auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Pour en finir avec le hors-jeu au centimètre

PSG-Monaco. Deux des quatre buts parisiens scandaleusement marqués grâce à des hors-jeu non signalés? Oui, à condition d'avoir une conception stupide de la règle: celle des réalisateurs de télévision. Étude de cas, action par action...


Vikash Thoracique

13/02/2007 à 00h45

Deux mots: bravo, merci.

TheGlide

13/02/2007 à 00h48

Vous auriez pu rajouter le deuxième but de Monaco dans cette liste.

Ardechois

13/02/2007 à 00h50

Pourquoi réagir sur les buts du psg ? Ce que vous dites est valable pour 80 % des buts hors-jeu. C'est rare que l'arbitre accorde un but alors que le joueur était 1 mètre, ou plus, hors-jeu.

Richard N

13/02/2007 à 00h50

C'est en effet une manie des commentateurs TV de toujours chercher la micro-faute des arbitres. C'est valable pour les hors-jeu comme précisé sur cet article, mais également pour les cartons (il y avait-il "tacle par derrière", était-ce bien le "dernier défenseur"...). Les ralentis ne servent plus qu'à traquer l'erreur des hommes en noir... Supprimons les ralentis, supprimons les commentateurs, éteignons la TV et retournons au stade...

Vikash Thoracique

13/02/2007 à 00h56

Ardechois - mardi 13 février 2007 - 00h50 Pourquoi réagir sur les buts du psg ? --------- Pourquoi réagir à un article parlant des buts du PSG ? /et ainsi de suite jusqu'à la Nième génération...

José-Mickaël

13/02/2007 à 01h45

Mille fois bravo et merci ! Que ces gens là son pénibles avec leur décortiquages au centimètre près qui ne nous apprennent rien ! Ah si seulement ils pouvaient plutôt nous présenter des explications techniques ou tactiques de belles phases de jeu ! Une autre chose que vous n'avez pas noté et qui, je trouve, n'est pas anodine : les ralentis s'arrêtent lorsque la passe est effectuée. Mais il y a une certaine incertitude : parfois on ne voit pas trop bien si le passeur a tapé dans le ballon, parfois on arrête un poil trop tard. Or un attaquant lancé à pleine vitesse peut être hors-jeu de 50 cm si on arrête l'image un poil de seconde trop tard. Quelqu'un qui courrait le 100 mètres en 15 secondes (ce qui est médiocre) fait 50 centimètres en 7,5 centièmes de seconde. Peuvent-ils arrêter l'image avec une telle précision ? Je suis sceptique : souvent, ils font défiler le ralenti image par image et je ne suis pas d'accord avec l'instant où ils l'arrêtent. En tout cas, ce genre de détail me convainc qu'il est absurde de vouloir arbitrer les hors-jeux avec la vidéo. Les journalistes devraient comprendre qu'ils ne sont "que" journalistes, pas experts en arbitrage ! Ce soir, dans l'émission, Veissière a bien rappelé la règle comme quoi, en cas de doute, on devait laisser l'avantage aux attaquants. Voilà quelqu'un qui sait de quoi il parle. Mais non, ces journalistes font semblant de ne pas se rendre compte qu'il est légitime, quand tout se joue à quelques centièmes de seconde, d'avoir un doute. Ce qui m'énerve le plus avec ces absurdités, c'est qu'elles finissent par rentrer dans les moeurs. Ainsi l'arbitrage vidéo est devenu de la pensée unique : on ne cherche même plus à expliquer pourquoi elle est nécessaire, on le postule.

