auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Qui franchit la ligne ?

La bêtise règne et son siège est évidemment celui des chaînes de télévision. Là opèrent des arbitres encore plus mauvais que dans vos pires cauchemars: les commentateurs. Illustration avec le Lille-Monaco par lequel est venu le scandale.

sansai

31/08/2007 à 02h31

Le plus agaçant dans tout ça étant probablement le fait qu'à force de taper sur les arbitres à tort et à travers, et à s'ériger contre ces attaques injustes et cet acharnement lamentable des medias, le débat de fond, le vrai, est complètement occulté : mais que font les instances dirigeantes ? Quand est-ce qu'elles vont trancher une bonne fois pour toutes sur des questions aussi primordiales que, par exemple, cette fameuse double-peine peno+rouge accordée au pifomètre d'un match à l'autre suivant le feeling de l'arbitre ? Ce serait pourtant une façon simple et efficace de crédibiliser les arbitres et de les protéger un peu mieux... Et d'éviter l'incompréhension et la remise en cause perpétuelle de l'arbitrage. Il est inévitable, avec la passion qui entoure le foot, la pression qui pèse sur les joueurs et les entraîneurs, que chaque décision difficile à comprendre, d'autant plus quand on peut la comparer avec une action similaire en tout point et qui a eu pour résultat une sanction nettement différente, décrédibilise un peu plus l'arbitrage, et se transforme en autant de soupapes de sécurité pour évacuer la frustration d'une défaite jugée imméritée. Si au moins, il y avait ce strict minimum de cohérence dans l'arbitrage, que tout n'était plus qu'une question d'interprétation de l'action, qu'une fois l'action interprétée par l'arbitre, la sanction qui en découle naturellement était la même pour tout le monde, je pense que tout le monde, des supporters aux dirigeants en passant par les joueurs, aurait beaucoup moins de mal à accepter la vulnérabilité de l'arbitre qui n'est pas omniscient, ne voit pas tout, n'a pas de ralenti avec 15 angles de caméra différents, et peut interpréter les choses différemment (comme l'illustre fort bien l'exemple de cette faute de Plestan, sifflée non pas à tort, mais selon une interprétation valable, bien que discutable). Y'aura toujours la mauvaise foi, surtout à chaud, et les journalistes de C+, même à froid, mais je sais qu'en ce qui me concerne j'aurais beaucoup moins de mal à accepter certaines décisions si je savais que c'est juste l'interprétation de l'action qui est différente de la mienne, pas qu'il colle une sanction au pifomètre au feeling du moment. Au moins à froid, en tous cas. Pour moi c'est vraiment un des aspects primordiaux de la décrédibilisation des arbitres : cet arbitrage pratiqué au pifomètre avec des lois du jeu vagues, et une interprétation de ces lois laissée à la discrétion de chaque arbitre. Ca peut pas marcher comme ça, pas avec les enjeux qui entourent des matches de foot de haut niveau.

Bourrinos

31/08/2007 à 07h44

Attendez, quand j'ai vu le journaliste de terrain (Lefebvre, donc), poursuivre Remy Harrel dans les vestiaires de cette façon, j'ai cru revoir "Le vrai Journal", quand les journalistes poursuivaient les politiques pour leur poser des questions impertinentes. C'est juste l'esprit canal qui revient. La vérité doit éclater. Et pour la L1 méfiez vous des? CONTREFAÇONS!

suppdebastille

31/08/2007 à 09h28

L'Equipe ce matin ne s'embarrasse pas de conditionnel en affirmant que le ballon avait franchi la ligne.

visant

31/08/2007 à 09h29

Waouw! Merci les CdF pour cette excellente contribution! Finalement, je suis bien content de ne plus avoir à supporter jour de foot. Entre le cassage en règle d'un arbitre anonyme et les minutes pathétiques d'Alex Ruiz... PS: J'ai adoré votre "Rouletabille des bords de Seine". Ce Thomas Guichard a vraiment une tête à claque. C'est sans nul doute le fils caché de Marianne Mako et Pascal Praud (de source pas sûre). Mais cela ne nous regarde pas.

Paris 14

31/08/2007 à 09h31

Aujourd'hui dans 0,85€, on parle de 2 buts pourtant valables refusés aux Lillois. " Deux fois le ballon avait franchi la ligne de but sans que le corps arbitral ne s'en rende compte". L'amusant c'st qu'on nous montre une photo de Kohler de face en train de dégager en arrière. On aurait aimé que Regis Testelin, qui signe l'article, nous apporte des preuves des ses affirmations.

