auteur
Eugène Santa

Du même auteur

Les benêts du culte

Les réactions à l'élimination des Tricolores trahissent une conception du football qui a basculé dans un goût immodéré et irréaliste de la victoire, au mépris de l'adversaire et de la logique sportive.

Eldayar

11/06/2002 à 23h25

Les danois sont toujours sympas à suivre, lors de la CM 98 ils nous avaient bien régalé contre le Nigéria et le Brésil. Je m'étais un peu inquiété par leur niveau redevenu moyen en 2000, mais ils ont manifestement bien géré la transition. Franchement, ils feraient de beaux quarts de finalistes, en regard de ce qui se passe dans cette coupe du monde, par contre le Sénégal n'est pas si fort que cela, même s'il a de la puissance physique et de la discipline, ça manque un peu d'animation devant (surtout qu'ils seront privés de Fadiga). Cela dit, quand un sélectionneur se "plante" même si la responsabilité ne retombe évidemment pas sur lui seul, comme pour Houllier en 94 ou Lemerre cette année, il est logique qu'il démissionne, comme l'avait fait Platini en 92, pour laisser un homme nouveau venir préparer la construction d'une nouvelle équipe. ça fait partie du renouvellement des cadres... et disons que cette fois-ci, comme en 94 et contrairement à 92, ma sensibilité footballistique s'accomoderait bien du respect de cette logique :-)

Buxroro

12/06/2002 à 01h00

En ce qui concerne le renouvellement des entraîneurs, il existe une référence intéressante, c'est le grand Ajax d'Amsterdam des années 70. Après avoir gagné une coupe des Champions, ils se sont payé le luxe de changer d'entraîneur et d'enchaîner l'année suivante par une nouvelle victoire. Il est bien plus courageux de changer d'entraîneur quand tout va bien. C'est ce qui s'est passé avec Jacquet en 98. C'est ce qui ne s'est pas passé avec Lemerre après l'Euro 2000. Les vertus d'un entraîneur résident bien entendu dans une compétence avérée et reconnue par des diplômes mais également par des qualités humaines autrement plus complexes à quantifier. Jacquet et Hidalgo étaient semble-t-il porteurs de ces compétences particulières. Lemerre, ancien militaire, en semblait assez éloigné. On ne peut fédérer un groupe humain uniquement sur la base de l'obéissance et de la discipline à fortiori dans un sport où la réaction rapide et l'originalité doivent trouver leur place dans un schéma organisé (même si cela a plutôt fonctionné en 2000). Enfin, last but not least, ces mêmes vertus doivent exister aussi chez les joueurs pour s'exprimer en adéquation avec ce que développe l'entraîneur. Que les donneurs de leçons qui critiquent au choix la paresse des joueurs (la vieille critique anti 68), leur âge (sont-ils eux-aussi vieux et usés ?), leur côté star (s'ils font vendre c'est que certains achètent), fassent amende honorable. Le futurs vainqueurs de la CM seront de grands sportifs mais surtout de êtres porteurs de vertus humaines remarquables. Par ces temps de retour à l'individualisme forcené, que subsitent quelques îlots où sont mises en avant les valeurs collectives, c'est plutôt une bonne nouvelle.

Peaudevache

12/06/2002 à 01h56

Je suis bien de votre avis, rien de grave, y'a pas mort d'homme. Un petit coup dans les dorures, ça ne fait pas de mal à ceux qui ont oublié à quel point il est difficile d'acquérir la constance. Et puis en accord avec la réaction précédente, bravo aux danois, petite nation qui joue à merveille son rôle de grain de sable (ou de folie) dans la mécanique sportive mondiale. Après tout ces braves danois accompagné de supporters modèles montrent de l'allant, de la tonicité, et dans chacune de leurs équipes, on trouve un ou deux bons tripoteurs de balle, depuis l'ami Simonsen. Surtout ils prennent les matchs comme ils viennent, sans calcul. Les sénégalais, s'ils sont potencielement au dessus par le feeling vont peut-être manquer de rigueur. Se faire remonter trois pions par un Uruguay hérisson est mauvais signe. Le relâchement, la facilité, ça gâche souvent le talent. Mais j'espère bien les voir loin encore, pourquoi pas aussi fous que le Cameroun de 90. L'EDF, c'est une génération en or qui s'est un peu ternie. Les lames sont émoussées, l'apétit n'est plus là sans doutes. Les journalistes tous média confondus vont se comporter comme la caste qu'ils sont finalement: chorus de critiques basées sur des "je l'avais écrit" (mais que n'as tu pas écrit ! tout et son contraire !). Là où j'aurais mes plus vives remarques c'est dans la fameuse gestion du groupe France... Le groupe, pour en connaître la vrai solidité (et donc la valeur) il faut l'éprouver dans la défaite, dans la contrariété et dans la crise. Et depuis disons 1996 et les prémices de ce qui serait le groupe champion du monde, pas vraiment de grosse tempête, pas de fessée, pas de déroute. Quelques ratages, France - Russie, Andore-France, mais à ces occasions peu ou pas de réelle agitation. Je crois qu'on va voir des egos surchauffés s'affronter sans fard dans les semaines qui viennent. Et pour la place de Roger le placide, on va voir grossir une liste délirante de candidats farfelus. J'attends ça presqu'autant que les vrais débuts de Malbranque, Ecker, Sagnol, Carrière (et d'autres) dans un 442 ou 352 enfin adapté aux serials buteurs sevrés de ballon depuis trois matchs. Allez, aujourd'hui je vais au bureau comme j'y suis allé le 15 juillet 98, et ce n'est ni plus facile ni plus pénible... Prochaine coupe du monde: Rugby, avec un beau 15 de France qui peut prétendre (modestement) à sa première étoile ! Allez les Sénefs, allez le Costa Rica !!!

