auteur
Propos recueillis par Mollows

Du même auteur

« Le crédit du football est en passe d'être dilapidé »

Interview : Denis Robert. En publiant Le Milieu du terrain, l’écrivain-journaliste nous fait partager son trouble face aux dérives d'un sport qu'il aime mais ne reconnaît plus.

Alexis

02/06/2006 à 16h59

C'est très exactement la raison pour laquelle je ne pense pas qu'une liste de joueurs puisse faire office d'exemple. Car on en trouvrea toujours de toute époque pour illustrer n'impôrte quel style, compétence, caractéristique, etc... Il y en a tellement.

Raspou

02/06/2006 à 17h43

Alexis Je ne vois pas trop où tu veux en venir... Je n'ai jamais dit que les joueurs d'avant étaient moins bons que ceux de maintenant, juste qu'il y a des mecs qui sortent d'un centre de formation et qui sont atypiques, à l'aise avec le ballon, pas du profil "géants marathoniens" qui, paraît-il, se serait généralisé. Et j'ai donné des exemples de ces joueurs qui avaient cette "touch" supplémentaire. Ensuite, qu'il y ait une majorité qui ne l'a pas, ben oui, mais Yvon Le Roux non plus, hein, et je suis sûr qu'en 1930 non plus. Je ne vois pas ce qu'il y a de "pire qu'avant" qui pourrait dégoûter du foot actuel et qui n'existait pas avant. Il y a toujours eu les gregarii et les fuori clase, rien de neuf sous le soleil. Un peu d'optimisme, bordel, Metz mis à part, le football n'est pas moribond ;-)

rom's

02/06/2006 à 23h41

"Oui mais des Mendy il en a existé de tous temps non?" Oui et non, JMV. Il y a 20 ans, on trouvait aussi des joueurs somme toute très moyens. Ils étaient pas guère plus techniques que les joueurs type Mendy. C'étaient globalement des joueurs assez accrocheurs, voire franchement rudes pour certains, qui s'évertuaient à jouer simplement en donnant le ballon aux mecs meilleurs qu'eux quand ils le récupéraient, ce qu'ils réussissaient avec plus ou moins de bonheur. Des joueurs quelconques, assez "neutre", j'ai envie de dire, qu'on retrouvait un peu à n'importe quel poste. Aujourd'hui, le profil du joueur "moyen" du foot professionnel n'est plus le même. C'est avant tout un athlète, ce qui n'était pas forcément le cas avant. On retrouve pêle-mêle, et de plus en plus systématiquement, et même stéréotypement (je veux dire qu'il y a une forme de spécialisation du joueur quelconque), le stoppeur armoire à glaces, le latéral ou milieu de couloir sprinter, et l'attaquant pivot solide qui se contente de son jeu de corps pour protéger le ballon. Et concernant la liste de Raspou, et donc le nombre de grands joueurs par époque, il faut bien se rendre compte qu'il y a de plus en plus de licenciés, et aujourd'hui, n'importe quel joueur de 1ère ou 2ème division (dans toutes les grandes nations de foot) passe par un centre de formation et a droit à un entraînement quotidien à partir de 14 ans, ce qui est assez récent. Pourtant on retrouve encore autant de joueurs médiocres, et pas guère plus de joueurs talentueux qu'avant, du moins pas proportionnellement au nombre de gens pratiquant le football. A mon avis, une grande partie du problème est là d'ailleurs, au moment de la sélection. A 11-12 ans, quand le premier tri se fait, disons, pour rejoindre le bon club du coin qui a une équipe de jeunes en fédéral 1 (c'est ça maintenant, je crois, à moins que ce ne soit prénational), le joueur qui a une bonne vision du jeu, qui est bon techniquement (contrôles, passes, la base quoi) sans être exceptionnnel (roulettes, passements de jambes, le superflu) sera oublié au profit de celui qui le mangera à chaque fois en gommant ses faiblesses techniques grâce à de plus grandes qualités physiques. Et si tu ne rentres pas dans le système à ce moment là, c'est très rare que tu puisses reprendre le train en marche par la suite. Du coup, c'est paradoxalement plus dur aujourd'hui pour un joueur de talent pur (je veux dire Pirlo plutôt que le Lyonnais Diarra par exemple) d'être repéré que par le passé. Sinon, sur l'interview, je trouve certains points de vue et certaines réponses assez foireux, mais la qualité et la pertinence des questions me laisse penser que le bouquin est pas mauvais et soulève pas mal de prolêmes.

