auteur
Antoine Faye

Du même auteur

Espagne : le racisme banalisé?

Le racisme s'enracine-t-il dans l'Espagne du football? Longtemps marginale dans les stades espagnols, la violence montre des signes de propagation, avec la xénophobie comme principal vecteur...

liquido

22/08/2006 à 08h31

Merci pour cet excellent papier, tres renseigné, qui cite ses sources et propose des liens : le bonheur. Le distingo racisme "enraciné" vs. racisme "de provocation" est en effet particulierement fallacieux. Puisque, a ma connaissance, on ne sait pas dans quelle partie du cerveau se cachent les sentiments racistes, autant juger le racisme a ses manifestations.

LokomotivDallas

22/08/2006 à 09h01

peut être qu'une particulatité pour l'Espagne est le poids éléctoral de ces peñas de supporters dans des clubs ou les dirigeants sont élus par les socios, ce qui n'existe pratiquement nulle part ailleurs. ces dirigeants en ont un peu les bras liés, ce qu'évoque l'article. sinon que signifie "abretzale" (cf lien 12 de l'article) en référence à l'idéologie de certaines de ces peñas ?

richard

22/08/2006 à 09h14

Pour Abertzale, ça doit signifier quelque chose comme "indépendantiste basque". Ca concerne tous les clubs basques et après recherche vite fait sur des traducteurs ça a l'air d'être ça.

aulasticot

22/08/2006 à 20h07

Juste une précision: Les penas n'ont pas un poids important dans tous les clubs: Seuls le Real, le Barça et l'Athletic Bilbao ont un président élu par les socios. Les autres sont gérés de façon plus "classique" comme en France. D'après mes connaissances ibériques, le plus grave serait surtout que le nombre de jeunes sympatisants d'extrême-droite croit à vue d'oeil. Qui a fait quelques botellones à Madrid peut garantir que dans les petits groupes dans les parcs, il y en a tjs 1 ou 2 constitués uniquement de gros skins, parfois exhibant fièrement des croix celtes tatouées... Cest loin d'être une majorité et il y en a aussi en france et dans certains kop, mais le fait qu'ils se montrenet très ouvertement est pour moi symptomatique de leur sentiment d'impunité. Sentiment conforté par le comportement laxiste de la RFEF, mais aussi par les médias. Un exemple: Avant France-Espagne, un journaliste avait parlé du pbm Aragones-Henry et le premier cité avait minimisé l'incident. Dans l'article du lendemain de Marca à propos de cette conf' de presse, il rappelait que le Luis avait "légèrement" déraillé, et considérait que les Français avaient éxagéré les répercussions de l'affaire. Il y avait même eu un article expliquant qu'Aragones n'était pas raciste, puisque Senna jouait en Sélection et qu'il avait déjà entraîné des Noirs. Voir un journal, aussi peu scrupuleux soit-il, utiliser cet argument usé jusqu'à la moelle et surtout idiot m'avait fait bondir

lyes

23/08/2006 à 01h22

Mouais c'est fou j'ai du mal à comprendre ce problème tant j'ai du mal à prendre en compte la couleur d'un footballeur... Je pense qu'en France il n'y a eu qu'une infime minorité pour voir une équipe trop "noire" à leur gout mais si la selection iberique se composait de 90% de joueurs noires l'espagne serait au bord de la guerre civile... Et si tout les footballeurs noirs faisaient grêve un week-end ? Je me demande comment tournerait les grands championnats européens.

Safet le prophète

26/08/2006 à 10h50

Cet article est très bien, mais ce qui me gêne, c'est l'habituel point de vue français, très pertinent lorsqu'il s'agit de regarder chez les autres tout en étant incapables d'observer les problèmes similaires en France. Comment les instances du football français, les médias et tout le petit monde du football ( des acteurs aux éducateurs ) ont-ils jugés un entraineur traitant " d'albanais de merde " un joueur ici même en France ? Indignation générale ? Sanction exemplaire ? Comment tout ce petit monde a-t-il réagi aux agissements de soit disant supporters d'une équipe insulaire française après cris de singe et insultes envers des joueurs noirs ? Comment le club lui-même et certains joueurs de celui-ci ont-ils été perçu quand ils ont quasimment pris le parti contre les joueurs en question prétextant des divergences bidons ?

theviking

26/08/2006 à 16h21

Bon article ,globalement, même si le titre m'a fait penser aux leçons du journalisme sportif....

 

fr@n

27/08/2006 à 12h05

Article intéressant mais qui à vouloir accumuler des références (sérieuses) passe peut être à côté d un élément important. Ce qui apparait clairement c est qu un climat de racisme latent s intalle en espagne et notamment dans les stades. Il est certe plus ou moins profond mais s exprime ponctuellement par le biais d une grande partie des spectateurs. Les groupes ultras cités peuvent sans doute en être les déclencheurs ou les révélateurs (au choix) mais il ne faut pas occulter le fait que ces groupes diposent de beaucoup moins de pouvoir et rassemblent moins de gens que dans les années 80-90 par exemple. Les ultras sur ne regroupent aujourd hui qu un quarterons de skins (quelques centaines) coinsés dans un bout du stade alors qu il y a 15 ans ils étaient plusieurs milliers et emplissaient toute la partie basse des virages. Il en va de même pour les brigate bianquiazules à l espanyol ou les boixos nois au barça. Cette perte de puissance ne s explique pas par une volonté de lutter conre le racisme mais par celle de faire diminuer la violence dans les enceintes afin de présenter un visage plus "attractif" pour les familles et les annonceurs. Entendez bien, j ai plutôt tendance à m en féliciter (de cette baisse de violence) mais je cherchais juste à expliquer. Le racisme espagnol n est absolument pas l apanage des virages et encore moins des groupes ultras qui sont loins de diposer de la même influence que leurs homologues italiens par exemple.

Le forum

L'empire d'essence

aujourd'hui à 08h30 - Sidney le grand Govou : Je suis content que vous ayez tous pu vous libérer d'un poid suite à cette discussion ! >>


Bréviaire

aujourd'hui à 08h28 - De Gaulle Volant : Chanel Riviera"Coco : "On va essayer d'inverser la tendance à Nice"" (foot-national.com) >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 08h09 - CHR$ : D'ailleurs l'UEFA te permet de jouer même si tu es positif quand tu as un dossier médical... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 07h50 - Pier Feuil Scifo : CHR$ et RadekC'est ce que dit Raphaël Tronché. Hâte de les voir s'affronter ces deux là. Une... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 05h40 - Gouffran direct : Match 4 de folie, suspense haletant, va et vient et ça se finit en prolongations.Dallas 1-0 Tampa... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 05h35 - Gouffran direct : Divulgâchage Chauds CeltesDivulgâchage Chauds CeltesDivulgâchage Chauds CeltesDivulgâchage... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 05h21 - Lucho Gonzealaise : J'aimerais bien, mais je pense que même pour un joueur symbolique comme Thauvin, on peut oublier... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 04h28 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Pendant ce temps, au Portugal, un restaurateur qui avait laissé sa piste de danse ouverte, s'est... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 02h25 - Lapostat : Il faut cliquer sur ton nom en haut à droite et aller dans "profil". Sur la page du profil, le... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h31 - Run : Ceci dit, 49 est sa valeur Transfermarkt. Je nous voyais faire quelques annees avec... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)