auteur
Omar

Du même auteur

La quête raulienne de Thierry Henry

Tribune des lecteurs Élection capitale ou inutile gri-gri à paillettes? Omar, lecteur non-électeur, ne donne le Ballon d'Or ni à Henry, ni à un autre…

chams

22/12/2003 à 08h13

Je suis entièrement d'accord avec cette article. Pour moi, les distinctions individuelles n'ont aucune espèce de valeur en football. De plus, quand on entend certains des arguments évoqués ici ou là pour défendre tel ou tel prétendant au ballon d'or, cela ne peut que reconforter dans l'idée que ce titre (et tous les autres du même genre) n'a aucune légétimité.

chams

22/12/2003 à 08h25

Je corrige mes immondes fautes : "conforter" au lieu de "reconforter" "légitimité" au lieu de "légétimité"

JPDarky

22/12/2003 à 08h57

Quand on pense que c'est Nedved qui chope le ballon d'or, on se dit que, heu, ben pas grand chose en fait. Bah si, que les italiens vont etre contents, ca devait faire 5 ans que le ballon d'or jouait pas chez eux. JPDarky blika@caramail.com

Asa

22/12/2003 à 09h02

Article tout à fait dans le prolongement des propos de Gattuso (avec lesquels je suis entièrement d'accord): -- Le milieu de terrain du Milan AC, Gennaro Gattuso, a violemment critiqué le principe du joueur Fifa de l'année, distinction attribuée en 2003 au Français Zinedine Zidane. Zidane a été récompensé pour la troisième fois en six ans en dépit de la saison quasiment anecdotique du Real Madrid -- un titre de champion d'Espagne, éliminé en demi-finale de la Ligue des champions par la Juventus Turin. "Avec tout le respect que je dois à Zidane, qui est sans aucun doute l'un des meilleurs joueurs du monde, si je considère cette saison je me dis: 'Et alors?"', a indiqué Gattuso dans la Gazzetta dello Sport jeudi. "Si la récompense doit être attribuée en fonction du talent pur, alors Diego Maradona aurait dû la recevoir chaque année de sa carrière." L'international italien a estimé que le milieu de la Juve Pavel Nedved et le défenseur du Milan Paolo Maldini méritaient plus cette distinction. Le Tchèque a été un maillon essentiel dans la saison des Bianconeri -- titre de champion et finale de la C1 -- tandis que Maldini a grandement contribué à la victoire finale du Milan AC en Ligue des champions. Le titre de joueur Fifa de l'année dépend du vote de 142 sélectionneurs nationaux. Gattuso s'est dit déconcerté de voir que le sélectionneur des Iles Turks et Caicos lui avait donné sa voix. "Sur quoi ces entraîneurs fondent-ils leur jugement?", s'est-il interrogé. "J'y suis allé une fois en vacances avec Christian Vieri. Peut-être que ce monsieur m'a vu un peu taper dans le ballon sur la plage et qu'il a apprécié ce qu'il a vu. "Mais est-il possible que j'aie recueilli une voix et que personne ne se soit prononcé pour Francesco Totti? "Ces distinctions n'ont plus aucune crédibilité. C'est plus une affaire de sponsors que de valeur pure et de résultats sur le terrain." --

bob

22/12/2003 à 09h51

Assez d'accord avec l'article sur le fond, mais la partie "Henry est certes un bon footballeur, doué techniquement et doté d’une surprenante accélération balle au pied..." me parait etre une description fortement reductrice du talent de Henry. Des bons footballeurs doués techniquement, y'en a plein, meme dans notre bonne vieille Ligue 1, mais des Thierry Henry y'en a pas des masses.

