auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Godard in the sky with diamonds

Le football a son Jean-Luc Godard: il s'appelle Fred Godard, et filme plutôt comme Claude Lelouch. Voyage psychédélique avec le réalisateur culte de France Télévisions. Avertissement: les illustrations de cet article peuvent heurter la rétine et le bon sens).


Le Zinédine et le Niang

06/11/2007 à 01h25

Merci d'avoir mis vos incommensurables moyens techniques au service d'un hommage au Maestro. Cet article est à garder sous le coude pour montrer à ses proches. En effet, combien d'entre nous ont essayé, malheureusement sans bien lui rendre hommage, de décrire l'oeuvre de MONSIEUR Godard (le vrai, pas le mauvais réalisateur de films gonflants) à d'autres, afin de leur transmettre l'amour de ces choix artistiques audacieux ? Et combien de nous ont échoué, manquant d'images, ou de mots pour décrire le génie de l'homme ? Grâce à vous, c'est désormais possible. Le monde artistique vous en sera éternellement reconnaissant à jamais pour toujours.

Le_footix

06/11/2007 à 01h31

Il était justice que les Cahiers du Football rendent enfin l'hommage qui est dû à notre Caméra de Plomb préférée. :)

kiki2mars

06/11/2007 à 02h00

Est ce qu'il y a un lien de parenté avec Jean-René Godard ? Analogie de classe évidente dans leurs métiers respectifs, réunis au sein d'une même entreprise (qui transforme nos impots en or) ce qui n'est pas donné à toutes les TV.

AWOL

06/11/2007 à 02h14

comme le réalisateur magnifiquement dépeint par Tim Burton, le Ed Wood du foot à la télé reçoit là un hommage des plus mérités... il ne fait plus son plan à la verticale au dessus du poteau de corner, sans doute pour mieux montrer la lune

Si le vin vil tord

06/11/2007 à 06h32

Il manque tout de même sa célèbre Coupe de la Ligue en filigrane pendant une action. C'était un coup d'essai mais un coup de maître. Pour le match Caen-Lyon, il y a eu une Coupe de la Ligue (je crois) portée à la main et filmée dans un long plan linéaire. D'une beauté à faire pleurer tous les pseudo-réalisateurs!

Francis Dolarhyde

06/11/2007 à 08h41

kiki2mars... j'espère que Daniel Bilalian ne lit pas ces pages... ta question pourrait lui donner des idées qui auraient des répercussions sûrement irrémédiables sur les plus jeunes spectateurs... A la lecture de cet article, et surtout à la vue des images sélectionnées, me vient une réflexion: Fred Godard n'aurait-il pas dans l'idée de nous faire vivre le match, de tous les différents endroits du stade ? Genre, toi qui regarde France 2, je t'offre le match à la place du stadier, du ramasseur de balle, de l'entraineur, du ballon, de la lune, de Djibril Cissé (c'est là qu'on voit le mieux...). Une dernière chose, la manie convulsive qu'à le réalisateur de nous offrir des extra-gros plan de Denis Balbir. Quand on est pas prévenu, et qu'on revient de la cuisine avec sa Danette... y'a danger pour le tapis du salon !

Hassan sans SAS

06/11/2007 à 08h44

Merci pour cette rétrospective de l'oeuvre de Godard. Mais attention, l'artiste est toujours plus productif et de nouveaux concepts artistiques ont vu le jour. J'en veux pour preuve le fabuleux gant de gardien posé sur le haut de la caméra qui filmait Vercoutre de dos avant le coup d'envoi du match Caen-Lyon. C'était tellement émouvant, tellement beau et la symbolique tellement forte (un gant de gardien pour filmer un gardien de but tout de même) que j'ai failli en pleurer... Bon ok, j'avoue, j'ai pleuré. Merci l'artiste !!!!

Joule

06/11/2007 à 08h46

Il manque effectiement l'illustration d'un de ses fameux plan incrusté, et également ce fabuleux avant-match dont une bonne moitié a été filmée avec un gant de gardien au premier plan, pour un effet garanti. Bel hommage, en tous cas, à l'homme qui arrive à faire regarder des bouts de match à ma petite femme, tellement il la fait rire. Jaloux je suis.

Joule

06/11/2007 à 08h47

Ah, au temps pour moi, le gant de gardien, c'était pour Caen Lyon alors. Toutes mes confuses.

ouais.super

06/11/2007 à 09h12

Cet article était effectivement nécessaire. On peut juste regretter de ne pouvoir agrandir les images proposées en cliquant dessus, par exemple. Les gros-plans qui illustrent la psychose dermatophile de Godard perdent ainsi de leur force, alors que sur un grand écran, c'était un feu d'artifice de comédons et points d'acné.

 

axgtd

06/11/2007 à 09h26

Cette fois, c'est sûr, la télé a tué le cinéma.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)