auteur
La rédaction

Du même auteur

1998, une plaie encore ouverte

Aimé Jacquet est poursuivi par L'Équipe pour "injures publiques". Cette démarche navrante rouvre un dossier jamais complètement refermé…

Armel

28/04/2003 à 05h30

Rien a dire, a part merci! :-) Comme d'habitude c'est bien ecrit et c'est bien reflechi. J'apprecie particulierement le fait que vous rappeliez a tous que c'est pas particulierement intelligent de la part de Jacquet d'avoir remis de l'huile sur le feu... De meme que l'Equipe est ridicule en portant plainte contre des propos qu'elle n'etait pas loin de tenir a l'encontre de Jacquet... Comme disait l'autre, dans tout conflit, le plus intelligent c'est celui qui arrete de taper.

luckyluke

28/04/2003 à 09h16

Il me semble que si le juge n'est pas trop idiot et si les avocats de Jacquet savent mieux parler que lui ;-), la plainte risque bien de se retourner contre l'Equipe. Il y a suffisamment de preuves (citées dans l'article) pour conclure à de la "légitime défense" Maintenant , je suis d'accord pour dire que Jacquet aurait tout eu à gagner en pardonnant et en ne tenant pas compte publiquement de toutes ces mesquineries

Coldo

28/04/2003 à 09h45

"beaucoup de lecteurs, pour avoir partagé l'opinion de L'Équipe sur les Bleus de Jacquet, sont enclins à s'en sentir pour partie solidaires"... Oui, moi, j'avoue... Je ne pouvais pas blairer Jacquet. Entre 96 et 98 (Euro 96 inclus), je trouvais les matchs des bleus d'un ennui mortel, et quand j'entendais le gars Aimé dire à la fin d'un match ch.... à mourir que c'était sympa et qu'il "avait vu de bonnes choses", j'avais envie de l'assomer à grands coups de chaussures à crampons. Et plus grotesque encore que le lynchage de Jacquet, il y a eu sa quasi-canonisation post-mondial. Hé, ho !!! A un penalty près contre l'Italie, on n'en aurait pas été là... Bref, j'ai toujours du mal à trouver sympathique le prophète de Sail sous Couzan. Si un sélectionneur (lui ou Lemerre) n'est pas capable de supporter la critique, qu'il change de métier. Je veux bien comparer l'agressivité de l'Equipe à celle de la presse des autres pays.

nfl

28/04/2003 à 10h08

Moi j'étais un peu comme Coldo sur Jacquet, pour autant je trouvais l'attitude de l'Equipe excessive et purement déstabilisatrice. J'ai changé d'avis sur Jacquet en voyant les Yeux dans les Bleus, qui montre qu'au delà de sa maladresse verbale (bien plus flagrante face aux medias que dans un vestiaire) il a une vraie connaissance du football et de grandes capacités de meneur d'hommes. Bravo pour l'article, je le trouve remarquablement écrit.

