auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

À balles réelles

La mort d'un supporter et la tentative de lynchage qui l'a précédée peuvent-elles permettre un profond changement, ou ne sont-elles que le constat d'une impuissance générale?


El Jarvo

27/11/2006 à 03h47

Oui le rappel permanent au fameux modèle anglais est très irritant. Il suffit de lire John King pour voir ce qu'il en est. La vidéosurveillance déplace les problèmes, mais ne résout rien. L'article est très clair en tout cas, merci.

peterelephanto

27/11/2006 à 04h43

En 2002 Etienne Melvec appuyait énergiquement les ultras et un manifeste "anti-répression" signé notamment par les Boulogne Boys, au prétexte de sauvegarder la "liberté d'expression." Quand on parle d'"incurie de toutes les parties prenantes", les Cdf auront pris toute leur part.

José-Mickaël

27/11/2006 à 07h58

Les Cahiers du Football sont souvent présentés par les autres médias comme un journal satirique. C'est vrai, beaucoup d'articles sont très drôles, et le Ballon de Plomb a acquis la célébrité. Mais si je viens ici régulièrement depuis pas mal d'années, c'est surtout pour des articles comme celui-ci. Je sais que chez les Cahiers du Football, je trouverai - enfin ! - un point de vue intéressant et moins superficiel. Depuis vendredi, je suis affligé par la manière dont les médias ont traité ce drame. Je suis sûr que des Étienne Melvec, il y en a dans toutes les rédactions (il n'y a pas de raison) mais pourquoi écrivent-ils des articles superficiels et complaisants ? Alors merci et bravo à vous, la Rédaction ! Heureusement que vous êtes là, et dommage pour ceux qui ne voient dans les Cahiers du Football qu'un journal satirique. Dommage pour le football, même.

Si le vin vil tord

27/11/2006 à 07h59

Plusieurs choses à dire sur cet article : - si les jeunes n'ont pas le profil du raciste/antisémite/hooligan, ils l'ont quand même eu probablement (à moins qu'ils aient pris une "balle perdue") le temps d'un quart d'heure... Le stade permet à certains individus d'exposer des idées qu'ils n'osent pas montrer en temps habituel. - les forces de l'ordre ne protègent qu'elles même? Peut-être, je ne suis pas spécialiste pour en débattre. Mais, comme le disait Sarkozy, ce n'est pas normal de mobiliserne serait-ce que 700 policiers, pour un match de foot. - c'est drôle de voir qu'une des mesures est "la vente exclusive des billets aux membres [des associations de supporters]". Si tous les racistes/perturbateurs ne sont pas forcément membres d'associations de supporters, croire qu'il n'y a pas d'individus racistes dans ces mêmes assoc' est un raccourci tout aussi rapide et idiot.

Barnabé

27/11/2006 à 09h03

Bravo pour votre article qui mérite d'être lu à haute voix dans les JT de 20h à sensations, juste pour rétablir les faits (et non faits, de ce fait). Je viens de finir Carton Jaune d'Hornby. Bien que les anglais n'aient effectivement pas trouvé toute la solution au problème, social, humain, ils ont eu le mérite de prendre le problème au sérieux suite à leurs propres débordements démesurés. Faisons un parallèle rapide :Sarko, le gouvernement, la FFF, les clubs et les médias attendent simplement notre Heysel à nous pour réagir. Un seul mort et les effets d'annonce vont passer. Attendons nos officiels au détour d'un vrai massacre. ... soupir ...

Fumier de lapin

27/11/2006 à 09h04

"les forces de l'ordre ne protègent qu'elles même?" On pourrait plutot les appeler forces dissuasives et dans ce sens elles sont loin de ne proteger qu'elles meme. Imaginons un instant qu'elles ne soient pas la ( puisque elles n'interviennent pas comme vous le soulignez )je n'ose imaginer le chaos. Sinon bon analyse, reste a soumettre des solutions maintenant...

Il Brutto

27/11/2006 à 09h34

Je reviens juste sur le "modèle anglais". Il me semble que l'objectif n'est pas d'en finir ou de liquider les racistes et autres fascistes. A moins d'afficher clairement un programme de lobotomisation. L'objectif est donc bien de supprimer les ratonnades et autres manifestations nauséabondes dans et autour des stades puisque c'est précisément dans ce contexte que les exactions se produisent en toute impunité. Et là, le "modèle anglais" a toute sa place.

taniwha

27/11/2006 à 09h51

Très bon article. Il est à craindre que les forces de l'ordre ne soient intervenus pour assister leur collègue pour une simple et bonne raison: la nuit tout les chats sont gris!

