auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Mains occultes et hors-jeu du genou

Deux "mains" et un "hors-jeu": Lyon-Lens a confirmé l'incroyable incompétence de ceux qui se permettent de juger la compétence des arbitres sans comprendre ni l'esprit, ni la lettre des règles.

funkoverload

02/10/2007 à 17h29

Camarade Martini. En tant que commissaire politique des CDF, je me dois de te mettre en garde contre tes errements droitiers et petit-bourgeois. Dois-je te rappeler que la ligne des CDF met désormais l'accent contre la lutte acharnée contre le vampire Lyonnais ? As-tu bien conscience des dégats considérables que peut causer un article comme le tien aux objectifs des CDF pour l'accomplissement de la révolution footballistique ? Ne te rends-tu compte que la défense de valeurs bourgeoises comme le respect de la liberté arbitrale va à l'encontre de la volonté des masses ? Je compte sur toi camarade pour faire ton autocritique immédiatement, et dénoncer le caractère odieux de la validation du premier but lyonnais !

Simonol

02/10/2007 à 17h58

funkoverload: "Mais d'une part jamais un joueur ne va discuter une décision de l'arbitre" Sauf le (très) pénible Pichot bien entendu.

Dehu Sex Machina

02/10/2007 à 18h05

A donf avec Funkoverload L'attitude des joueurs vis-à-vis de l'arbitre (et des anciens joueurs devenus commentateurs tv) n'est pas (plus) admissible. Aucun autre sport co n'est aussi laxiste sur le chapitre. Etonnons-nous ensuite que les journalistes et les spectateurs en remettent une couche, c'est la tradition donc la norme. Mais au nom de quoi ? que les supp' médisent, très bien, mais les acteurs (joueurs, entraineurs, présidents et commentateurs impartaux) n'ont qu'à la boucler, ne pouvant être à la fois juge et partie. Alors il y a le "ça fait partie du foot, c'est comme ça qu'on l'aime" genre "j'aime la gnole parce que ça rend con"... Mon diktat: - joueur non capitaine qui s'adresse à l'arbitre: carton jaune (anti-jeu) - capitaine qui s'adresse à l'arbitre de manière irrespectueuse: idem - joueur qui touche volontairement l'arbitre: carton rouge - entraineur ou président qui taille l'arbitrage: grosse prûne pour le club. - commentateur tv: je vois pas ... c'est son droit le plus légitime, tant qu'il ne passe pas trop pour un gland et prend soin de souligner le favoritisme pro-OL, il est amha le moins blâmable des protagonistes. (assortir les cartons jaunes de 10mn d'exclusion est un concept intéressant genre "powerplay", à voir sur un autre fil) Rhaaa ça soulage

José-Mickaël

02/10/2007 à 18h12

Ouais.super : J'apprécie que tu n'aies pas oublié la 2è source d'erreur : à quel instant doit-on arrêter l'image ? J'en avais parlé lors d'un article similaire, montrant qu'un attaquant lancé parcourt une distance non-négligeable entre deux images à 1/25è de seconde. Or il est quasi impossible d'arrêter précisément l'image au moment où le ballon quitte le pied du passeur. Encore une fois et comme l'ont bien dit Les Cahiers, on ne doit pas chercher à juger un hors-jeu au cm puisque c'est impossible pour l'arbitre de le faire, d'où l'application de la règle : on laisse l'avantage à l'attaquant. Bref, je suis d'accord avec ta conclusion, et j'ajoute qu'elle montre l'impossibilité de juger le hors-jeu par vidéo (au cas où on voudrait tester l'arbitrage assisté par vidéo). Cleaz Addict : > Sinon je répète ma question quel est le but de l'article? C'est pourtant clair, non ? C'est de dénoncer le lychage médiatique des arbitres. Peut-être que les journalistes professionnels qui ont la chance de lire Les Cahiers vont se poser des questions, au lieu de faire confiance à la toute-puissance des jugements de Canal + ? Si cet article peut un petit peu y contribuer, ça sera toujours ça de gagné. J'imagine le rédacteur en chef de L'Equipe... - Les gars, vous avez vu l'article des Cahiers ? C'est très intéressant, il semble indiquer que le hors-jeu dénoncé par Canal + n'y était pas. Dans vos papiers, vous vous êtes basés sur quoi pour parler de ce hors-jeu ? - Ben, de l'image arrêtée de Canal ! - Lisez l'article, vous verrez que ce n'est pas évident. - Mouais, pas convaincu. Avec la perspective, le genou est à 20 cm du pied, donc il reste 5 cm : il y avait hors-jeu de 5 cm. - Lis la suite, sur l'avantage laissé à l'attaquant en cas d'incertitude. - Ah ouais, c'est vrai... Hé, ils posent de bonnes questions ces Cahiers. On m'avait dit que c'était juste des bobos de gauche. - Bon, les gars, la prochaine fois, essayez de ne pas vous laisser trop influencer par l'unique source de Canal +. On est quand même le premier quotidien sportif de France, et on a un devoir de qualité. Donc désormais, dans des cas similaires, soyez moins affirmatifs, posez-vous des questions. - OK chef, c'est noté. Utopie ? Ah...

