auteur
Laurent Moncelle

Du même auteur

La terre du milieu

Tribune des lecteurs - Symbole de la dépoétisation du football ou architecte du jeu moderne? Analyse du rôle du milieu défensif, récupérateur et relayeur…

pabloaimar

21/10/2004 à 11h20

Pour le Real je ne sais pas, mais le double champion en titre a une paire de milieux (Baraja-Albelda) considérée comme la meilleure d'Espagne. Bon, il n'y a pas que ça, évidemment, je pourrais aussi citer Deco et Xavi au Barça, Xabi Alonso et Steven Gerrard (qui ont un peu le même registre) à Liverpool, bref, la paire de milieux défensifs est définitivement de rigueur. Je suis assez d'accord avec Leo quand il évoque que cette utilisation n'est pas d'aujourd'hui, tout du moins dans le football latin ou les 6 ont souvent été de vrais dépositaires du jeu (:love: Fernando Redondo), ce qui explique aussi à mon sens la domination de la Liga ces dernières années en Europe. Le milieu est souvent excellent (rappelons-le une fois sans force d'ironie, c'est aussi ce qui fait -parfois- défaut au Real Madrid)...

K14

23/10/2004 à 17h40

Cette évolution me laisse songeur... Avant tous ls brillants exemples cités plus haut, en particulier par Leo (compadre quand est-ce qu'on te revois le dimanche matin ?), il faut rajouter le Neeskens de l'Ajax et du Barça qui en plus marquait des buts dans le jeu et officiait comme tireur de penalty. Neeskens est d'ailleurs le contre exemple de la démonstration faite dans l'article : placé derrière un créateur, le milieu défensif n'est pas forcément un aboyeur et une grande gueule (Cruyff faisait cela très bien tout seul). Sans avoir la technique de son n°14, Neeskens était aussi plus libre que ses successeurs. Tout cela parce que justement, Ajax et Barça prenaient des risques qu'aujourd'hui les entraineurs n'acceptent plus. Par provoc pure oserai-je demander si dans sa carrière, un Deschamps a fait plus de passes vers l'avant qu'en retrait ? Ce qui me paraît mis en valeur par cet article, c'est surtout le fait qu'en fondant le jeu sur la défense, les entraîneurs modernes ont faitr reculer le besoin de créativité, forçant l'éclosion de joueurs hybrides comme Pedretti. Curieusement, l'un des premiers à avoir senti cela (senti, pas compris, il ne faut pas exagérer), a été Luis Fernandez lorsqu'il a compris l'utilité que pouvait avoir Daniel Bravo dans un rôle de récupérateur/créateur et en le faisant redescendre d'un cran dans son dispositif tactique. Mais tout cela reste le signe d'une énorme frilosité : le jeu d'attaque ne se fait plus dans la spontanéité et la vista, avec la participation des défenseurs jusqu'au 20 mètres adverses (remember le but d'Ernie Brandts Pays Bas/Italie 78). Les attaques se font uniquement placées avec un nombre incommensurable de passes transversales de 10 à 15 mètres (pour limiter le risque d'interception). En Corée et au Portugal, l'EDF est morte de ce syndrôme, héritage de l'ére Jacquet. Et sans vitesse et spontanéité, il est difficile de destabiliser les défenses modernes. Vous voyez aujourd'hui les jeux de Monaco et de Lyon ? Le Guen et Deschamps ont bien compris les limites du jeu à la Jacquet et du rôle de demi défensif restreint. Zicos et Bernardi participent au attaques de même que leurs défenseurs, qui ont le droit de remonter le ballon et de dépasser les attaquants si la voie est libre. Ils apportent plus de danger, il y a donc plus de buts (voir le goal average de Lyon et Monaco ces dernières années) et au final, c'est gagnant. En contrepartie une équipe comme Monaco s'expose beaucoup, demande une énergie considérable et une solidarité rare. Ce qui explique ses baisses de régime situées souvent entre la 45 ème et la 75 ème minute. Ce n'est que lorsque l'adversaire commence lui aussi à se fatiguer que les choses se rééquilibrent donnant souvent droit à des fins de match échevelées.

