auteur
La chronique tactique de Michel Brahmi

La révolution milanaise d'Arrigo Sacchi

On dit de lui qu’il préférait les schémas aux joueurs... L'entraîneur du grand Milan restera comme l’un des plus grands tacticiens – et l'un des plus novateurs – de l’ère moderne. Comment faisait-il jouer l'équipe de Baresi, Gullit et Van Basten?


Le_footix

19/02/2008 à 00h02

Déjà plusieurs minutes en ligne, et toujours aucune intervention d'un Marseillais pour parler de Raymond Goethals et de Chris Waddle. Inquiétant.

kelly

19/02/2008 à 00h27

Passionant.

aulasticot

19/02/2008 à 00h41

Excellent. Le genre d'articles qu'on a beaucoup de mal à trouver, hyper intéressant en même temps qu'il fait remonter des souvenirs. Ça complète farpaitement la palette d'articles des CdF. J'en redemande, avec encore plus de détails même, si c'est possible. J'm'en vais me coucher tout content, merci!!

Breizhilien

19/02/2008 à 00h41

Très très bon. Retrouve-t-on encore beaucoup d'entraineurs qui appliquent réellement ce schéma de jeu? En observant les compositions des équipes de D1 chaque week-end, on retrouve des 4-4-2 losange, ou des 4-5-1 à tendance 4-3-3, mais peu de 4-4-2 à plat. Cela me semble pourtant l'organisation la plus rationnelle, permettant de couvrir le terrain le plus efficacement. Cela permet également de tirer le meilleur profit de joueurs moyens mais ayant une bonne intelligence de jeu. Quand on n'a pas les meilleurs joueurs, autant faire en sorte qu'ils jouent le mieux possible ensemble. Ceci dit, le jeu de Sacchi demande une rigueur qui doit paraitre rébarbative au joueur lambda, voire surtout à la star car cela le bride et met en avant le collectif plus que la performance individuelle. Cela nécessite également du temps avant d'obtenir un résultat comme l'illustre l'article, ce qui est de moins en moins possible dans le football actuel. Cela est bien dommage, tant cela me semble être le football le plus intéressant, bien plus que les arabesques d'un C.Ronaldo (bien qu'il n'y ait pas contradiction). Celui qui s'en rapproche le plus actuellement me semble être Gourcuff et voir Lorient jouer me console un peu d'avoir été trop jeune à l'époque Sacchi.

Breizhilien

19/02/2008 à 01h00

Et si j'osais je ferai une comparaison culinaire. (et puis tiens, j'ose). Le système Sacchi, c'est comme la gastronomie fine : tu n'es pas forcément rassasié à la fin, mais tu as profité d'un repas différent, te faisant découvrir de nouvelles sensations pour tes papilles dans un cadre raffiné. Et pour apprécier ces nouvelles sensations, comme le goût amer, il faut prendre un peu sur soi, vouloir découvrir de nouvelles choses. Cela n'est pas forcément accessible de prime abord. Tandis que le football spectacle, façon passement de jambe, petit pont, patate des 30m dans la lulu, ça se rapproche du Mcdo ou du Buffalo grill. Tu peux y aller avec tous tes potes sans trop te poster de question sur le menu mais c'est gras et au bout d'un bon moment, ça pèse sur l'estomac. (Ce message vous est offert par les livres "la métaphore pour les nuls").

Le_footix

19/02/2008 à 11h22

Il me semble que Nancy joue encore dans ce système 4-4-2, Correa avouant dans So Foot que Sacchi était sa référence absolue. Bracigliano Chrétien-Andre Luiz-Puygrenier-Sauget Dia-Gavanon-Berenguer-Brison Kim-Fortuné Système 4-4-2 plat qu'on jugeait d'ailleurs "horrible" il y a peu de temps, lui préférant la créativité du 4-3-3 à la lyonnaise ou à la barcelonaise, voire le 4-4-2 "diamant" à la Ancelotti ou Tomas Schaaf, jugé par certains comme le système le plus complexe et le plus spectaculaire (et Eric Gerets ne leur donne pas tort).

boniek

19/02/2008 à 11h48

Ancelotti restera surtout le premier à pratiquer un pressing incessant sur l'équipe adverse, prélude à l'apparition de milieux défensifs décathloniens tels que Makélélé.

gringo

19/02/2008 à 12h20

Kelly slater a déja tout dit... Passionnant

rom's

19/02/2008 à 13h57

Le 442 diamant d'Ancelotti, on le voit pas souvent, et il est plutôt de Berlusconi.

taivince

19/02/2008 à 14h44

Pourtant il parait que ça n'intéresse personne les articles sur la tactique. Faites donc plutôt un article pour descendre un arbitre ou deux, ou alors pour dire que le championnat est nul.

 

K14

19/02/2008 à 15h15

Excellent article. Cela dit le système Sacchi admettait des permutations et des adaptations au terrain. On a pu voir Rijkaard aux avant postes, les milieux se suppléer, plus rarement les défenseurs se croiser. Il manque aussi une petite précision de taille si j'ose dire : dans l'équipe type il n'y a que des grands costauds. La couverture du terrain exigeait des athlètes plus complets que les joueurs de l'époque, et les joueurs cités ici ont tous -à l'exception de van Basten pour blessure- eu des carrières longues, et pour Maldini qui dure encore. C'est du solide qui court vite et longtemps. C'est une des conséquences de la révolution Orange (même si aux Pays-Bas les petits gabarits n'ont pas été complétement éliminés) : la mise en place d'un foot endurant et technique. Mais le foot n'est plus total, Sacchi a poussé un peu plus loin le raisonnement : la zone n'est conçue que par rapport aux autres joueurs et au mouvement général de l'équipe. La récupération est ainsi plus facile les joueurs sachant toujours vers ou dévier un ballon pour qu'il arrive dans les pieds d'un partenaire, le pressing se fait à trois en isolant le porteur du ballon et en éclatant dès que celui-ci est récupéré etc... Bref quoi, le Blokékip, les passes en retrait en moins.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)