auteur
Nico Paul

Du même auteur

Charité bien ordonnée

La soirée de Nîmes a montré à la fois la belle capacité de mobilisation des footballeurs, sous l'égide d'un Laurent Blanc égal à son image, et l'indifférence ou la mauvaise volonté d'une autre partie du football professionnel…

loustic is back

12/11/2002 à 16h45

Dsl NoNo, WE mais bon, j'avais aussi 50 réactions à lire. Concernant tes illusions sur les complexes chimiques, je pense que je vais te décevoir, mais s'ils changent c'est pour 2 raisons 1 la loi et notamment au niveau de Bruxelle 2 c'est le pire, dans le domaine de la plasturgie, l'ajout d'additifs permet de réduire les cout de production en augmentant le prix de vente du produit fini. Pour le baby, je suis partant, mais je suis plutôt un handicap type Liacer. Par contre, au Billard c'est une autre histoire.

NoNo93

12/11/2002 à 17h38

C'est sûr que le credo actuel des entreprises est pas trés citoyen et qu'on les oblige un peu à changer. Mais on peut réver un peu et se dire qu'on pourrait favoriser ce rôle social (y compris par la loi d'où ma proposition d'imposer aux entreprises d'avoir les mêmes grilles de salaire partout ou qqchose du genre style indéxé sur le coût de la vie) Maintenant le complexe chimiste doit aussi évoluer (moins rapidement bien sûr) parceque tout est de plus en plus médiatisé (on peut moins faire ce qu'on veut dans son coin sans que çà se sache) mais aussi à cause de gens comme toi : de véritables taupes dans le systéme révant de l'améliorer (et pouvant parler des dérives)

loustic is back

12/11/2002 à 17h56

Sur la fin, concernant les taupes (peut-être ) ou en parler (Je refuse d'être le Coupet des chimiste :-)), je ne suis pas sur d'être d'accord, surtout quand je lis le nombre de connerie hallucinante sorti dans les journaux et par les Verts. Mais bon, je pense plus que la prise conscience collective des dérives provient de l'éducation des populations. Sinon, je serais plus pour "des taxes douanières" pour que tus les produits reviennent au même prix la où ils produient. Imagine la paire de Nike : au Philipinnes : 2€ à produire ! En France ou au US, 40 € on taxe à 38€ par pompes et hop : le bénéfice de l'exploitation des enfants est réduites à 0. Vu que l'on ne peut pas imposer nos lois de production, on peut imposer des lois aux frontieres pour avoir des similitudes, un peu comme les Japonais en moins strictes

gxnc

13/11/2002 à 00h49

Faut pas exagérer, la différence des prix et coûts de production entre les pays ne vient pas que de l'exploitation par les multinationales, je pense. Avec le salaire minimum en France, tu peux vivre comme un roi dans certains autres pays, vu le coût de la vie. Juste je voudrais savoir le prix de 1kg de riz, par exemple, au supermaché de ma rue et en Philipinnes. Donc les salaires sont ajustés en fonction. M'enfin j'dis ça, j'dis rien, pasque je les connais pas les rapports prix/salaires dans les différents pays du monde... Après, je dis pas que les ouvriers Nike en Asie ne sont pas exploités non plus.

CELTIC BHOY

13/11/2002 à 17h42

tu as raison, gxnc, il faut raisonner avec ce que les économistes appellent les parités de pouvoir d'achat.