Raspou

13/02/2007 à 03h34

C'est compliqué, comme question. Il y a au moins deux interrogations qui me viennent à l'esprit: 1. On peut déplorer la focalisation sur la lettre de la règle plutôt que sur son esprit, n'empêche qu'il faut quand même qu'il y ait une règle et qu'elle soit écrite. Pourrait-on avoir une règle disant "il y a hors jeu si l'attaquant est manifestement derrière le dernier défenseur"? Peut-être, mais c'est toujours périlleux de laisser une place pour la subjectivité dans la rédaction d'une règle / d'une loi (ça me fait penser aux signes religieux "ostentatoires", là où "visibles" aurait été si simple). Quant à la solution d'un mètre de marge, elle ne fait que décaler le problème: vous auriez bientôt des palettes télévisuelles expliquant que Cissé était à 1m22 derrière Armand au départ de l'action (et à 18m43 trois secondes après), et des coaches en colère expliquant "on passe des heures à l'entrainement à apprendre au gars à évaluer à l'oeil nu combien fait un mètre, et voilà qu'un arbitre incompétent réduit notre travail à néant". 2. Non, jouer le hors-jeu ce n'est pas ne pas jouer le jeu... C'est une façon élégante, efficace et offensive de défendre... Quoi de plus beau que Baresi faisant faire un pas en avant à sa ligne rouge et noire pour plonger dans un abîme de perplexité le sprinter arrogant qui pensait faire la misère aux vieux pépés milanistes? Le hors-jeu, c'est la défense avec la tête plutôt qu'avec les grosses cuisses, c'est la synchronisation des hommes plutôt que les valeurs athlétiques individuelles, c'est aussi la complémentarité défense - milieu (essayez de jouer le hors jeu sans un milieu qui presse l'adversaire et lui complique les possibilités de passe... ça donne Brésil-Ghana à la dernière coupe du monde). L'inverse de "jouer le hors-jeu", faut-il le rappeler, ce n'est pas "jouer le jeu", c'est le libero herrerien dix mètres derrière ses stoppeurs, c'est jouer bas plutôt que presser haut, c'est le catenaccio à la con, voilà. D'ailleurs si Monaco se prend ce deuxième but, ce n'est pas d'avoir essayé de jouer le hors-jeu contre l'esprit du jeu, c'est de l'avoir joué contre l'esprit du hors-jeu, en remontant comme des tortues et en n'étant pas en ligne, avec quelqu'un en position d'arrière gauche pour couvrir (ou presque couvrir) Diané... Si toute la ligne avait été à la hauteur de Monsoreau, y aurait pas eu besoin d'une loupe pour signaler que l'Amara était largué. Donc? Donc? Euh, je sais plus ce que je voulais dire... Ah oui, que je m'en fous de comment on juge le hors-jeu, pourvu que cette règle ne change pas... La situation actuelle, avec son lot d'erreurs, la plupart du temps infimes (je rejoins l'article sur ce point), ne me choque pas, on peut continuer comme ça... Mais si on met en place un système par caméra ou par puces pour juger le hors-jeu, ça ne me choque pas non plus, tant qu'on peut avoir des équipes qui continuent à défendre en avançant et pas en se repliant sur leur but. Au foot comme au rugby, la notion de "hors-jeu" et les implications tactiques qui en découlent sont constitutives de la beauté de ces sports, voilà, c'était ma belle phrase de fin, waouh, j'ai mis du temps pour la trouver, celle-là.

la chevre

13/02/2007 à 08h10

Le plus important, ca reste la decision de l'arbitre. On a tous eu un jour un arbitre qui prend une decision, decision que l'on trouve injuste. Apres 12 ans de hand-ball, ca m'est deja arriver un paquet de fois, à mon avantage, comme à celui de l'advesaire. Et au hand, on ne critique pas l'arbitre, sous peine d'etre exclu 2 minutes. Mais la decision de l'arbitre est toujours juste car c'est lui la reference. Et un arbitre ne doit pas revenir sur sa decision. Donc, la vrai position de hors-jeu pour moi, c'est quand l'arbitre leve son drapeau. Le reste n'est que palabres steriles.

