auteur
Tom Hocking

> article suivant

Conférence de tiki taka

> article précédent

Pourquoi le PSG est déjà champion

Lever les foules

Invité : When Saturday Comes – En Angleterre, les campagnes en faveur d'un retour des tribunes "debout" commencent à réunir un plus large soutien, en dépit des traumatismes.

Partager

 

Un nouvel article de When Saturday Comes traduit sur les Cahiers du football, issu du numéro de février. Titre original: Rail Replacement.


* * *


L'organisation Safe Standing Roadshow a passé l'année 2012 à montrer aux supporters et aux dirigeants, à travers tout le pays, comment le football anglais pourrait de nouveau autoriser les spectateurs à se tenir debout dans les tribunes des deux divisions de l'élite. Le 11 décembre dernier, sa tournée est passée par le Parlement: l'événement, organisé en association avec la Football Supporters' Federation (FSF) et parrainé par le député Roger Godsiff, s'est tenu à la Porcullis House, en face de Big Ben.
 


Sur des rails

Les appels en faveur d'un véritable débat sur la sécurité des gradins debout se font de plus en plus pressants depuis quelques années, soutenus par plusieurs études réalisées auprès des supporters indiquant leur soutien croissant en faveur de la possibilité de choisir entre les deux positions. Cela a conduit Roger Godsiff, élu travailliste de Birmingham Hall Green, à lancer une motion invitant la chambre à considérer le projet pilote d'un nouveau dispositif de tribunes debout. Soixante-trois parlementaires l'ont signée, et l'événement de décembre a marqué une nouvelle étape dans l'élargissement du soutien politique à ce projet. L'objectif, d'après l'organisateur de la tournée John Darch, est de "présenter une solution acceptable pour les décideurs". Un panel d'experts, comprenant le président de Peterborough United Bob Symms et le superintendant de la police des West Midlands Steven Graham, a donné du poids à la démarche et lui a ouvert des perspectives.
 

 


Exemple du dispositif dans le stade de Hanovre (photo stadionwelt.de)
La solution proposée consiste en l'introduction de "sièges à rail". Largement utilisés en Allemagne, ils sont installés à la place des sièges classiques et sont conformes aux normes de l'UEFA et de la FIFA, mais peuvent être déverrouillés et relevés pour permettre la station debout. Fin décembre, Sunderland a commencé à suspendre les abonnements des supporters persistant à rester en position verticale. Le club a affirmé avoir reçu "un nombre croissant de plaintes" de la part de spectateurs souhaitant rester assis et dont la vue a été perturbée par les deboutistes autour d'eux...
 


Revenir en terrace

Installer des zones pourvues de sièges à rail donnerait aux supporters souhaitant rester debout la possibilité de le faire sans gêner les autres, dans une majorité de stades. Le risque de tomber en avant par dessus des sièges aux dossiers baissés, et celui de voir des supporters surgir dans ces zones seraient éliminés par des barrières de sécurité placées toutes les deux marches. Personne ne revendique le retour aux terraces à l'ancienne: pour l'instant, la FSF demande seulement que ce nouveau procédé soit testé. Aston Villa s'est porté candidat pour cette expérimentation et Peterborough United – qui sera dans l'obligation de réaménager ses tribunes debout s'il se maintient en Championship – le souhaite ardemment. Quinze autres clubs ont ouvertement soutenu le projet, dont Swansea en Premier League.
 

La présence de Steven Graham à l'événement au Parlement est également significative. Avec plus de vingt ans d'expérience en tant que directeur opérationnel de la sécurité dans les stades des West Midlands, il a déclaré avoir constaté "un changement du sentiment général au sein des dirigeants de la police", dans la mesure où le football, le travail des stewarts et des policiers, mais aussi les supporters ont profondément changé depuis l'interdiction des terraces. "Je suis enclin à penser que mon commissaire en chef ne s'opposerait pas à une évolution vers le safe standing, a-t-il précisé. L'idée selon laquelle des supporters placés dans des gradins debout adopteraient des comportements délictueux est complètement fausse."
 


