'avait aussi quelques Bayrou, déjà. ça comme à dater, remarque. Et de mémoire, Rennes et Lyon plaçait Laguiller et Besancenot tout en haut. Et à Lyon, la proportion était à peine plus faible qu'à Paris niveau représentation sociale (autour de 80% de classes moyennes et supérieures) et y'avait les mêmes freins à la discrimination positive. Ce qu'il en est aujourd'hui, je t'avoue que j'en sais rien. J'espère que ça a bougé.

ecureuil

11/03/2008 à 19h12

En terme de recrutement, s'entend.

Exterdugauche

11/03/2008 à 19h40

"Au sein de la rédaction de L'Équipe, où on a entamé la longue marche vers la parité (arrivée prévue en 2078)..." Et aux CDF, on en est où ?

richard

11/03/2008 à 19h49

Julie Grémillon rédac' chef ! Julie Grémillon rédac' chef !

Djézon Bouteille

11/03/2008 à 20h02

ecureuil mardi 11 mars 2008 - 17h41 ça me rappelle l'affaire de Sciences Po Paris, que j'ai suivi de près, et pour cause. Les étudiants refusaient majoritairement des quotas, sous prétexte que les concours sont un procédé égalitaire. ---- Et maintenant que la première promo est sortie, tu en penses quoi, de cette convention ZEP?

Marquet Moon

11/03/2008 à 20h20

>écureuil Une (petite) majorité des étudiants de Sciences-Po Paris est de gauche, oui, mais seule l'UNI et la minorité, certes remuante, des étudiants de droite de Sciences-Po s'est opposée aux conventions ZEP, merci de ne pas tout mélanger. Cela dit ça n'a strictement rien à voir avec le sujet de départ, et tu passes de la distribution de bouquets de fleurs par Olivier Sadran aux politiques de discrimination positive aux Etats-Unis en faisant dire n'importe quoi à tes contradicteurs, et ce sans jamais leur, je vois mal comment on pourrait discuter vraiment avec toi...

Marquet Moon

11/03/2008 à 20h25

oups, le mot "répondre" s'est fait la malle dans ma dernière phrase, désolé...

José-Mickaël

12/03/2008 à 06h13

(Attention, je vais dire une horreur, c'est juste que ça me fait rire férocement, alors je vous en fais profiter. C'est pour ironiser sur le fait que, soi-disant, la discrimnation positive marche aux Etats-Unis.) --> Aux Etats-Unis, ils devraient penser à instaurer aussi une discrimnation positive pour les condamnations à mort...

Björn Björk

12/03/2008 à 08h55

Ecureuil, affirmer que tu es minoritaire en tant qu'opposant aux positions (pas postures, là tu es volontairement péjoratif, et sans raison, ça nuit gravement à ta crédibilité) des Cahiers c'est un des plus beaux trolls que j'ai pu lire sur un forum. Même si tu as rajouté un "ici" à la fin, bravo! En parlant de troll, tu as oublié de récupérer celui que tu as laissé sur le fil doléances. Prière de ne pas laisser traîner vos trolls, c'est pas propre.

 