Lain

31/08/2007 à 09h57

Ravi de voir que l'invraisemblable mauvaise foi des journaleux de C+ a été relevée sur ce match... Et encore, on ne parle ici que de Jour de Foot, dites-vous que les commentaires live sur Foot+ étaient encore pires (avec un Daniel Leclerc au sommet de sa médiocrité) ! En tout cas, on aura droit à ce genre de prestations tragicomiques tant que l'on n'acceptera pas de repenser l'arbitrage (règles plus précises pour les pénos comme dit plus haut, vidéo pour les ballons sur la ligne et pq pas pour les hors-jeu, etc)...

Tom_Verlaine

31/08/2007 à 10h00

Bon article. En regardant Jour de Foot, j'ai effectivement surpris que Ruiz présente le match uniquement sous l'angle des erreurs d'arbitrage alors qu'après visionnage du résumé aucune erreur n'est vraiment évidente. De manière générale, j'ai aussi l'impression que Canal cherche à donner de l'intérêt à des matches qui n'en ont pas...on va donc passer du temps à tirer sur l'arbitre ou à interroger les "people" à la mi-temps du match (cf. Lyon vs St etienne). C'est assez pitoyable et je pense que ca n'intéresse pas grand monde.

suppdebastille

31/08/2007 à 10h01

L'arbitre Thual a même très bien vu le but marqué de la main par Yula qui à vitesse normale sur les images télé n'était pas si évident à juger. D'ailleurs la CNE pourrait sanctionner Yula?

Si le vin vil tord

31/08/2007 à 10h08

La preuve par l'image, Pars 14, la preuve par l'image. Dès la première journée (ou était-ce le Trophée des Champions), il y a eu une vignette dans l'Equipe pour parler du premier scandale d'arbitrage avec une balle rentrée/pas rentrée... Je ne lis que rarement ce fameux journal, je n'y perds rien. Je fais suite au poste de sansai. Je crois que le pifomètre est forcément une part importante du football et du sport en général. La règle sur le penalty est claire : faute dans la surface = penalty. Oui, mais entre les joueurs qui se jettent dans la surface au moindre contact et ceux qui s'aggrippent au maillot jusqu'à la limite de la surface (Bodmer aura au moins continué son geste!), il est difficile de toute façon de distinguer le vrai du faux. Sans oublier que la mauvaise foi des supporters notamment est sans bornes et que même sur des fautes évidentes, on trouvera toujours que l'arbitre a été bien dur/permissif. C'est sûrement un problème d'éducation : les attaquants cherchent souvent une faute que l'arbitre sera obligé de siffler (Juninho est très fort là dedans) par exemple. C'est sûrement pas très clair mais je crois vraiment que le pifomètre ne pourra jamais être éliminé du jeu et de l'arbitrage.

Dastardly

31/08/2007 à 11h19

Sans compter les différences d'interprêtation selon la situation. Entre la poussette de Bodmer qui provoque le pénalty pour Chocho, et le tampon du manceau Grafite sur Mendy, juste avant la frappe déviée sur la barre par Armand, je ne vois pas de grosse différence... sauf que d'un côté on siffle une faute du défenseur, et que de l'autre, on ne siffle pas.

 

boghoss

31/08/2007 à 11h19

Concernant les suites de Lille-Monaco dans la presse écrite, j’ai trouvé également un certain quotidien sportif très « lèchage de postérieur » avec l’entraîneur lillois, qualifié de très digne pour avoir « ravaler publiquement sa colère ». En revanche, je n’ai pas trouvé la moindre trace dans ledit journal de lignes regrettant la mauvaise foi de Puel lors du match contre le PSG. Il avait pourtant râlé concernant le pénalty accordé, qui n’as eu aucune conséquence sur le score final, et omis de se rappeler une autre action litigieuse de Lichsteiner dans la surface. Quant à la récupération de Clément dans les pieds de Makoun, je crois pouvoir affirmer sans trop de mauvaise foi qu’elle était licite. Au final, Puel avait trouvé le résultat (1-1) injuste, à cause des erreurs d’arbitrage. Et là, je me souviens du LOSC-PSG de l’année dernière. 1-0 pour Lille, à la suite d’un coup-franc très litigieux, voire inexistant. Croyez-vous trouver une ligne pour critiquer le manque de recul et d’objectivité de l’entraîneur nordiste ? Non, Puel, qui pourtant participe à son niveau au climat délétère qui règne autour de l’arbitrage, continue de bénéficier quasiment du même degré de bienveillance dû à son altesse sérénissime Guy Roux. A quand des articles ou des commentaires déplorant, sereinement, sans démagogie, l’attitude des entraîneurs, présidents et joueurs, ou mettant en valeur les VRAIS actes de fair play ?

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)