auteurs
Pierre Martini et Jamel Attal

Requiem pour Perrin

Concernant les entraîneurs, la culture du jetable l'emporte sur la construction à long terme. Avec son président finalement pas plus original ni plus courageux que ses confrères et après l'éviction de Perrin, où va l'OM?

les chèvres manias

22/01/2004 à 13h51

Je suis déçu du comportement du président Bouchet qui vire Alain Perrin au moment où Marseille pouvait vraiment repartir de l'avant !!! A Auxerre, l'OM n'a pas été si mauvais que cela et inutile de dire qu'il n'y aura pas beaucoup d'équipes qui réussiront à prendre des points à l'Abbé-Deschamps d'ici la fin du championnat !!! Que Bouchet ait viré Perrin avant la trève après la quatrième défaite consécutive de l'OM à domicile contre Monaco (après Lyon, Real et PSG) n'aurait pas été une surprise... Mais là, après deux victoire dans la douleur contre Toulouse en championnat et Strasbourg en Coupe de France, il n'y avait pas vraiment d'intérêt à en arriver là. Qui sait si l'OM ne serait pas reparti en 2004? Non, en fait, le président Bouchet a juste voulu faire croire qu'il était un président patient qui soutenait à 200% son entraîneur même dans les moments difficiles... Et puis, il a tout simplement été rattrapé par son obligation de résultat immédiat et s'est surtout protéger du public qui à force de demander la tête de Perrin se serait tôt ou tard attaquer à la sienne en cas de non licenciement de ce dernier... Que dire hormis que tout cela est dommage pour Marseille !!! Perrin avait ramené l'OM sur le devant de la scène en à peine un an... après trois années de disette absolue !!! Combien de temps Marseille mettra-t-il pour retrouver la tête du championnat ???

loual

22/01/2004 à 14h56

BrrU "J'aurais préféré tenter l'expérience, pour une fois, de voir si cette "crise" aurait pu être surmontée avec les mêmes acteurs, juste pour voir !!!" Mais ça c'est vu. Pas forcément à l'OM mais des gens comme Denoueïx à Nantes et Guy Roux avec Auxerre l'on fait. Se vautrer grave en 1ere partie de championnat et terminer en boulet de canon. Mais l'OM c'est l'OM. J'ai quand même vu, en 71 je crois, l'entraineur de l'OM Lucien Leduc se faire virer alors que l'OM avait 7 pts d'avance sur le 2eme en championnat. La défaite contre l'Ajax de Cruyff n'avait pas plu au président Leclerc (pas Edouard). Il fut remplacé par un obscur entraineur teuton (Kurt Linder. Qui se rappelle de Kurt Linder?) chargé de muscler l'âme et le corps de ses joueurs. Ce fut évidemment un bide total. Comme quoi l'entraineur a une importance. Dans un sens comme dans l'autre.

loual

22/01/2004 à 16h19

Du temps de Tapi il y avait un dicton marseillais qui disait "Untel (Beckenbauer, Ivic) en septembre Goethals en novembre".

 

NoNo93

24/01/2004 à 19h39

Ah c'est bien mieux maintenant!!! :->

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)