soupalognon

13/11/2002 à 22h19

Cours la ville, J’avoue avoir un peu de mal a repondre a ton post dont la logique m’echappe un peu, et qui se perd comme toujours dans un flou ideologique. Mais j’admet ta critique : peut etre n’explicite-je pas suffisamment mon point de vue. Reprenons l’exemple sur Danone. Je te donne mon opinion sur le fond du probleme avant de revenir sur les effets du boycott. Une entreprise comme Danone ne communique en effet pas a vide sur son image. Elle le fait dans le cadre d’une strategie bien definie et globale, Il s’agit de créer un capital sympathie aupres de ses consommateurs, qui est certainement en partielle correlation avec ses ventes, il s’agit de pouvoir attirer et recruter les meilleurs candidats qui constituent le capital humain de l’entreprise, il s’agit egalement de se voir estampiller en quelque sorte un certificat de bonne moralite, qui serve de caution lors de negociations syndicales, ou avec l’Etat … bref, la liste des preocupations des propagandistes d’entreprises est sans fin… Lorsque Danone decide de fermer un site de production et met 1800( il me semble) personnes au chomage, ( tout en leur proposant des solutions de relocalisation), elle le fait (du moins je l’espere) en sachant qu’une partie de ce credit risque d’etre perdue et en depit de cela. Elle le fait en esperant qu’il n’y aura pas trop de vagues, et parce que le benefice de cette action est superieure au risque encouru. Le benefice etant bien evidemment de rationaliser l’outil de production pour etre plus competitif, plus flexible, et mieux supporter la concurrence de dizaines d’autre groupes multinationaux… La question est de savoir s’il s’agit juste de grapiller un peu de benefice supplementaire au profit d’insatiables capitalistes, ou d’une question de survie. Quiquonque a un peu d’experience professionnelle, ou lit un peu les journaux sait qu’une entreprise peut afficher des profits records une annee pour sombrer deux annees plus tard. (et je vais argumenter ce point bien qu’il me semble evident) Une grande entreprise francaise pour laquelle j’ai travaille il y a qqs annees etait a l’epoque leader mondial sur son marche, exhibait les niveaux de profit les plus impressionnants de la profession, mais possedait malgre tout un gros point faible occulte par la conjoncture et sans doute aussi le talent de ses employes : Ce point faible etait la dispersion de son outil industriel, 40 sites de production rien qu’en Europe, lorsque ses concurrents n’en avait que deux ou trois, avec les avantages que l‘on sait, ( permet moi la paresse de ne pas argumenter ce point) Le patron de l’epoque, un homme bien sous tout rapports, n’a jamais eu le cœur de trancher dans le lard et d’effectuer les restructurations que tous lui recommandaient. Deux annees plus tard, la pression sur les prix devient tres importante, l’entreprise est contrainte de revoir ses marges, perd un client qiui represente 30 % de ses revenus et est oblige de fermer trois usines, et virer des employes dans des conditions peu reluisantes. Alors ma question est la suivante, cher CLV, qu’aurait-il fallu faire ? Je ne te demande pas de theorie fumeuse sur la necessite de lutter contre la globalisation, (ou alors explique moi tes alternatives) dans ce cas concret, eusses tu ete en charge de la strategie, qu’aurais tu fait pour preserver l’emploi? Le parallele avec Danone me semble assez evident, peut etre moins dramatique, mais proche et relevant de la meme logique. Quant au boycott en soi : Je pense que le boycott est une connerie sur le fond, pour les raisons ci-dessus. Sur la forme: les effets tu decris ne sont pas lies au boycott, mais a l’avalanche mediatique, aux pressions gouvernementales, et aux soucis legitimes des francais vis a vis de la situation d’employes dont ils se sentent solidaires. Avec le boycott, le phenomene franchit un palier supplementaire, mais je ne pense pas m’avancer en affirmant que la sympathie des francais, et leur mefiance vis a vis de Danone pre-existait, des l’annonce et les rumeurs des plans sociaux… Et puis bien sur il ya les effets pervers que tu reconnais egalement. Qu’il y ait des effets, des consequences, evidemment, mais de l’efficacite? ( au sens large STP) Pour finir, juste un commentaire sur une de tes reflexions : la France est tres loin d’etre un pays liberal, cela a des bons comme des mauvais cotes mais considerer la France comme un pays liberal ou la theorie liberale comme dominante est une plaisanterie. Le terme « ultraliberalisme », par ailleurs, invention sans doute d’un journaliste de bas etage qui merite le fouet, terme abondamment repris sur ce site, par redacteurs et lecteurs avec a chaque fois une jouissance intense dans le denonconciation du mal, le terme ultraliberalisme donc ne veut de pres comme de loin approximativement rien dire.

CELTIC BHOY

13/11/2002 à 23h31

déjà, quand on sait que 99% de ceux qui se revendiquent libéraux sont dans les faits anti-libéraux, y a pire. Je ne connais pas précisément le cas de Danone, mais d'expérience, la vue à court terme est très largement répandue dans les grandes entreprises françaises. Un effet d'annonce fashion qui fait délirer les analystes financiers, une des pires espèces de crétins sur terre, peut se monnayer très bien très rapidement. Il ne faut généralement pas chercher beaucoup plus loin. Ce n'est pas forcément la volonté des dirigeants, mais jusque ce début d'année, il ne valait pas mieux penser long terme si on ne voulait pas s'exposer aux mauvaises notes.