Axl

28/04/2003 à 10h44

Bon, on a déjà eu un long débat sur le forum à ce sujet, mais j'aimerais juste relever une chose: "La liberté de la presse donne le droit de dénigrer systématiquement un homme, de le présenter comme un imbécile et de mettre en doute ses compétences avec des procédés douteux. De tels agissements n'ont pas de qualification pénale". Si, de tels agissements ont une qualification pénale. Elle s'appelle: "diffamation" ou "injure publique". NB'avez-vous jamais remarqué ces encarts publiés dans les grands quotidiens nationaux, du genre "par jugement rendu par tel tribunal, la rédaction de Libération est sommée de publier dans cinq quotidens nationaux de son choix des excuses publiques pour l'article "Machin, l'escroc intouchable", à la demande de M. Machin"? (Bon, j'ai plus la formule exacte en tête). Ensuite, dans mon souvenir, l'Equipe rendait grace à Jacquet pour avoir bati une défense imperméable - tout en remarquant que cette imperméabilité était due avant tout aux expériences à l'étranger des défenseurs qui la composaient. Donc on ne peut pas dire qu'elle le dénigrait systématiquement. Certes, le journal montrait une certaine exaspération envers la succession de matchs nuls (et je rejoins totalement Coldo sur son souvenir de cette époque afreuse), et son ton était parfois quelque peu méprisant. Mais Jacquet s'est conduit comme une vierge effarouchée, refusant de répondre au journal et se forgeant une image de saint homme lachement attaqué par des journaleux parisianistes - image qui l'a d'ailleurs bien servi pour motiver ses troupes, sur l'air bien connu du "montrez-leur ce que vous valez, à ces salauds". Enfin, un journal sportif a le droit, voire le devoir de mettre en doute les capacités professionnelles du sélectionneur. "Procédés douteux", écrit la rédac. Peut-être, mais surtout fondés sur la faiblesse de l'animation offensive française, sur l'incapacité des Bleus de hausser leur niveau de jeu, sur l'incurie du spectacle... Bien malin était celui capable de croire à une ultime victoire des Bleus. Bref, je ne vais pas retaper tout ce que j'ai mis sur le forum, donc je résume: tout en admettant que l'Equipe a parfois été inélégante, je crois qu'il n'y a pas de raisons d'en faire une espèce d'ignoble outil de propagande anti-Jacquet (et je ne suis absolument pas d'accord avec l'accusation de mépris de classe - à ce prix là, pratiquement aucun entraineur ne trouverait grace aux yeux de l'Equipe). Bref, Jacquet n'est pas Roger Salengro (je sais, je l'ai déjà dit sur le forum, mais c'est vraiment à ça que cette histoire me fait penser). PS. On m'a cité dans l'édito. En le découvrant, je me suis évanoui un quart d'heure. Les collègues m'ont ranimé à coups de grands verres d'eau dans la tronche. Ca y est, j'ai eu mon quart d'heure de gloire.

baygonsec

28/04/2003 à 10h53

les Bleus incapables de hausser leur niveau de jeu, c'est ce qui leur permettait par exemple de battre l'Espagne, championne des matchs amicaux et de qualification, relativement facilement ?

Vamos Playa

28/04/2003 à 10h55

Bah, j'suis d'accord avec Axl, en fait, c'est tout. Mais bon, je ne vais pas commencer à argumenter, merde...

Zubi

28/04/2003 à 11h02

Je ne vois pas d'insulte dans les propose d'Aimé : Ils ont été infects avec lui, lâches car il est très facile de se cacher derrière sa profession pour assassiner un homme, et c'est vrai qu'il les a stoppé en gagnant la Coupe du Monde... Ceci dit, je n'aimais pas beaucoup not' Mémé National avant le 12 juillet 98... comme beaucoup et même si les propos de l'Equipe tournaient au règlement de compte personnel ils n'avaient pas tout à fait tort. Mais ce sont surtout leurs manières de faire qui étaient déplaisantes et franchement déplacées.

piem

28/04/2003 à 11h04

Perso, ce que je trouve complètement fou dans cette histoire, c'est l'attaque du journal en position de monopole sur le secteur sportif qui fait et défait les stars... C'est dingue de ne pas accepter que les joueurs, entraineurs, dirigeant puissent critiquer le journal... Heureusement qu'on est pas communiste sinon la Pravda du sport aurait appellé le Comité central et Jacquet serait devenu castra à la Ligue... Je me demande aussi si ça ne devient pas dangereux de lire les cahiers et d'écrire des réactions, on pourrait tous se faire attaquer pour "insulte" voire "outrage" à presse officielle !-)) Enfin, je ne comprends par pourquoi les cahiers n'ont pas été cités comme témoin pour défendre le pauvre aimé. Si je reconnais parfaitement le droit à l'Equipe de s'être trompé et d'avoir des journalistes qui confondent analyse sportive et chronique tabloïdesque, je suis scandalisé par ce procès qui démontre l'absence de recul et d'auto-critique sur le métier qu'ils occupent de la part de la direction du journal...