suppdebastille

22/12/2003 à 09h58

Bravo pour cet article , j'avoue qu'il ya quelques années j'étais plus intéressé par le ballon d'or qui s'est transformé tout doucement avec l'individualisation du foot en une récompense de plus en plus " marketing et people" . Bien sur ne me faites pas dire que le vainqueur ne soit pas un des meilleurs joueurs, ça reste heureusement le cas. Le vainqueur est toujours un tres grand joueur mais au milieu d'autres tres grands joueurs bien difficiles à départager. De plus aujourd'hui , le ballon d'or a fait des petits (joueur Fifa notamment , et bien d'autres , même le Parisien s'y est collé) et ça a malheureusement tendance à transforme le foot en sport individuel. Allons y pour Nedved, Thierry Henry ,où un autre, on verra bien. A propos du lobbying pro Th. Henry , hier matin j'ai vu la fin de Téléfoot (désolé...), un reportage était consacré à l'immense Th.Henry, notre ami V.Hardy lançait le reportage en présentant Th.Henry comme le meilleur attaquant du monde en ce moment. Rien à ajouter.

John Cleese

22/12/2003 à 10h43

Ceux qui auront lu la prose dans le forum consacré au Ballon d'or sauront que je suis d'accord avec cet article. Cependant, de quel droit l'auteur de l'article écrit-il "mais épargnez-nous ces spectacles Prime Time et ces suspenses SMS. Nous, Les Amoureux du Foot, nous n’en voulons pas(...)" ? Drôle d'exercice de style qui consiste à vouloir faire passer SA propre opinion pour celle sinon de tous, du moins de la majorité.

leo

22/12/2003 à 11h52

Et sinon, qui c'est qui va le gagner le Ballon d'Or ? Perso, j'aime bien le principe des récompenses individuelles en sports collectifs. Elles sont évidemment sans valeur face aux titres collectifs mais je trouve normal qu'on célèbre la qualité des joueurs individuellement car après tout, qu'est-ce qu'une belle action collective, si ce n'est une succession de gestes techniques individuels ? On ne peut avoir de grandes équipes sans grands joueurs, rendons leur hommage. Aux Maradona, Platini, Di Stefano, Pelé, Ronaldo, Cruyff, Beckenbauer, Romario, Baggio, Zidane, Raul, Rummenigge, Kempes, Laudrup, Socrates, Zico... Et aux Real Madrid, FC Barcelona, Manchester United, Liverpool, Juventus, Milan, Boca Juniors, River Plate, Dynamo Kiev, Ajax...

Dero

22/12/2003 à 12h13

Bon, je vais chipoter, mais "a-t-il le génie d’un Zidane ou d’un Ronaldo ?", ça fait un peu bizzare comme phrase. Sans être Zizouphile, il faut reconnaitre qu'il existe une classe entre ces deux joueurs, non ? Et pour moi, Henry vaut bien Ronaldo.

peterelephanto

22/12/2003 à 12h18

Dans le même ordre d'idée, remettre un hot d'or pour des performances qui sont essentiellement collectives, c'est pas très justifié non plus. Enfin c'que j'en dis...

 

leo

22/12/2003 à 12h25

Dero - lundi 22 décembre 2003 - 12h13 Bon, je vais chipoter, mais "a-t-il le génie d’un Zidane ou d’un Ronaldo ?", ça fait un peu bizzare comme phrase. Sans être Zizouphile, il faut reconnaitre qu'il existe une classe entre ces deux joueurs, non ? Et pour moi, Henry vaut bien Ronaldo. T'es sûr que t'es pas incohérent, là ? Parceque je vois plus d'écart, en talent pur, entre Ronaldo et Henry, qu'entre Zidane et Henry. Il y a débat en ce moment en Espagne entre Zidane et Ronaldo, et quasiment tous les journalistes sont d'accord pour dire que si Zidane est le meilleur "joueur de ballon", Ronaldo est le meilleur fotballeur et celui qu'ils choisiraient en premier pour leur équipe. http://www.as.com/articulo.html?xref=20031222dasdai_30&type=Tes&anchor=dasopiA00 Il n'y a aucun footballeur, à l'heure actuelle (et il n'y en a pas eu des masses dans l'histoire du foot), aussi décisif que Ronaldo.