auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Qu'est-ce qu'on fait des rations?

L'organisation de la Coupe des confédérations, en France et en juin prochain, fait déjà parler d'elle et met Santini sous pression. Indispensable session de travail pour les sélections et joli tournoi international, ou épuisant rendez-vous pour stars démotivées et équipes B?

Raideux

31/10/2002 à 11h29

Elnin, tout le monde (ou presque ) irait en Equipe nationale. C'est le seul "club" où les joueurs ne sont pas traités comme de la marchandise. Aujourd'hui, pour un club un joueur est un investissement (ou une charge) qu'il doit pouvoir amortir sur trois ou quatre ans. Les équipes nationales, même si elles commencent à se faire grangréner par le fric (voir le décalage du match à Malte) restent la finalité noble pour tout footballeur qui est considéré uniquement sur sa valeur footballistique

harvest

31/10/2002 à 11h59

Eh eh , on a un J2M aux CdF : Elnin , vive la fin de l'exception culturelle n'est ce pas. J'imagines que tu préfères aussi bouffer un hamburger au ketchup qu'un homard thermidor . Je parierai même que tu es un fervent admirateur de ce qui vient de ce grand pays démocratique de l'autre coté de l'Atlantique . Question subsidiaire : Quel école de commerce comptes-tu intégrer quand tu seras grand ?

piem

31/10/2002 à 14h35

Mouais, dans la délicatesse humoristique habituelle d'Harvest, je pense que les propos d'Elnin ne sont pas à raprocher forcément d'Aulas... autrement diras-tu à un Xram que c'est un Jean-Marc Sylvestre ? Plaisanterie à part, il paraît un peu excessif de noter que ce sont les primes qui entrainent les joueurs en équipe nationale, parce que, déjà, toutes n'ont pas des primes du niveau de l'EdF, que le niveau de prime n'a rien à voir avec le résultat et la motivation (sinon l'EdF aurait été championne du monde une 2ème fois)et, enfin, le montant des primes qu'un joueur-star capte en équipe national reste mineur par rapport aux salaires clubs et aux contrats de sponsoring (à noter un joueur qui ne jouerait pas en sélection se priverait d'une vitrine permettant de décrocher ces contrats là). Il y a forcément autre chose, en dehors même de l'aspect cocardier, je pense que les compétitions des nations jouissent d'une aura toute différente. Je doute qu'une victoire en championnat national ou européen a le même impact pour un joueur qu'une victoire dans une compet' d'équipe nationale... Prenons un paralèlle avec la vie personnelle, imagineons un commercial d'une société x, que préfèrera-t-il entre vendre beaucoup à de petits acheteurs sans être reconnu et vendre certes un peu moins à des clients prestigieux qui lui apporte de la reconnaissance. Bah, le commercial, il voudra les 2... (d'où l'expression vouloir le beur, le shit du beur et le cul de la beurette). Le footballeur, il a le club pour du chiffre de masse et de la gloire relativement "locale" (européenne dirons-nous), l'équipe national pour du prestige et de la gloire historique et international (croyez-vous sincèrement que la Champion's League est aussi médiatisée en Amérique du Sud qu'en Europe ?). Si on suit la logique d'Elnin résultat + motivation club > équipe national, alors il faudra m'expliquer pourquoi la victoire en coupe d'Europe de Zidane ne donne pas d'explosion de joie en France des supporters de Zidane et du Réal (et il y en a beaucoup qui ,comme toi avec le Barça, aime les clubs qui jouent bien et qui gagnent)... De même comment se fait-il que l'on ne voit jamais les matchs de "nos" gloires à l'extérieur de l'Europe... quel serait l'impact en France de la victoire finale de Zidane à 36 ans dans le championnat japonnais, de la coupe gagnée par Barthez à 42 ans en Arabie Saoudite... Zidane et Barthez à ces âges avancés se seraient suffi pour toure leur carrière de remporter des titres en clubs sans avoir le sceaux d'une récompense incontestablement reconnue ? Sans idéaliser les joueurs, sans dramatiser le niveau de la CdM (la CdM en Italie ne me laisse guère un meilleur souvenir), les affrontements de nation restent encore LA référence pour les joueurs. C'est un peu aussi la même logique que les Jeux Olympiques pour d'autres sports... ou encore les championnats du monde... la coupe Davis en Tennis quant à elle ira sans doute à contrario de cette logique (sauf peut-être pour les français)

NoNo93

01/11/2002 à 01h40

Oui Agora?

elnin

01/11/2002 à 09h50

il y a une difference entre des verelles et carrieres et des zidanes. les premiers vendraient pere et mere pour aller en selection. les second iront en selection de plus en plus en trainant les pieds car il n y ont pas beaucoup a gagner (finacierement, notoriete...). Est ce que ca vaut vraiment le coup pour zidane de faire le gignol en bleu sous la pluie a 10000 km de chez lui alors que ca fait deja 10 mois qu il s en va tous les week end et mercredi gagner son pain loin de ses momes et de sa femme. je serais sa femme je lui dirais de ne pas s inquieter et que desally trouvera bien quelqu un d autre pour parler de montre certie de diamands. Je pense que ces joueurs choisissent, et choisirons de plus en plus leur club. doit on leur en vouloir....

Alsaco du sud

01/11/2002 à 10h18

Tu devrai relire Piem...

Alsaco du sud

01/11/2002 à 14h26

'tain, jviens de comprendre le jeu de mot du titre....

Anne

02/11/2002 à 17h11

piem , qui c'est ce Jean Marc Sylvestre ? Un cousin à Stallone ? ou bien un gros minet de banlieue ? Ou alors , ça y ets j'ai trouvé, il joue à Montpellier sous un faux prénom ? Quant à Xram , non je ne vois pas.

 

harvest

02/11/2002 à 17h21

El nain , tu serais pas la femme à Zizou justement ? :-) Au fait , Vairelles , il peut plus vendre père et mère pour aller en EdF , il les a déjà vendus pour jouer à l'OL.