NoNo93

28/04/2003 à 11h26

"On peut s'irriter du caractère récurrent d'un sujet qui nous tient à cœur depuis les premiers mois d'existence des Cahiers, dans cette même année 1998. En l'espèce, la résurgence de l'affaire étant le fait du quotidien, nous n'allions pas nous priver de rouvrir le dossier — tout en ayant bien conscience que beaucoup de lecteurs, pour avoir partagé l'opinion de L'Équipe sur les Bleus de Jacquet, sont enclins à s'en sentir pour partie solidaires." Et hop une petite parade anti plumitif sur un petit ton d'excuse (aprés tout c'est des collégues à l'équipe) et on sauvegarde les investissements publicitaires sur RFI et à Lille en brossant dans le sens du poil une partie des lecteurs afin de conserver les acquis, ah les Cdfs c'était mieux avant... Sinon moi j'aime toujours pas la façon de jouer qu'avait l'EDF à l'époque et franchement notre parcours avait été laborieux (meilleure défense sans conteste, sans doute la meilleure équipe mais pas flamboyant c'est pas çà que j'attend d'une équipe, alors faut être un peu réaliste, c'est pas toujours simple d'allier spectacle et efficacité mais bon perso y'a des trucs qui me font plus bander que d'autres), mais tout mettre sur le dos de Jacquet c'est un peu simple, que ce soit depuis dans ces interviews, dans ces commentaires ou dans les yeux etc. et beh je l'aime bien. Par contre l'attaque de l'équipe qui a été une vraie campagne de dénigrement et dans un seul sens, une seule opinion sans avoir de prises de position différentes dans le journal même déjà (vu que c'est les seuls), même si ils avaient raison, ma conception du journalisme et de son objectivité (même imparfaite) fait que je les ai trouvé minables sur ce coup, surtout que l'hypothése qu'ils aient choisi cette ligne éditoriale à faire que critiquer rien que pour vendre plus et donc en forçant bien le trait, cette hypothése est plutôt crédible, personne ne conteste leur droit à la critique, mais tant qu'à faire autant qu'ils l'utilisent pour eux aussi (autocritique) et par contre on peut leur reprocher un parti pris agressif sans nuance...

 

CHR$

28/04/2003 à 12h16

Il me semble qu'il était pourtant déjà visible en 98 (et encore plus en 96) que Jaquet faisait une des meilleures équipes en fonction de ce qu'il avait sous la main : les seuls joueurs de niveau international étaient des joueurs défensifs (Desailly, Deschamps, Karembeu....), alors que pour l'attaque, il y avait Zidane, Djorkaeff et Dugarry qui faisaient un peu envie aux grands clubs, et c'est tout. Le style de cette équipe correspondait donc au style de ses meilleurs joueurs (à peu près tous en Italie à l'époque).

Le forum

Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 11h32 - Joswiak bat le SCO : Pas d'Augustin donc ? >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 11h24 - Knacklexander Vencel : En parlant de l'Union, une initiative assez classe quand même : https://bit.ly/2KH55fj >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 11h23 - Joswiak bat le SCO : Sur ce match précis, tu rajoutes les deux jaunes de Coly, l'action TRES litigieuse sur Alakouch,... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h12 - Utaka Souley : C'aurait pu être pire, il aurait pu décider de l'envahir tranquillement. >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 11h10 - Utaka Souley : Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearàaujourd'hui à 01h13[...] Il y constamment ce compromis... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 10h57 - Sytchev Lallana : Sanson à gauche ça n’a effectivement pas eu plus de succès que Sanson en 10, Sanson en 6 ou... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 10h45 - forezjohn : Ca tombe bien j'ai utilisé les 2 début juillet.Le Roma pass donne des accès gratuits pour 2... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 10h43 - Beau gosse chiant : Kireg18/08/2019 à 23h18---une pépite en or massif, le Cama !Canal affichait ses stats de passes... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 10h35 - Beau gosse chiant : Parce qu'au final on va se retrouver avec 11 titulaires (trop) sereins et 11 remplaçants... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 10h21 - forezjohn : Bon mes 2 centimes sur le match d'hier.Je pense que le tournant du match c'est la sortie d' Aholou... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)