Tricky

03/06/2006 à 00h38

Pas faux, Raspou, pas faux, mais il faut quand même savoir d'où on parle. Avec deux questions : (1) Le bouquin de Denis Robert (qu'on ne trouve pas, par exemple, dans les rayons de la plus grande librairie marseillaise) va se vendre à combien d'exemplaires (comparativement à celui d'Eydelie ou celui de Godard) ? (2) Si on suppose que DR vend du livre (puisqu'on est bien sur le registre de la marchandise), ce dont je ne suis pas certain, est ce que Le Milieu... ne va pas se trouver phagocyté complètement par La Domination du Monde, qui sort quasiment en même temps et en pleine publicisation d'une dimension par ailleurs pathétique de Clearstream ? Tout ça pour dire que j'entends bien la légitimité du soupçon a priori, mais que je crois qu'en l'espèce, c'est plutôt un mauvais procès.

davidoff

03/06/2006 à 08h48

Bon apparement il y gros débat, sur le livre lui-même, sur l'opportunité de la sortie, sur l'interview par les CdF....c'est un peu long. Effectivement ce livre à l'air bien, ne serait-ce que parce que l'auteur partage ce sentiment de dégoût pour tout ce qu'est devenu le foot pro depuis une quinzaine-vingtaine d'année, pour tout ce cirque, les magouilles, les fausses compétitions, les faux joueurs... Petit bemol toutefois, au regard de l'itw, la supposée baisse de qualité du spectacle (avant d'être un spectacle pour les footix, le foot est un jeu!!), tarte à la crême de tous les "Bar des sports" de France, argument totalement subjectif, non quantifiable, et du coup difficilement recevable. Sinon il mériterait d'être invité à téléfoot, on refait le match, l'equipe du dimanche, 100% foot et tous les 20h, ce serait pas mal.

crotale psychopathe

03/06/2006 à 11h51

En tant que porte-parole de l'association nationale des cafés du commerce de France, je tiens à démarquer notre glorieuse et séculaire corporation des agissements de monsieur Denis Robert, celui ci n'ayant pas obtenu le grade de membre honoraire pour s'exprimer en notre nom. Je m'inscris en faux devant les allégations diffamatoires et pas très gentilles, en plus, de MM Raspou, Redondo, Liquido et consorts. Il est incontestable que nos établissements accueillent la fine fleur de la Pensée, héhé, Fleur... Pensée... et cette tentative de déstabilisation montre que tout ça, c'est magouille et compagnie. Attention messieurs, on peut mentir mille fois à 1000 personnes mais seule la vérité est ailleurs, et je peux vous le dire les yeux dans les yeux, restez sur vos gardes les extra-terrestres, car nous on reste vigilant. Merci !

Si le vin vil tord

04/06/2006 à 15h00

Je trouve,dans cette interview, que Denis Robert mélange à peu près tout et n'importe quoi et donne même le bâton pour se faire battre. Beaucoup d'aigreur se dégage de cette interview. (Vous avez vu comme je précise interview dans chaque phrase pour bien montrer que je ne parle pas du livre). Ainsi quand il dit vouloir du spectacle, il semble oublier qu'une équipe française montre un peu de spectacle dans cette L1 que d'aucun considère morne, mais voilà il "ne peu[t] pas aimer une équipe dont le dirigeant est un fan de Berlusconi". Encore une fois je voudrais défendre le côté défensif du football. Ainsi Denis Robert semble se ranger du côté de ceux qui prônent un jeu porté avant tout sur l'offensive oubliant de fait qu'un beau tacle, une organisation propre à étouffer l'adversaire peut aussi être beau. On donne le Ballon d'Or plus facilement à un Owen qu'à un Maldini malheureusement. Qui plus est ne peut-on pas considérer que si une dizaine de clubs regroupe les meilleurs joueurs de la planète, on n'aurait pas un meilleur spectacle? Une dizaine de Metz en France avec chacun un Pires dans l'équipe ne serait pas forcément synonyme à du bon jeu. Mieux vaut dans l'année 10 Metz (avec Pires)- Strasbourg (avec euh je sais pas moi, un bon joueur formé à Strasbourg...) ou un Arsenal-Barca?? Je tenterais bien de faire un parallèle osé avec le basket. Au temps béni des Michael Jordan et autres Shaquille O'Neal, il me semble que l'argent coulait à flôts aux Etats-Unis et qu'en France le basket restait un sport beaucoup moins "pourri" par l'argent. Et pourtant dans quel championnat y avait-il plus de spectacle? Si l'argent ne tue pas le spectacle dans le basket, pourquoi le tuerait-il en foot? Quant à l'histoire du foot italien dont les stades seraient désertés, il me semble qu'aujourd'hui le spectacle (si du moins on compte en nombre de buts) est plus grand qu'au temps béni du catenaccio. Il y a certainement d'autres paramètres à prendre en compte (notamment le prix des places ou la multi-diffusion du foot). On peut certes dire que ces deux exemples (oui ce sont des exemples, je n'ai pas le temps de faire aujourd'hui une enquête sur le pourquoi de la désertification des stades) sont des conséquences du foot-buisness... Mais il faut aussi se dire que le championnat de France n'a jamais été autant suivi que depuis ces dernières années en terme de places vendues. Donc, au moins en France, le football attire toujours autant. Certes peut-être pas à Metz... Enfin si Denis Robert est dégoûté par le foot buisness, il peut toujours aller supporter l'équipe de sa ville qui joue le dimanche après-midi. Certes le spectacle ne sera pas forcément à la hauteur, mais ces mecs-là n'ont rien à gagner dans le football. Ils jouent pour jouer. Est-ce qu'ensuite les footballers (et les spectateurs) sont mieux élevés, moins violents? Les insultes fusent-elles moins à l'égard des adversaires, des arbitres? Pas sûr, pas sûr... Juste pour ma culture générale. Il a fait/dit quoi Djetou pour être banni du cercle footballistique?

