auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Footballeurs nets d'impôts

L'exonération fiscale pour les joueurs professionnels, c'est une loi sur-mesure en France, ou des comptes off-shore pour les gunners d'Arsenal, permettant de "d'économiser" des millions d'impôt...


Ashe

12/04/2005 à 10h18

Wow, comme quoi y a des fois ... Après avoir lu un article sur la rémunération d'un avocat débutant en droit des affaires, je lis un article sur les moyens de defiscaliser les revenus des footballeurs. La différence est édifiante. C'est vrai que ça donne envie de vomir. Surtout quand on pense à Robert P. qui se limite à trottiner sur le gazon .. Le foot est une machine à rêve (l'opium du peuple), fermons les yeux et inspirons profondément une bonne bouffée ...

vincentS

12/04/2005 à 10h21

De combien ça contribue à augmenter le déficit de la sécu ? Les cotisations sociales sur les salaires ont augmenté cette année : 1€ par acte médical, augmentation de la CSG/CRDS, 1 jour de congé supprimé ...

hub

12/04/2005 à 10h57

Cet exemple montre en élargissant le sujet le problème de la représentativité de nos élus : en effet, ceux ci sont issus pour leur grande majorité des classes dirigeantes du pays, ou de la "bourgeoisie", habituée à croquer la part du gâteau qu'ils veulent bien se réserver. Très peu d'ouvrier, d'employés ou de simples agents de maîtrise, voire de cadres moyens qui votent nos lois. Donc le lobbying dans une perspective " tiens ce coup ci c'est ton tour, mais la prochaine fois c'est pour toi" n'est pas étonnant. Ce que je décris pourrait ressembler à une oligarchie, mais ça n'en est pas une, puisque (presque) tout un chacun peut se faire élire, à condition qu'il respecte les règles du jeu. M'enfin, c'était quoi le sujet ? Ah oui, le fait que les joueurs d'Arsenal contournent la loi et les règles comptables pour ne pas se faire mettre sur la paille par les prélèvements sociaux et les impôts, ainsi que la nouvelle loi votée par les parlementaires français sur le droit d'image des footballeurs (ils ont bien une participation de Panini pourtant ). "La loi est faite par et pour ceux qui l'ont votée." A quand les exonérations fiscales pour les familles monoparentales surendettées ? A quand le crédit d'impôt pour le bénévolat à caractère caritatif ? Mauvaise idée, vous verriez dans ce cas là fleurir les matchs contre telle ou telle cause, du moment que ça permet de réduire la feuille d'impôt. Ca y est, ils ont réussi à m'énerver... Bon allez je retourne voir la chaîne parlementaire. Dormez tranquille bonnes gens, on veille sur vous...

luckyluke

12/04/2005 à 11h06

nono>Lamour dit de ces choses parfois! On se demande s'il ne vaudrait pas mieux entendre Cantona que Lamour. Bon au revoir

Biturix

12/04/2005 à 11h07

C'est ce même J-F Lamour, sinistre des sports de son triste état, qui s'est déclaré choqué par les propos de Barthez sur le milieu du foot "de plus en plus pourri". On comprend mieux la réaction de Lamour désormais: cette phrase du divin chauve, il l'avait (légitimement) prise pour lui! Et si l'on faisait une loi pour abroger le professionnalisme dans le sport? "Idiot, me direz-vous, les équipes françaises deviendraient alors encore plus ridicules sportivement". Certes, mais là, au moins, on saurait pourquoi. Et on pourrait toujours se vanter d'assister à un modeste spectacle et non plus à une exhibition plus boursière que sportive. Et puis ainsi, le PSG pourrait bien redevenir champion... Dites-moi, cher camarades, quand nous déciderons-nous à tous les pendre haut et court?

hub

12/04/2005 à 11h10

On s'voit au bar Biturix ? Pas la peine de me chercher j'suis pus là.

rhonalpino

12/04/2005 à 11h11

Deja dans un article de 2002 des cdf il etait dit "qu'au début d'un clasico barca real, deux jeunes "anti-mondialisation" pénétraient sur la pelouse afin de se menotter aux poteaux de buts. le message n’a pas rencontré le succès escompté auprès des spectateurs massés dans les tribunes: alors que les deux "intrus" étaient expulsés manu militari par la sécurité, une bronca généralisée et des jets d’objets divers accompagnaient leur sortie. Cette attitude est assez significative de l’état d’esprit qui habite nombre de spectateurs, lesquels attribuent au spectacle sportif une importance si fondamentale qu’une interruption de dix minutes passerait presque pour un crime contre l'humanité. Ils sont encore plus nombreux à estimer qu'il ne faut pas mélanger le sport et la politique, que le premier est un sanctuaire qui ne doit pas être profané" Voila : sous pretexte de passion, on ferme les yeux sur les derives de ce sport Cf egalement le dernier CDF sur le dopage.....

hub

12/04/2005 à 11h14

Voila : sous pretexte de passion, on ferme les yeux sur les derives de ce sport Cf egalement le dernier CDF sur le dopage..... ------------------------------------------------------ Une petite question aux spécialistes de la fiscalité : les produits dopants, ça peut se passer en frais réels ?

rhonalpino

12/04/2005 à 11h15

rigole pas avec l'opium du peuple Hub !!!

hub

12/04/2005 à 11h27

Mille excuses Rhonalpino, je ne rigole pas, ces quelques messages étaient le fruit de mon désenchantement (comme quoi les vapeurs d'opium se dissipent).

 

Maveric

12/04/2005 à 11h54

"Cantona que Lamour." Je le relève puisqu'apparemment c'est passé inaperçu. Pourtant c'est très drôle. ________________________________________ Effectivement, je me demande quel serait l'impact d'une décision visant à refuser toute pratique professionnelle du sport. - le contribuable se sentirait moins spolié et pourtant il y aurait beaucoup moins de rentrée d'impôt puisque les sportifs ne gagneraient rien, ou le gagneraient à l'étranger. - les spectateurs feraient la gueule malgré le fait que les matches de deviendraient gratuits ou presque. - la France serait mal placée pour accueillir une manifestation sportive. Les JO en premier, aussi contradictoire que cela puisse paraitre. Il y aurait donc un gros manque à gagner à ce niveau là. La question n'est pas pas : comment méritent-ils leur salaire ? Le fait est que contrairement à un ouvrier, ce qu'ils font est irremplaçable parce que ce sont eux qui le font le mieux. Le sport est un domaine qui rejette toute médiocrité (le PSG est le bon samaritain sur ce point). Soit t'es bon, et tu peux gagner des sommes démesurées, soit t'es mauvais et tu ne vaux rien, pas même un casse-croute d'ouvrier. L'optimisation sociale n'est pas de les faire payer le plus d'impôt possible. Il y a une concurrence entre les championnats et les joueurs vont aller payer leurs impôts dans le pays qui lui fait la meilleure offre. La question à se poser est : comment optimiser la somme totale des impôts payés par les sportifs. Ce n'est pas en les imposant au maximum que l'on maximise cette fonction. Je ne suis pas en moyen de vous dire si en faisant cette exonération, LAmour a optimisé cette fonction. Je suis un partisan du "toutes les vérités sont bonnes à dire". Effectivement, je pense que l'idéal est d'expliquer les réformes plutôt que de noyer le poisson comme le gouvernement l'a fait pour cette histoire. Mais la presse cherche le scandale et c'est ce que fait Jamel Attal dans cet article.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)