auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

À double titre

Enfin, L'Équipe parvient à nous faire rire. Avec du tragique de répétition et la défaite de l'OL, mais c'est quand même chouette. Découvrez comment le quotidien organise le recyclage en interne...

Di Meco

04/10/2007 à 00h55

Une ressucée bien observée, cela dit je trouve dommage que dans un article qui met en exergue les tics journalistiques vous vous fendiez d'un "lire la mythique Sixième leçon de journalisme sportif" qui me rappelle les pires poncifs publicitaires de type "Enfin disponible, l'album mythique de Christina Aguilera".

la rédaction

04/10/2007 à 01h01

Va pour légendaire. Mais pas moins.

Di Meco

04/10/2007 à 01h25

Bon, c'est vrai que " la Sixième leçon de journalisme sportif de la consécration", ça le fait pas trop; alors ok pour "légendaire".

Zof

04/10/2007 à 05h39

Il y a un truc que j'adore : dans la "mythique"/"légendaire"/"inoubliable" Sixième Leçon, il y a comme exemple "Pari gagné pour le PSG". Dans l'article "à double titre", l'exemple repris est devenu "pari perdu pour le PSG". Je laisse les pro- et anti-PSG s'entretuer quant à la conclusion à en tirer.

Der Zak

04/10/2007 à 08h57

La plus beau titre (ou sous-titre ?) dont je me souviens. C'était à l'occasion d'une double confrontation FC Nantes-Porto, après le match retour dans Midi Libre : "L'envol tardif des canaris n'a pas réussi à mettre Porto en bouteille" Elle est magnifique de lourdeur.

Der Zak

04/10/2007 à 08h58

Une virgule entre "retour" et "dans". Désolé.

Jeune Mavuba Vaincu

04/10/2007 à 09h21

Et les "Un Bordeaux grand cru", on les voit pas chaque année peut-être? Bon ok, ils altèrnent avec des "Un bon Bordeaux" mais quand même.

5ylV@iN

04/10/2007 à 09h49

Ce matin "Marseille c'est inoui" antithèse de "Born Toulouse" du tour préliminaire.

ULF

04/10/2007 à 09h52

ils pourraient faire un effort pour accorder le commentaire à l'opposition quand c'est possible : "Urgences! glasgow a 3" "et à barca, ca va?" c'est mauvais, hein? ;-)

ULF

04/10/2007 à 09h54

>5ylV@iN >Ce matin "Marseille c'est inoui" antithèse de "Born Toulouse" du tour préliminaire. "l'OM inouï, docteur gerets" elle est vilaine aussi :-p

 

Bamogo Cadiz

04/10/2007 à 10h39

Mais comment avez-vous fait pour vous en rendre compte ? Trois solutions : - une armée de stagiaires chinois épluchent le monopolistique quotidien sportif en permanence, et l'un d'eux (ou un logiciel spécialisé) a fait le rapprochement - il y a vraiment quelqu'un à la rédac qui se fait des patchworks des titres de l'Equipe sur Lyon (remember l'irrésistible totem "Rennes l'a fait") - la moitié de votre équipe est composé de plumitifs de l'Equipe d'en face