shev

25/10/2004 à 12h06

Pour reprendre l'idée déjà postée ici, en fait le milieu relayeur-récupérateur est à mon avis un poste différent du milieu défensif (ou récupérateur), tout simplement. Au Milan, gattuso est récupérateur, pirlo et seddorf relayeur. L'an passé à Lyon, diarra était récupérateur et dhorasoo relayeur. Et ainsi de suite. Il y avait déjà des joueurs relayeurs-récupérateurs par le passé, mais c'était avant tout des milieux défensifs (qui avaient qlqs grammes de technique : cf guardiola). Aujourd'hui, ces joueurs se replacent défensivement, font de temps en temps un tacle mais sont surtout là pour relancer le jeu. Alors que par le passé, il sétaient d'abord là pour harceler, bloquer le jeu et ensuite EVENTUELLEMENT relancer (selon leurs qualités et le style de jeu de l'équipe). Et je pense que c'est un bien pour le foot : voir un Pirlo ou un Dhorasoo(à l'entrainement pour le coup...) remonter le ballon est un vrai régal. Pour la paire Essien-Juninho, en fait ce serait plutot le trio essien-Diarra-juninho avec Essien et juninho dans le role des relayeurs-récupérateurs.

 

leo

25/10/2004 à 13h58

"Alors que par le passé, il sétaient d'abord là pour harceler, bloquer le jeu et ensuite EVENTUELLEMENT relancer (selon leurs qualités et le style de jeu de l'équipe)." C'est totalement faux, par le passé, les milieux axiaux (on va les appeler comme ça ou demi-centre comme à l'ancienne) étaient là, avant tout pour organiser le jeu et ce, depuis la zone du terrain la plus propice à cela, c'est à dire le rond central. Les joueurs que j'ai cité (les Guardiola, Schuster, Falcao, Redondo) étaient des organisateurs de jeu bien plus que des "harceleurs-bloqueurs". J'ai l'impression que l'apparition de milieux purements défensifs est assez récente. Et lol pour les quelques grammes de technique de Guardiola...

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 02h28 - Lucho Gonzealaise : L'anglais est très approximatif et le texte semble avoir été écrit par un mec qui a eu des... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 00h50 - rivaldo maccione : Au quartier, pour nous autres de l'entrée C, c'était ceux d'en face de l'entrée A. On leur... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h43 - lemon : Alors en cherchant si quelqu'un avait fait le boulot avant moi, je suis parti en quête d'une... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 00h38 - Label Deschamps : C'est un exercice très intéressant de commenter, ce n'est pas facile du tout, surtout si l'on ne... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h21 - Deuzès Troiza : On a croqué, on a croqué, c’est vite dit. On cadre plus de la moitié de nos 18 tirs, mais... >>


Aimons la Science

25/01/2021 à 23h50 - rockitrOM : tu le sous-entends bien: option b, mais on espère que cela influe sur ta proposition a (et je ne... >>


CdF Omnisport

25/01/2021 à 23h48 - kelly : Je découvre à l'instant que Tom Dumoulin a annoncé ce we mettre sa carrière en pause. Il... >>


In barry we trust

25/01/2021 à 23h48 - Run : C'est parce qu'il mange bien. Aucun merite. >>


Dans le haut du panier

25/01/2021 à 23h14 - DansonsLaBostella : Mazette, 0 steal pour les Nets contre Miami ca doit etre du rarement vu (aucune idée de comment le... >>


Changer l'arbitrage

25/01/2021 à 22h51 - Danishos Dynamitos : Grenier il accusait face caméra l’arbitre d’un Derby d’avoir besoin d’un labrador.La... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)