auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Faut-il interdire les blessures ?

Le retour de l'affaire Le Guen-Coridon devant les tribunaux invite à se demander pourquoi la blessure est considérée comme "normale" dans le football moderne, ou si la baisse de l'intensité des contacts peut améliorer la qualité du jeu…

goom

07/11/2002 à 13h44

Ces circulaires montrent quand même les lacunes du règlement (puisqu'il ne se suffit pas à lui même...) Et sinon que faire si le ballon éclate? :o)

gxnc

07/11/2002 à 13h55

"BALLON ECLATANT LORS DES COUPS DE PIED ARRETES Si l'arbitre estime que le ballon a éclaté au moment où il a été botté (le ballon n'ayant pas été mis en jeu), le coup sera recommencé. Si cependant, ce n'est qu'une fois en jeu qu'il se dégonfle soudainement, une balle à terre doit être effectuée".

peterelephanto

07/11/2002 à 15h11

Ndan, plus je relis la réponse de Michael Johnson, plus je la trouve frappée au coin du bon sens.

tyty

07/11/2002 à 15h20

Plus je te lis peter, et plus je te trouve frappé...;-)

Ndan

07/11/2002 à 15h33

Remarque pachidermique frappé du non-sens Pet d'airelles ... !!!

Le Plan

07/11/2002 à 18h20

J'ai un peu de mal a concevoir qu'un club puisse dedommager la secu. En meme temps je ne comprends pas bien non plus pourquoi la secu devrait prendre en charge la medecine sportive. C'est une medecine de luxe, non ? Mais je voulais surtout, puisqu'on a parle de l'amenagement des regles, vous citer le modele de la NFL, que je trouve decidemment tres sage. Le football americain est sans doute l'un des sports les plus traumatisants pour le corps. C'est egalement un sport de contact, ou la virilite de l'engagement est sans arret mise en avant. Dans ce contexte, la ligue professionelle essaie depuis une dizaine d'annee d'ammenager les regles pour reduire le nombre de blessures. Je vais parler de d'un cas d'ammenagement, et de sa mise en pratique. Ainsi il y a quelques annees, la ligue a decide de reprimander les tacles a retardement sur le quarterback. Le quarterback est en effet l'un des joueurs les moins athletiques d'une equipe, et il se prenait regulierement des arrieres de 150 kgs lances a pleine vitesse sur le dos apres avoir lance le ballon. Cela occasionnait enormement de blessures. Lorsque la ligue a decide de supprimer cette forme de tacles, les joueurs ont proteste vivement et repondu qu'il etait impossible pour un defenseur de maitriser son elan, que dans le feu de l'action, il y avait des moments ou le defenseur n'avait pas le controle total de son corps, et qu'il etait impossible d'eviter le contact lorsque le ballon venait d'etre lance. Les autorites morales du jeu ont parle d'ingerence malsaine, d'atteinte a l'esprit du jeu, et personne ne voyait comment dans la realite imposer cette regle. En moins de 5 ans, apres une politique de sanctions exttremement dures (et de nombreux scandales mediatiques), ce genre de tacles a quasimment disparu. Cela veut dire que le defenseur, avant d'appliquer son tampon sur le quarterback, est oblige desormais de regarder ou est le ballon. Si le quarterback a entamme son geste, le defenseur coupe net son effort, ce qui etait juge impossible auparavent. Aujourd'hui, la ligue s'attaque aux tacles a retardement sur le reste du terrain, et tente egalement de definitivement supprimer les contact de casque a casque. Encore une fois, tous les observateurs crient a l'utopisme de cette volonte, et denoncent la sterilisation d'un sport d'hommes. Encore une fois la ligue se montre inflexible, punit severement les coupables (un defenseur vient de se faire suspendre 6 mois) et va reussir l'impossible. Tout ca pour dire que les reformes sont possibles, mais que le football souffre de le faiblesse de ses instances dirigeantes. Si les responsables de ce sport arretaient leurs combines et leurs luttes intestines, ils pourraient peut etre se consacrer a l'ammenagement des regles et ainsi minimiser les risques de blessure. Antijeu, tirage de maillot, fautes a 40 metres, tacles dangereux pour intimmider l'adversaire, l'arsenal de tricherie des joueurs se perfectionne d'annee en annee, et la ligue semble toujours en retard de deux combats. Vu la vitesse d'execution respective des deux footballs, je suis persuade que ce qui a pu etre applique dans le football americain peut l'etre dans le vrai football. On eviterait ainsi de voir des caisses d'assurances poursuivre des clubs professionnels, ce qui avouons le est completement ridicule.

harvest

08/11/2002 à 10h07

tu vois peter , ça ne marche déjà plus si bien : 2 piques et puis s'en vont. Marco lui avait réussi bien mieux sur la durée :-) Marco reviens !

 

houbahouba

12/11/2002 à 12h46

En vrac : · L’éternel débat sur « faut-il changer les règles du foot » n’est pas près de se finir. Le plus drôle c’est que lorsque les arbitres tentent de les faire respecter, on les condamne pour leur sévérité,leur manque de discernement ou de psychologie. On a bien vu avec l’hécatombe de carton depuis le début de la saison…. · Je ne comprends pas en quoi la médecine sportive est une médecine de luxe. Quand je vais voir mon docteur pour passer la visite médicale avant le début de la saison, il est où le luxe ? Si j’y retourne pour une entorse, survenue lors d’un match, dois-je être taxé de jet-setter pété de thunes ?? · Certaines professions ont plus d’accident du travail que d’autres et la sécu accepte bien de les indemniser sans passer par les tribunaux ?

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)