Loul

02/10/2007 à 18h15

Vous êtes sûrs de votre coup pour la 2ème source d'erreur ? La fréquence des images filmées par Canal (et même par lors de la plupart des retransmissions sportives depuis un paquet d'années) n'est elle pas supérieure à ces 25 images/secondes (j'ai bien dit filmées, pas diffusées en direct of course) ?

ouais.super

02/10/2007 à 18h31

Loul, il existe certaines caméras qui filment à 50 images secondes et même plus afin de faire des ralentis fluides, mais quand on a des ralentis sur un hors-jeu et qu'on a en live le technicien qui avance et recul en image-par-image, on voit bien que les mouvements des joueurs entre deux images sont loins d'être insignifiants, ce qui laisserait à penser qu'on est bien à 25 images/secondes dans la régie comme sur notre téloche. Qu'un technicien télé me dise si je me goure, c'est bien sûr toujours envisageable.

ouais.super

02/10/2007 à 18h38

Sinon on pourrait créer un système vidéo qui pourrait juger les hors-jeu au centimètre, mais ce serait lourd et très couteux : Des caméras haute-résolution qui filment à 100 ou 200 images secondes situées tous les 50cm de part et d'autres du terrain (il en faudrait donc 400 pour couvrir tout le terrain). On supprime ainsi la plus grande partie des erreurs liées à la parallaxe et à l'imprécision des images. A noter qu'il faut également diposer du matériel permettant d'enregistrer le flux haute-définition et haute-fréquence des images provenant de ces 400 caméras, ainsi que d'une régie permettant de sélectionner rapidement les bons couples de caméras et de repasser les replays dans la foulée. A multiplier par le nombre de matchs joués chaque week-end en L1. Prenons en compte également les frais de logistique et d'installation du dit matériel. Je pense que le financement d'un vol habité vers Mars reviendrait finalement moins cher à Canal+...

funkoverload

02/10/2007 à 18h39

Les sources d'erreurs sont certes un argument qui vient s'ajouter au combat contre ce nouveau talibanisme. D'ailleurs, Pierrot (tu me dis si tu supporte pas qu'on t'appelle Pierrot), est bien magnanime en parlant de double décimètre. En l'occulte rance, il s'agit plutôt d'un microscope. Ou d'un petit bout de lorgnette si on préfère. Mais je pense que comme l'ont fait les CDF, la seule manière sensée d'aborder le problème est de partir du fait avéré que la position de hors jeu n'est pas fiabilisable à 100% sans une aide qui pourrait s'appuyer sur des applications de la physique quantique. Et c'est tout. Quant à la vidéo pour juger le hors jeu, vaste fumisterie démontée parfaitement par ouais.super. Sur les abjections "journalistiques", je pense qu'en l'absence de contestation sur le terrain et hors du terrain, les journaleux fermeront leur clapoir, faute d'écho.

Cleaz

02/10/2007 à 20h33

José-Mickaël mardi 2 octobre 2007 - 18h12 Ma question sert à demander pourquoi on parle encore de l'arbitrage, même si c'est pour dire que l'arbitre avait raison, alors que le but n'est pas là. Le but est de faire taire quelque peu sur celui-ci.... Au final, le but c'est pas qu'on s'en foute de savoir s'il était hors jeu ou non?

harvest02

03/10/2007 à 16h48

Je suis bien obligé (et peiné) de l'écrire, cet article transpire la jalousie. On sent bien que P. Martini aimerait bien pouvoir parler dans le poste à la place de l'excellent Margotton : "Mon arbitre est plus grand que les votres", n'est ce pas ? Sur le fond, il est criant que les arbitres sont de plus en plus dépassés par les événements, et ce ne sont pas des combats d'arrière garde qui vont y changer grand chose. Quant à opposer la largeur d'un genou aux centimètres du révélateur, ça ne grandit pas la nalyse. Pour conclure, je ne résiste pas au plaisir de souligner, après le passage des hordes écossaises, comme Lyon a beaucoup plus de mal à s'imposer sans ces coups de pouce arbitraux ( encore que sur le coup franc de la 43eme minute, le révélateur ... ).

 

Portnaouac

03/10/2007 à 17h49

Pour ceux qui auraient raté un épisode, j'ai re-calculé quelle pouvait être la distance parcourue par un footeux en 1/25ème de seconde, ce qui (il faut bien l'avouer) ne fait pas loin de 4/100èmes de seconde... Bien évidemment, il faut s'entendre sur la vitesse moyenne du footeux (selon que l'on parle de Mendy ou de Carrière, ce n'est pas tout à fait la même chose) mais pour éviter toute difficulté, je me suis dit qu'on allait prendre pour exemple la vitesse d'un joggeur moyen, courant son footing à 12 km/h (étant établi que, en dehors d'Eric Carrière, tout attaquant se dirigeant vers le but adverse atteint une vitesse notablement supérieure) ; selon vous, en 1/25ème de seconde (l'intervalle de temps séparant deux images de télévision normales), combien parcourt une personne se déplaçant à 12 km/h ? a) 0,13 cm (soit 1,3 mm) b) 1,30 cm c) 13,0 cm d) 1,30 m. Premier indice : à la lecture de la réponse, on se dit que vraiment, il ne sert à rien de chercher à juger le hors-jeu au centimètre (qui plus est en recourant aux outils actuels). Deuxième indice : la réponse est 13 cm.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)