auteur
Etienne Melvec

Du même auteur

Le Roux tourne

Alors que Guy Roux tire sa révérence, l'ensemble du foot français lui tire la sienne. Détonons un peu en égratignant l'icône.

anahuf

15/06/2005 à 16h11

Je ne crois pas que cela a été mentionné, mais l'AJA est aussi le seul club de L1 à être propriétaire de son stade*, ce qui constitue un élément de solidité financière (en termes de fonds propres) très important - qui ne figure pas au budget. Cela me semble aller dans le sens d'un démenti du discours sur l'AJA "petit club modeste" (discours entretenu par Guy Roux). Bien entendu, cela n'enlève rien au fait que c'est un club remarquablement géré, mérite qui revient en bonne partie à son entraîneur-manager. Mais je maintiens qu'on peut raisonnablement penser que l'obsession du maintien et le culte de l'humilité à outrance ont sans doute joué en défaveur d'ambitions sportives qui étaient à la portée du club. Il me semble que ce manque d'ambtion est devenu de plus en plus palpable chez GR au cours des dernières saisons. Il aurait, en quelque sorte, privilégié le patrimoine à l'éclat. On ne peut pas lui reprocher en regard de la gabégie opérée par les "grands clubs", mais il est permis d'avoir des regrets quant à une stratégie médiane, notamment lors de certaines saisons (2003/2004 notamment) au cours desquelles il y avait de la place pour un parcours européen plus brillant. * Le RC Lens dispose d'un bail amphitéotique de 99 ans, ce qui s'en rapproche.

jonaldo

15/06/2005 à 17h20

zglinf26-05-93 : Da Rocha est tellement bon simulateur qu´il finit le match avec un bandage a la tete. Et se fait ensuite poser des points...

Bibard Batruc

15/06/2005 à 18h15

Je suis pas sûr que le discours sur le maintien ait jamais été un frein à une réelle ambition, c'est plus un gimmick qu'autre chose. Voir il y a quelques années quand l'AJA était pour une fois vraiment à la lutte pour le maintien, GR était très critique envers ses joueurs, il y avait clairement une déception par rapport à ses ambitions réelles. Pour le parcours européen possible, c'est vrai qu'il y aurait parfois eu la place pour mieux, je pense d'ailleurs plutôt à la saison 2001/2002 en LdC avec la victoire à Arsenal, mais bon plus qu'un manque d'ambition de Roux les déceptions sont plutôt dues aux joueurs eux-même qui ont flanché dans les moments décisifs. Ce qui est sans doute le revers de la médaille de la moyenne d'age souvent faible des 11 alignés par l'AJA.

Bibard Batruc

15/06/2005 à 18h18

Heu pour la LdC je voulais parler de la saison 2002/03

DixDeDer

15/06/2005 à 19h58

le petit point noir de GR, je pense que c'est la gestion de son effectif:les 11 qui commencent la saison sont les 11 qui terminent (sauf blessure). Il fait tres peu de turn-over. on a vu cette saison des matches où Benjani était manifestement cramé, mais il était remplacé à partir de la 80e minute. Je ne vois pas où est le soi disant bon sens de GR

José-Mickaël

15/06/2005 à 20h23

Auxerre est peut-être cette année le 11è budget de France, mais l'était-il depuis toujours ? Il me semble que ce n'était pas le cas lors des toutes premières années en D1. Et pourtant, dès la quatrième année, ils ont été classés 3è du championnat (83-84). Si on compare le classement du budget et le classement du championnat, en moyenne, je pense qu'Auxerre s'en sort très bien par rapport aux autres clubs. De plus, si Auxerre a un budget relativement élevé (quoique, 11è, ce n'est pas tant que ça...) c'est aussi grâce à ses bons classements (qui lui permettent d'aller en coupe d'Europe, donc de recevoir des droits de retransmission télé) et à son centre de formation (vente de Cissé, de Mexès, etc.). Bref, Auxerre a un budget conséquent en partie grâce à ses résultats, donc en partie grâce au travail de Guy Roux. Ce n'est pas comme dans les clubs qui ont des mécènes. Donc l'argument comme quoi Guy Roux avait un budget "élevé", ce qui diminue son mérite : non ! Il avait un budget "élevé" grâce à son mérite. À mon avis, ce n'est pas sa compétence qui doit être mise en cause.

crotale psychopathe

15/06/2005 à 23h47

Je crois qu'il y a méprise. On peut reprocher plein de choses à GR, pas de soucis. C'est la méthode ici qui est critiquable. On fait le choix de flinguer le bonhomme pour "égratigner l'icône" et pour "faire contrepoids" à des médias coimplaisants. Je pense savoir lire, et si j'en crois l'auteur, peu importe si la critique est juste, pourvu qu'elle s'oppose au consensus répugnant autour de GR... Et tant pis s'il faut dire des énormités, occulter des faits. En d'autre termes, si une critique est injuste, faisons une critique injuste inverse, pour rééquilibrer !!!! Je trouve ce raisonnement absurde et ça contraste avec l'intelligence qui anime souvent les positions des cdf.

Georges DeWilder

16/06/2005 à 17h01

Pour Dixdeder Exact,c'est la réflexion que beaucoup de monde s'est faite cette année: pourquoi systématiquement remplacer Benjani par Pieroni qu'en fin de match? Et l'année d'avant, Cissé par Benjani, etc... Peut-être pour ne pas trop exposer médiatiquement le remplaçant et susciter les convoitises, et lui donner la soif de convaincre sur le terrain,

 

anahuf

16/06/2005 à 17h44

crotale psychopathe - mercredi 15 juin 2005 - 23h47 "Je pense savoir lire, et si j'en crois l'auteur, peu importe si la critique est juste, pourvu qu'elle s'oppose au consensus répugnant autour de GR... Et tant pis s'il faut dire des énormités, occulter des faits." >> Je n'ai pas lu ça du tout... Et quelles énormités? Quels faits occultés, alors que justement, les hagiographies sur GR font l'impasse totale sur certains aspects, sans annoncer, eux, la couleur! D'ailleurs, les éléments positifs sur Roux (certains sont même mentionnés dans l'article) sont aussi justes que les éléments négatifs. Le truc, c'est qu'il n'y a quasiment que les CdF pour rappeler la face sombre du Bourguignon : c'est bien dans cette perspective qu'il faut replacer le parti pris de l'article...

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)