rom's

04/06/2006 à 23h07

Reprocher à Denis Robert de mélanger tout et n'importe quoi et d'aligner des trucs pareils derrière (comparaison avec le basket, 10 grandes équipes et rien d'autre, le foot amateur si on aime pas le foot-business, ...), c'est quand même assez remarquable.

olerouge

05/06/2006 à 00h30

Enfin si Denis Robert est dégoûté par le foot buisness, il peut toujours aller supporter l'équipe de sa ville qui joue le dimanche après-midi. Certes le spectacle ne sera pas forcément à la hauteur, mais ces mecs-là n'ont rien à gagner dans le football. Ils jouent pour jouer. Est-ce qu'ensuite les footballers (et les spectateurs) sont mieux élevés, moins violents? Les insultes fusent-elles moins à l'égard des adversaires, des arbitres? Pas sûr, pas sûr... >>Effectivement, le football amateur est à peu près dix fois plus violent que le football professionnel. Et je ne connais aucun entraîneur de DH qui se soucie du spectacle proposé. En revanche, les primes de match ne démarrent pas en D2 et même dans les plus basses divisions de ligue, il y a déjà des mercenaires. A part ça, Denis Robert devrait certainement mater sur ESPN Classic les finales de Coupe d'Europe du début des années 80. Même un type qui prend son pied dans des séminaires d'assureurs ne prendrait aucun plaisir devant des Aston Villa-Bayern 82.

 

mollows

06/06/2006 à 22h11

Si le vin vil tord - dimanche 4 juin 2006 - 15h00 Juste pour ma culture générale. Il a fait/dit quoi Djetou pour être banni du cercle footballistique? >> les petits soucis dudit joueur avec le duo Stojic-Bettoni. Des promesses de virement de salaire non tenues, qu'il a dénoncé. pp190-191 Et les implications de ses démélés sur son rendement... L'implication sur le jeu quévoque Denis Robert, elle porte aussi là-dessus.

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 10h16 - LYon Indomptable : AKK, rends tes setsaujourd'hui à 01h02[...] , mais la communication du CAPITAINE Memphis est... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 10h10 - Strass(bourg) et Payet : Oh Mamm Billigaujourd'hui à 09h17Johnny Ringoaujourd'hui à 06h25---------------------------Peut... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 09h56 - Koller et Thil : Il y a des parieurs connus ?Et ils ont des... agents ?Les bras m'en tombent ! >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 09h49 - Özil paradisiaque : Pôle Emploi - London Borough of IslingtonJob offers :- MP (currently : J. Corbyn)- Manager... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 09h32 - 2Bal 2Nainggolan : Ah zob...Je m'en occupe cet aprèm ! Le stress, je vous dis ! >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 09h13 - Özil paradisiaque : L’article de l’équipe prend beaucoup de pincettes et la seule information c’est la clause de... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 08h43 - Hydresec : Bon et bien je crois qu'on a fait le tour des tables les plus onéreuses de Strasbourg et ses... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 08h41 - suppdebastille : Bon voyage, veinard. >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 08h31 - Raspou : Allez, ça commence aujourd'hui: Topalov pour Maxime, a priori pas un mauvais tirage tant le... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 07h05 - Mevatlav Ekraspeck : En tout cas, bien malin qui peut prédire l’issue du sommet de ce soir entre une équipe B des... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)