ricardo quaresmoi

12/03/2008 à 12h36

L'homme occupe la position dominante dans la société depuis la nuit des temps, et dans à peu près toutes les communautés du monde. On crée donc une journée pour celui qui occupe la position dominée, en l'occurence la femme : sorte de discrimination positive, d'égalité des chances (je ne veux pas entrer dans le débat que j'ai pu survoler à travers les différentes réactions, non avec la pompeuse idée de me situer au dessus de tout ça, mais justement parce que j'ai survolé ce débat dans le sens où je n'ai pas tout lu) pour aider à changer les choses et faire en sorte qu'à terme, une parité existe, en attirant l'attention sur la condition faite à ces dominées et les remèdes à y apporter. Les clubs de foot, dans un élan de générosité sans bornes se disent donc : "Génial, pour cette journée, on va faire une opération marketing en invitant les femmes au stade, en baissant le prix des places (un euro au Stadium), et en leur offrant des services (maquillage, lingerie fine,...) qui leurs sont familiers (et uniquement à elle, les hommes étaient interdits), puisque la femme par essence s'intéresse à toutes ces choses que sont la beauté, l'apparence physique, l'idée d'être propre sur soi". Ici le club de foot en question reproduit donc tous les clichés que la journée de la femme est censée combattre, c'est à dire, avec le maquillage, l'envie d'être belle, une vision sexiste et réductrice du rôle et des habitudes de la femme, vision construite depuis toujours par le mâle dominant. La journée de la femme, vue par le TFC dans mon exemple, n'est qu'un prétexte pour attirer au stade, des personnes qui n'y vont d'habitude pas, c'est à dire des femmes féminines, qui sont attirées par la dentelles, le rouge à lèvres, etc. Alors que les nombreuses femmes qui fréquentent le stade de manière plus habituelle, ne s'intéressent pas à tout ça, puisqu'elles fréquentent un stade, lieu de virilité et d'affirmation de l'identité masculine, parce que le foot, c'est un sport de contact, pas un sport de gonzesses, qui elles, sont délicates, par nature...enfin, du moins, par la représentation que l'homme, depuis sa haute position dominée, a fait de la femme depuis des millénaires. Les supportrices abonnées ou habituelles sont des camionneuses dirait le bon mâle dominateur. Ce qui est choquant, en plus de la vision que le club véhicule de la femme, c'est qu'il s'appuie sur ces clichés de domination pour faire de l'argent (à court terme, peut être pas, je doute que des billets à un euro ne couvre les frais de matchs impliquant l'organisation de l'évènement et du match, mais à long terme, en essayant de fidéliser la clientèle grâce aux animations), et il le fait le jour où, justement, la femme devrait se voir épargner l'"affublation" (ça n'existe pas mais j'ai que celui la en magasin, désolé) des clichés réducteurs dont elle est la victime toute l'année. Voilà pourquoi j'apporte tout mon soutien à cet article, qui, s'il peut souffrir de certaines faiblesses, montre bien ce que représente la journée de la femme dans le sport, et ceux qui le traitent aujourd'hui : un prétexte pour faire joli dans la vitrine des bons sentiments, et par la même occasion se faire un peu de blé en vantant à l'envi ces bons sentiments. Le bouquet final revenant au magnifique reportage de France2Foot (cela m'étonne que personne ne l'aie relevé...à moins que je sois le seul à regarder cette émission...zut je suis démasqué), qui après avoir montré les ateliers maquillages, soins du corps, défilé de lingerie (avec force string et porte-jaretelles, régalez vous les mâles footeux, qui sont, par essence, voyeurs...ou les vieux séniles qui n'ont pas pu changer de chaînes après la messe), nous montrent les supportrices sochaliennes, avec leurs formes généreuses, leur mine pas forcément fraîche (700 kms ça attaque forcément) et leur maillots jaunes en commentant, à peu près en ces termes : "Elles, ça se voit, c'est pas le même style de femme", dans le sens où c'était sans doute elles qui avaient conduit le bus, et que les ateliers maquillage ça leur passe par dessus la tête. (J'aimerais revoir ce moment pour mieux vous le retranscrire, mais je pense que vous avez compris le message).

Le forum

Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 08h58 - theviking : J'ai entendu dire qu'il y avait 166 joueurs en LNH qui n'étaient pas nés le jour où il a fait... >>


Absolutely UEFAbulous - absolutely FIFAbulous !

aujourd'hui à 08h56 - Le Pobga du Coman : Et donc, pour finir la ligue des champions, on repêche:- Dortmund à la place de Manchester City-... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 08h55 - Toni Turek : C'est normal, les D*ha d'honneur sont interdits. >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 08h55 - Raspou : Ligue des Branquignols:Mardi 13h : inamoto - Breizhilien (P6B, J3)Mardi 21h15 : Devikink -... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 08h53 - Flo Riant Sans Son : Ola le Café ! Avis au connaisseur de foot amateur marseillais. Ça fait un moment que ça me... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 08h47 - Di Meco : Hasan Sas de l'Hapoel-Leeds ?Djetou oubliait, quand Yilmaz oubliait >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 08h41 - blafafoire : @PascalPour moi "dystopie SF" rappelle tout de suite la SF des années 60/70 tout à fait... >>


La vie et l'avis des coaches

aujourd'hui à 07h48 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Après je dis ça, mais comme le premier fan venu, j'ai une photo à Madeire de moi et la statue de... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 07h14 - Dan Lédan : le 11 - 2 ptsle 1 - 2 ptsle 3 - 2 pts >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h21 - DansonsLaBostella : Cleveland @ DetroitHayes vraiment pas mal, deja 7 assists en premiere mi temps et on peut pas dire... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)