girondin

12/06/2002 à 03h07

Certes, la défaite des uns est toujours la victoire des autres et là ou il y a un perdant, il y a aussi un gagnant. Mais, s'il n'y a pas d'obligation de résultat, il y a quand même une obligation de moyens. C'est le gros reproche que l'on peut faire à cette équipe qui n'est pas tombé les armes à la main. On n'a senti une envie débordante défendre le titre. Après on peut toujours évoquer le nombre de matches, les calendrier ou comme Desailly le manque de matches de compétition... Trop de joueurs de cette équipe sont allés en Asie en ayant annoncé leur retraite internationale à l'issue de la coupe du monde, ça ressemblait à un voyage d'adieu, à une quille.

2000

12/06/2002 à 03h09

desole pour ceux qui doivent deja supporter mes sempiternelles analyses a la con sur le forum mais je vais me repeter : je vous trouve bien sympa avec Lemerre. Soyons serieux une seconde avec l'effectif de l'opposition et reconsiderons le notre je vous prie : le resultat obtenu avec celui-ci par l'entraineur de l'edf le met indiscutablement en cause. La preparation a ete mediocre et les erreurs de management innombrables (la plupart ayant par ailleurs ete evoquées dans ces colonnes). - toujours le meme 11 de depart et la meme tactique lors des matchs amicaux. Les experimentations auront lieu lors de la coupe du monde. - pas de plan b en cas d'absence de zidane - pas d'alternative tactique a un systeme de jeu lu et contré de la MEME maniere par tous nos adversaires depuis la russie (voir las roumani qui avait posé bien des tracas) : 5 milieux pour isoler notre 3-1 hors de portée de notre 4-2 (le 2 etant etouffé au mileu de terrain). - remplacer poste pour poste un zidane qui perd peu de ballons par un djorkaeff qui en perd trois fois plus ? Ca n'a pas de sens. - fidelité autiste a des champions du monde qui ne sont plus dans le coup (djorkaeff, leboeuf, dugarry) ou a cours de competition (boghossian, micoud). Pour les deux premiers, la carriere internationale s'acheve donc en eau de boudin ce qui leur apprendra a ne pas avoir eu la dignité de s'arreter a temps. - fidelité au detriment de joueurs valeureux et regulierement excellents lors des dernieres saisons (Lamouchi et carriere pour les absences les plus scandaleuses mais aussi, Sommeil, Marlet voir Cygan). Joueurs n'ayant rien gagné qui auraient certainement instillé une saine competition avec les notables de l'equipe assuré de leur titularisation - pas d'ecoute des considerations de joueurs sur les points suivants : - thuram qui prefere jouer dans l'axe : ce ne sera jamais essaye en amical mais en coupe du monde - trezeguet et henry qui demandent a jouer ensemble dans l'axe. quel selectionneur ne reverait d'une telle paire d'avant centre ? - quitte a prendre le risque de faire jouer djorkaeff, pourquoi ne pas le faire jouer comme il le prefere derriere les deux attaquants ? - Vieira court physiquement qui demande un troisieme milieu de terrain constantant le manque de compacité de l'equipe. On pretexte le manque de fraicheur de l'equipe mais cette excuse se retourne contre lui : cela aurait du etre pallier au niveau de la tactique. Et puis peut-etre que la preparation (pour etre au zenith lors des demi-finales) n'etait pas adaptée. Enfin si les francais ont manqué de combativité et d'orgueil c'est peut-etre aussi parec que l'entraineur leur a voué cette confiance aveugle (l'accord pour la venue des dames, les chroniques ed machion ou bidule pour SFR ou je ne sais qui) qui aujourd'hui se retourne contre tout le monde. Il a souvent dit qu'il etait la opur accompagner les champions du monde : il semble aujourd'hui qu'il aurait mieux fallu les encadrer.

