auteur
Omar

Du même auteur

La quête raulienne de Thierry Henry

Tribune des lecteurs Élection capitale ou inutile gri-gri à paillettes? Omar, lecteur non-électeur, ne donne le Ballon d'Or ni à Henry, ni à un autre…

Jack MalFaizant

22/12/2003 à 13h51

Hé l'autre, Léo, trop facile de nous citer des articles en langue qu'on comprend pas... et pis, d'abord, Ronaldo tout le monde y n'en veut aujourd'hui, mais y'a trois an personne voulait d'un attaquant en fauteuil roulant, na !;-))

Flying Welshman

22/12/2003 à 14h47

Ouais et puis franchement, sur ces dernières saisons, je dirais qu'à l'Euro 2000, Ronaldo a été assez discret.

xav

22/12/2003 à 21h52

Dis, dis, msieu, comment tu compares Zidane et Ronaldo ?

jack bauer

22/12/2003 à 22h28

Flying Welshman, c'est Baygon qui t'a mis ça dans la tête ? ;-))

Flying Welshman

23/12/2003 à 08h15

Pfff... On peut même plus faire d'allusions discrètes ici ;o)

timilson

23/12/2003 à 13h03

Je suis pas franchement d'accord avec cet article. Le Ballon d'Or existe qd meme depuis 50 ans, ce qui me fait penser que cette récompense n'a pas attendu le fameux complot du " sport-business mediatico-politique" pour se faire une place. La création de ses nombreux petits frères est par contre moins excitante, il faut bien l'avouer. Une récompense individuelle dans un sport collectif devient forcément sujette à débat et à contreverses. Surtout qd le journaliste slovène s'obstine à placer Zahovic à la première place même lorsque celui ci n'est pas nominé. Mais un joueur ne rentre pas dans l'histoire du foot pour un ballon d'or et ce n'est pas, je pense, un objectif pour qui que ce soit. Il permet juste de remplir qqs discutions à partir de novembre et de rigoler ensemble autour du foie gras. Pas de quoi fouetter un chat et de s'insurger contre cette récompense. Quant à son exposition médiatique, il me semble que la remise du ballon d'or est loin d'étre diffusée tous les ans. Ce n'est en rien un grand show annuel.

CHR$

23/12/2003 à 18h41

C'est sûr que le grand show médiatique a été une émission de 25 minutes un lundi en fin d'après midi. C'est vraiment tout pour le bizness.

sul

23/12/2003 à 23h26

Bon et bien moi je suis plutot un défenseur du Ballon d'or et je pense qu'il a toute sa légitimité comme trophée. Comme l'a bien précisé Timilson :"Le Ballon d'Or existe qd meme depuis 50 ans, ce qui me fait penser que cette récompense n'a pas attendu le fameux complot du " sport-business mediatico-politique" pour se faire une place" et la liste des joueurs qui l'ont obtenu montre que le vainqueur était la plupart du temps celui qui le méritait le plus cette année là. On peut évidemment penser qu'il y a eu quelques exceptions (en tout cas je n'irai pas jusqu'à critiquer celui gagné par Simonsen, j'ai pas envie de me faire engueuler par les vieux CDFistes :-) mais les modalités des votes (par qui et selon quels critéres) est restée fidèle au fil du temps (bon je sais pas exactement comment ils ont fait en 1956 mais en tout cas depuis de nombreuses années c'est identique). Et justement, au contraire des nouvelles émissions TV, ce classement ne fait appel à aucun SMS ou vote du public, donc les soi-disant lobbying dont certains parlent (à propose de Menes ou Th Rolland pour Henry), n'ont strictement aucune influence sur le vote du journaliste albanais ou espagnol. Le seul reproche de médiatisation qu'on pourrait lui faire vient, à mon avis, du fait que comme d'autres trophées sembables ont été créés (comme l'élection du meilleur joueur FIFA), FF souhaite réaffirmer sa prédominance avec ce trophée, comme celui étant le plus "légitime" (car plus ancien et plus connu), et donc cherche à communiquer beaucoup plus sur cette élection les jours qui précédent. Plumitif me contredira peut-être mais je ne me souviens pas que l'Equipe, il y a une dizaine d'années, faisait autant de pub dans ses colonnes sur la future élection et ne mettait la photo du gagnant dans son édition le même jour où paraissait le résultat sur FF (je suis pas un spécialiste de la presse donc c'est peut-etre simplement parce que l'Equipe et FF n'ont pas toujours fait parti du même groupe??) Alors bien sûr on peut continuer à débattre en disant que Maldini le méritait plus que Nedved, mais moi sans m'empêchera pas à continuer à attendre chaque année de manière impatiente et amusée le résultat, de décortiquer pendant plus d'une heure les résultats de chaque pays pour savoir quel est celui qui s'approche le plus du résultat, celui qui est le plus loin (meme si FF me mache de + en + le travail :-), quel est le journaliste le + gonflé (genre le Slovéne et Zahovic)...