CELTIC BHOY

13/11/2002 à 23h34

la méfiance envers Danone pré-existait ? cette entreprise était dans le top 5 des entreprises préférées des Français avant, et a chuté lourdement après (indicateur du Nouvel Economiste).

soupalognon

13/11/2002 à 23h53

preexistait a l'annonce du boycotte, pas aux rumeurs du licenciement, je partage ton mepris des analystes financiers, mais pretendre que les entreprises licencient pour leur plaire est a mon avis tres abusif.

tyty

14/11/2002 à 10h04

Post interressant soupalognon, tu as bien fait d'argumenter ;-) Je n'en reste pas moins attristé par ton grand pragmatisme : Le Boycott est une "connerie" parce que l'entreprise à des "raisons" de procéder ainsi? (Tu me permettra à mon tour de mettre des guillemets à "raisons" car j'ai également de gros doutes sur la pertinence/cohérence de celles ci...) Place ta perspective du coté de l'individu pour une fois. L'Efficacité n'est pas le moteur obligé à toute veléité humaine. On est pas des machines, on essaye. Et contrairement à toi je ne suis pas sur que ca ne fasse pas réflechir plus d'une société sur la manière de procéder... Concernant les analystes financiers, pourquoi ne pas en dire autant de ceux qui gravitent autours d'eux? De ceux qui les écoutent?...;-)

 

cours-la-ville

14/11/2002 à 10h10

Soupa, juste pour en terminer. D'abord, merci du progrès radical de ton argumentation (on dirait que ce n'est pas la même personne:)) Je note ainsi la distinction que tu fais enfin entre utilité et efficacité, sachant que le premier terme est plus subjectif que le second (utilité pour le mouvement social ou pour l'entreprise?). Et tant pis si tu ne peux pas conceptualiser le problème autrement que depuis le point de vue du comptable de la boîte. Quant à la désignation d'ultralibéralisme, vos coquetteries terminologiques d'économistes éclairés me gonflent un peu, parce quand moi ou d'autres parlons de libéralisme ou d'ultralibéralisme, même si le terme est impropre, tout le monde comprend très bien de quoi on parle, vous y compris.

Le forum

En rouge et noir !

aujourd'hui à 00h35 - PCarnehan : Les absences de Nzonzi et Camavinga au milieu ont été déterminantes.Vous ne pouvez encore vous... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 00h16 - Sidney le grand Govou : Le même Pascal Praud qui hurle que le confinement ne sert a rien ? >>


Paris est magique

28/10/2020 à 23h56 - PCarnehan : Pardon, contact, mais Danilo n'est pas venu ici pour apprendre à jouer en défense centrale. Il ne... >>


Foot et politique

28/10/2020 à 23h55 - Tricky : Edjiaujourd'hui à 23h29(À nouveau je suis curieux d’en savoir davantage sur la manière de... >>


Scapulaire conditionné

28/10/2020 à 22h33 - Yul rit cramé : Je crois qu'il faut bien avouer qu'il a pris de l'envergure.C'est un bonheur de voir le joueur... >>


Et PAF, dans la lucarne !

28/10/2020 à 22h32 - M.Meuble : Non ça gênait pas déjà quand on va pas chaîne supplémentaire.Et puis j'ecoute Inter le matin... >>


La Ligue des champions

28/10/2020 à 22h27 - Lyon n'aime Messi : Comme un symbole de la vitesse de Morata..Sur RMC le journaliste qui dit que refuser le 3ème but... >>


Manette football club

28/10/2020 à 21h43 - Jah fête et aime dorer Anne : Tu cherches un jeu sur lequel on peut passer de très longues heures ? Quelles plateformes ? Tu as... >>


Dans le haut du panier

28/10/2020 à 21h40 - Jah fête et aime dorer Anne : Conley a une très grosse option joueur cette année. Ils peuvent peut-être le convaincre d'y... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

28/10/2020 à 20h43 - Pascal Amateur : Di Francesco Kean >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)