Raul

12/06/2002 à 03h47

Non mais vous allez mettre qui à la place de Lemerre? Capello,fergusson ou Didier deschamps?ou bien rappeler mémé pour qu'il se plante.Arretez avec Lemerre c'est un type intelligent qui assume ses choix jusqu'au bout et qui a quand meme fait gagner L'Euro à la meme équipe de France...avec Anelka et karembeu en plus!!!

CELTIC BHOY

12/06/2002 à 04h22

Moi, je n'en sais rien; ce que je sais, c'est que j'aime bien cet article en tout cas ! :-)))))

Buxroro

12/06/2002 à 04h47

Vous auriez pu titrer : "Les derniers du culte".

magnus

12/06/2002 à 05h41

Bravo à l'article des cahiers, chuis pas en france en ce moment mais j'imagine bien les médias extra-sportifs qui vont ressasser cette élimination pendant des mois comme si c'était une honte. par contre, il y avait vraiment de quoi avoir honte en 93: il restait 2 matchs au Parc à jouer, et un point à glaner pour se qualifier. Plutôt que de parler de la Bulgarie et de la Suède (qui effectivement m'avaient donné du plaisir en 94, non je me suis pas touché sur les joueurs non plus), il aurait fallu mentionner France-Israël. Moi je concorde en tous points avec 2000, d'autant que je pensais la même chose bien avant le début de la compét' (toi aussi 2000 je pense). Lemerre a tout simplement fait la même erreur que le sélectionneur italien Bearzot en 86, qui avait fait confiance au bloc champion du monde en 82. Résultat: élimination contre la France en 1/8eme de finale, 2-0. Il est dur de changer quand on a une équipe qui gagne, mais quand on refuse le changement, faut pas s'étonner de ce qui arrive ensuite. Maintenant, quand on voit ce qu'a accompli l'équipe de france en 4 ans, c'est tout de même beau, qui l'aurait dit en 97? On peut pas toujours gagner, ni avoir la chance avec soi (but en or, séances de tirs au but, égalisation à la 93eme...). Je pense que le nécéssaire changement passe par un renouvellement des cadres qu'ils soient joueurs ou sélectionneur.

Vicky

12/06/2002 à 06h18

Vous écrivez "Mais surtout, ou est l’humiliation dans deux (courtes) défaites face au Danemark et au Sénégal, dans un match nul obtenu à dix contre onze, et en dominant tout le match face à l’Uruguay?" Là, je ne suis pas d'accord. Ce sont de très bonnes équipes qui méritent le respect, mais si l'Equipe de France, avec ses individualités, Zidane , Vieira, et les 3 meilleurs buteurs de 3 grands championnats, avait joué à son niveau, elle les aurait battues sans problème. Terminer dernier d'un tel groupe est anormal.

 

El mallorquin

12/06/2002 à 06h25

C'est vrai que Zidane a été transparent sur les deux premiers matchs. Sans parler de Henry contre le Danemark ! ;-)))

Le forum

Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 10h01 - Dan Lédan : Ça commence fort !!!! >>


Absolutely UEFAbulous - absolutely FIFAbulous !

aujourd'hui à 10h01 - forezjohn : DansonsLaBostellaaujourd'hui à 01h22Perez a dit aussi que le jeune public habitué aux jeux videos... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 09h49 - Di Meco : magnus19/04/2021 à 23h40alizouaujourd'hui à 22h38"Un film de voyage temporel qui m'avait plus... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 09h37 - Le Pobga du Coman : Il manque Veretout au milieu pour les bleus d'après. >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h36 - gurney : Si y avait eu une superleague des 1995 par exemple, aulas n aurait jamais pu construire son OL. Ca... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 09h27 - Dédie mon Stück : Le Bayern a quand même semblé particulièrement attentif à ne pas vraiment dire non, je me... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 09h19 - dan : Ligue des Branquignols:Mardi 13h : inamoto - Breizhilien (P6B, J3)Mardi 21h15 : Devikink -... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 08h58 - theviking : J'ai entendu dire qu'il y avait 166 joueurs en LNH qui n'étaient pas nés le jour où il a fait... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 08h55 - Toni Turek : C'est normal, les D*ha d'honneur sont interdits. >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 08h53 - Flo Riant Sans Son : Ola le Café ! Avis au connaisseur de foot amateur marseillais. Ça fait un moment que ça me... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)