les soup dragons

10/01/2004 à 15h05

suppdebastille : « ça a malheureusement tendance à transforme le foot en sport individuel » --- Désolé, mais je vois pas comment ces récompenses peuvent influencer le travail collectif sur le terrain ; je pense que par essence, la nature collective du foot n’est pas en danger. Sauf peut-être justement dans le cas du club d’Henry, mais pour l’instant, il n’a pas gagné ce Ballon. Je prends parti pour le Ballon d’Or. La contribution individuelle fait partie concrète de la résultante collective d’un effectif. Henry est-il meilleur que Ronaldo ? Eh bien, athlétiquement, je le préfère, en plus Henry ne manque pas de flair et de technique, mais c’est justement le coté décisif de Ronaldo qui prend le dessus. Il a toujours l’air de mieux remplir son rôle. Qu’en serait-il si Ronaldo était resté en Italie, etc…Il se trouve qu’il est à Madrid, en pointe de l’un des meilleurs collectifs du monde, qu’on discute ou non de son mérite, il est là et il marque. Par contre, sur la question s’il est le plus indispensable, je pencherais plutôt pour Zidane.

les chèvres manias

30/01/2004 à 12h58

Je suis tout à fait d'accord avec cet article. Comment élire le meilleur joueur du monde en sachant pertinemment que la plupart des footballeurs évolue à des postes différents ? Et même si ce n'est pas le cas, inutile de dire qu'aucun joue véritablement dans le même registre... Si encore, on élisait le meilleur footballeur pour un poste précis... Mais non, on nous demande le meilleur joueur du Monde de l'année comme si un d'eux se détachait singulièrement des autres !!! Et puis, il y a aussi le fait qu'il faut avoir joué des grands matchs et surtout gagné des titres pour prétendre à la victoire finale... Shevchenko va t-il être élu ballon d'or sous prétexte qu'il a donné la victoire en ligue des champions à son club du Milan AC grâce à son dernier pénalty victorieux contre la Juventus de Trézéguet qui a lui aussi bien raté le titre européen que son tir au but ??? Certainement que non même si l'Ukrainien est actuellement dans la force de l'âge un des meilleurs attaquants d'Europe... Mais cette victoire milanaise peut-elle couronner un joueur à l'imense palmares et à la plus grande régularité depuis 15 ans qu'est Paolo Maldini ? Assurément non car l'italien a au la fâcheuse idée d'être défenseur comme Roberto Carlos, Thuram, Nesta, Hinkel, Heinze... et non attaquant ou meneur de jeu !!! En fait, cette élection du Ballon d'Or n'est ni plus ni moins l'élection du plus grand artiste de l'année... L'homme capable de destabiliser l'adversaire à n'importe quel moment... A ce petit jeu là, c'est soit un créateur (un 10) soit un finisseur (un 9) qui va gagner ??? Même si ces derniers temps les meneurs de jeu sont davantage élus que les attaquants si l'on excepte le come-back surmédiatisé et surcôté de Ronaldo en 2002... Alors, qui de Zidane, Nedved, Ronaldinho, Valeron, Ballack ou Rui Costa va l'emporter pour les dix ??? Qui de Henry, Makaay, Van Nistelrooy, Vieri, Inzaghi, Shevchenko, Trézeguet ou Ronaldo pour les neufs ??? Et puis, on ne parle pas des neufs et demis comme Raul, Totti ou Del Piero ??? Ni des meneurs excentrés comme Figo, Pires, Giggs ou Beckham ??? Et puis qui sera vainqueur entre la régularité d'un Nedved et l'inconstance d'un Ronaldinho ??? Dans tous les cas, le Ballon d'Or 2003 n'aura pas de grande signification...

 

valdo

09/02/2004 à 19h14

halte aux concours de chant, de beauté, d'émissions, de films, d'acteurs, de footeux, d'entraineur (je sais plus où j'ai vu un trophée pour le meilleur entraineur de ligue 1 depuis 10 ans) HALTE. Dans 5 ans, on élira le meilleur préparateur physique et le meilleur agent de joueurs et puis après chaque journée on regardera le classement des buteurs, du fair play, des passes décisives, de l'avant dernière passe décisive, du dégagement décisif ... et on pourra à travers ces critères objectif désigner le Ballon d'Or en toute impartialité. Parce que c'est évident, des gens comme Papin, Sammer, Nedved, Matthaus ce sont les meilleurs. Pour 2004, il va falloir attendre l'euro.