Si le vin vil tord

13/02/2007 à 08h19

José-Mickaël - mardi 13 février 2007 - 01h45 Une autre chose que vous n'avez pas noté et qui, je trouve, n'est pas anodine : les ralentis s'arrêtent lorsque la passe est effectuée. Mais il y a une certaine incertitude : parfois on ne voit pas trop bien si le passeur a tapé dans le ballon, parfois on arrête un poil trop tard. -------------- D'où l'intérêt d'une super loupe à plus de 6000 images/seconde pour être certains du moment où le ballon quitte le pied du passeur! Sinon je suis d'accord avec Ardéchois (ça y est, c'est fini pour moi). Cet article, que j'applaudis des deux mains et avec qui je suis entièrement d'accord, pourrait ressortir chaque journée pour de nombreux buts marqués en soit disant position de hors-jeu. Mais surtout je suis d'accord avec la position de la chèvre. la chevre - mardi 13 février 2007 - 08h10 Donc, la vrai position de hors-jeu pour moi, c'est quand l'arbitre leve son drapeau. Le reste n'est que palabres steriles. -------------------- Cette façon de voir est primordiale, et non pas seulement pour les hors-jeu. On voit souvent les défenseurs s'arrêter parce qu'ils pensent qu'il y a faute, parce qu'ils considèrent qu'il y hors-jeu. Il n'y a faute, penalty ou hors-jeu que lorsque l'arbitre le signale.

LMD

13/02/2007 à 08h33

Comme José-MiK, on peut se demander si la TV est aussi belle qu'elle se voit: même image par image, peut on arreter l'image au départ exact du ballon? Non, et la boule est souvent flou... et l'angle de vue qui n'est pas dans l'alignement. Et pourtant ca se gargarise de "révélateur" et de sentences définitives. Après avoir "décortiqué" l'erreur, l'ultime hypocrisie est de dire que bon, c'est larbitre qui décide et que le doute doit profiter à untel ou untel. Peut être que si il n'y avait qu'un seul commentateur, peut être passerait t'on moins de temps en direct sur ces affaires, qui semble souvent s'autoalimenter dans le dialogue entre le commentateur et ses 3(!) consultants. Je suis aussi d'accord avec Raspou mais ce sont deux domaines différents. A mon sens, plus que "l'esprit" c'est juste que ces deux positions (et beaucoup d'autres) sont tellement limites que difficile à juger. Et donc il n'y a pas de scandale à ce qu'il y ait doute...

 

Roger Cénisse

13/02/2007 à 08h53

Le hors jeu fait partie du jeu du foot, fait partie d'une certaine manière habile de défendre pour laquelle j'ai plus de respect que pour un catenaccio ou que pour un cassage en règle des attaquants. Supprimer le hors jeu ou changer la règle ne fera que déplacer le problème. Pire, si on se met à critiquer les règles comme le fait cet article, quelle est la prochaine étape ? Dire qu'il n'y avait pas tellement main puisque le ballon est passé et a été finalement transmis à un partenaire ? Dire qu'il y avait faute mais que comme le joueur avait perdu le ballon ça ne se siffle pas ? Je suis à 99% d'accord avec les CdF sur leur ligne éditoriale, mais s'il y a bien un point sur lequel je ne plussoie pas, c'est la défense jusquauboutiste des arbitres. (il ne s'agit pas de les enfoncer, hein)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 15h56 - Jah fête et aime dorer Anne : Si je ne me trompe pas, c'est 10-20% le coût de fabrication, salaires inclus. Une usine ne... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 15h55 - forezjohn : oui je sais il passe ton temps à raconter n'importe quoi.Sur l'évolution des décès le plus... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 15h50 - Balthazar : Les indices se contredisent, non ? Ou le "ici" dans le message d'Anglachel (celui de 12h48) se... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 15h49 - OK Choucroute! : Si y a du monde, j'ai un quignon un peu du même genre sous la main. >>


CDF sound system

aujourd'hui à 15h29 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Le même qui écrivait en parlant du rap :"Pour moi c'est pas de la musique, c'est des... >>


Les stats, levant pire

aujourd'hui à 15h01 - Jah fête et aime dorer Anne : En fait, le virus, c'était tikko et c'est rsssf qui l'a bloqué. Car marche chez moi aussi... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 14h51 - Lionel Joserien : Disons, que compte-tenu de la "suite" des événements, je m'autorise à cordialement mépriser... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 14h21 - Manx Martin : Quelle super entretien, merci. Il commence à parler de la délation à partir de 9'30'', mais il... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 14h20 - forezjohn : accrochés aux tétons. >>


Le Ballon d'Or (ne pas le réveiller)

aujourd'hui à 13h16 - KL : Ah oui je me souviens de cette prolongation spécialement pour prendre en compte les barrages...... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)