loustic is back

27/11/2006 à 11h09

Il Brutto - lundi 27 novembre 2006 - 09h34 Je reviens juste sur le "modèle anglais". Il me semble que l'objectif n'est pas d'en finir ou de liquider les racistes et autres fascistes. A moins d'afficher clairement un programme de lobotomisation. L'objectif est donc bien de supprimer les ratonnades et autres manifestations nauséabondes dans et autour des stades puisque c'est précisément dans ce contexte que les exactions se produisent en toute impunité. Et là, le "modèle anglais" a toute sa place. -------- Il Brutto, as tu été faire un tour aux alentours des stades anglais ? (Notamment à Manchester et Liverpool) Il y a 3 semaines environ, un reportage sur la 5 expliquait el phénomène. Les problèmes ne sont plus dans les stades mais dehors. A ce sujet, le PSG applique le modèle anglais. De plus, à 100% foot samedi (oui je sais), PM expliquait qu'après le PSG Bastia disputé à huis clos, le même bordel régnait avec des voyoux attendant la sortie des joueurs. Par ailleurs, on a beau jeu de montrer du doigt le PSG mais que peut il faire en dehors du stade ? Pensez vous réellement que les incidents porte de St Cloud stopperont si les 150 blaireaux sont interdits de stade ? Rien ne les empêchera d'attendre au McDO la fin du match. Pour ce qui est des comportements, je voudrais aussi signaler les supp lillois (ex DVE) et une magnifique Croix celtique humaine à GG pour provoquer les MF. Les tribunes actuelles sont hélas un peu le reflet de notre société et les comportements anti blanc/anti arabe/antissémite/anti noirs ont lieu dans tous les stades de France de L1 (sauf à Monaco, mais bon, ils n'ont pas de spectateur). Par contre, la plupart des incidents ont lieu en dehors des stades. Comment peut on rendre responsable les clubs de ce qu'il se passe en dehors ? Parce qu'il est bien là le noeud du problème. - Légalement, les clubs ne peuvent pas prononcer d'interdiction de stade. - Ils ne peuvent pas refuser de vendre des places s'il en reste tant qu'aucune mesure n'a été prononcée contre un individu. - Les clubs ne peuvent refuser un accès à un stade pour cause d'opinion politique, aussi stupide soit elle. Les hommes politiques ont beau jeu de dénoncer le comportement au alentours du parc et d'accuser le PSG mais ce sont eux les principaux responsables. Eux qui sont incapable de donner des raisons de penser différemment au peuple, d'assurer la sécurité de ce même peuple. Est ce au PSG de dire aux gens qui viennent au stade : ce n'est pas bien d'être raciste/antisémite et pourquoi ? Est ce au PSG/club de foot de rappeler certains faits historiques vieux de 50 ans ? Est ce que les hommes politiques ne devraient pas se demander pourquoi on voit apparaître des drapeaux du hezbollah et palestiniens pendant un match contre une équipe israelienne ? Mais bon, il est toujours plus facile de trouver un boucq émissaire plutôt que de se remettre en cause.

Il Brutto

27/11/2006 à 11h21

LIB, je mettais justement le modèle anglais entre guillemets. D'autre part j'imagine que tu n'es jamais venu à lescure. Pas de croix celtiques chez nous. Enfin, qui est le bouc émissaire ? Si c'est du PSG que tu parles c'est une excellente plaisanterie et les propos de JP Larrue - même s'il convient de ne pas forcément les prendre pour argent comptant - sont édifiants : il n'y a eu AUCUNE volonté du PSG pour se débarrasser de la fiente fasciste. Mais évidemment, il est très facile de se débarrasser à bon compte du problème en reportant la responsabilité sur les politiques. En définitive c'est toi qui trouve un bouc émissaire bien pratique. En ce qui me concerne je pense que tous les outils judiciaires existent pour mettre un terme aux pogroms.

 

loustic is back

27/11/2006 à 11h30

Il Brutto, le PSG ne peut pas légalement se débarasser de ces supp. Il n'a même pas le pouvoir juridique de vérifier l'identité des gens qui se présente avec des billets. Je ne dis pas qu'il a eu la volonté de le faire, mais il n'en a aucun pouvoir juridique. Par ailleurs, tu m'excuseras mais je mets sur le même plan les comportements violents entre "Ultra". Et l'opposition à Lyon entre Bad gones d'un coté et "ultra Bordelais et stéphanois" de l'autre me permet de te dire que les supp violents sont aussi présents à Bordeaux. Sinon, allez taper sur un mec parce qu'il est en bombers crâne rasé d'un coté ou parce qu'il est d'origine étrangère. Dans les 2 cas, c'est du délit de faciès et pour moi une même connerie.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)