Souvenirs funestes

"Nous disposons de l'expérience des gradins debout dans le football anglais des années 80, et de celle du football allemand actuel, mais d'aucune référence concernant ce à quoi ils pourraient ressembler au Royaume-Uni aujourd'hui, estime Graham. Nous avons besoin de rassembler des données afin de prendre des décisions et donner aux spectateurs la meilleure expérience possible. Pour ma part, je n'aurais pas de crainte majeure à devoir gérer une tribune debout".
 

 


Stand de démonstration du Safe Standing Roadshow.
Même si le soutien affiché par quelques personnalités importantes en faveur d'un débat sur ce sujet auparavant tabou est à porter au crédit de la FSF et du Safe Standing Roadshow, pour avoir présenté une alternative crédible aux stades 100% assis, plusieurs questions demeurent. Réagissant à l'événement, Margaret Aspinall, présidente du Hillsborough Family Support Group, a déclaré: "Il y a 96 raisons de ne pas autoriser cette expérience. Les gradins debout ne doivent jamais revenir. Je crois qu'il n'existe aucune manière d'y assurer la sécurité." (lire "Hillsborough, la justice après la vérité") Associer les mots "tribunes" et "debout" fait immédiatement, et de façon compréhensible, apparaître des images glaçantes en Angleterre. Mais il s'agit là d'une nouvelle technologie pour une nouvelle époque.
 

Consciente de la sensibilité du contexte, la FSF ne cherche surtout pas à forcer la décision. Ses militants peuvent seulement continuer à faire de la pédagogie et à présenter leur alternative jusqu'à ce que suffisamment de personnes réalisent qu'une autre façon d'assister aux matches est possible: une façon sécurisée et qui satisferait tout le monde. 
 

 

Soignez votre anglais et votre culture foot : abonnez-vous à When Saturday Comes.

 

 

Précédents articles de WSC sur les Cahiers du football

L'éthique de la victoire
Remontées en blog
Crimes d'honneur
Mesures d'austérité
Chelsea, le prix des titres
Tottenham sensible
Dans la peau de moi-même
La vie après Beckham
Le complexe de City
Luttes de pouvoir
Sortir des bois
L'étrange monsieur Hleb
Abus de confiance
City gêne
Erreurs sytème
La frontière du racisme
Un peu de tenue
Hillsborough : la justice après la vérité
La place de l'étoile
Le Brésil, bel horizon

 

Partager

Les stades et les supporters


Jérôme Latta
2015-04-18

De quoi le Parc des Princes est-il “mort” ?

Une Balle dans le pied – Cinq ans après la mise en œuvre du plan Leproux, le Parc des Princes est passé d'une mauvaise réputation à une autre. Si toute violence a disparu, l'ambiance n'est pas au niveau du stade du de l'équipe qui y évolue.


Adam Brown
2015-03-25

FC United of Manchester : par les supporters, pour les supporters

When Saturday Comes – Créé il y a dix ans contre le virage mercantile de Manchester United, symbole des clubs possédés et gérés par leurs supporters, le FC United fédère une vraie communauté et se développe avec un nouveau stade.


Gilles Juan
2015-03-16

Hommage aux caméramen amateurs dans les stades

Grâce à ceux qui filment au lieu de profiter du match, on peut voir les buts comme si on était au stade. Analyse de leur art et de leur dévouement en guise de remerciements.


>> tous les épisodes du thème "Les stades et les supporters"

Sur le fil

Seul Daniel Congre semble dans son élément sur la pelouse de la Mosson.

"Tant qu’on gagne, il faut être beau joueur." Jean-Michel Aulas.

RT @PierreGodon: Faites entrer l'accusé @tonyvairelles , inquiété pour un tweet sur Frédéric Thiriez http://t.co/FXXaY6LVdw

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 17h37 - Mallardeaufraiche : Cette année, en tout cas depuis janvier, on a tout le temps raté les belles occasions que nous... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h37 - Ballantrae : Sansai, dis plutôt aux gens d'acheter le Monde Diplo ! (smiley, tout ça) >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 17h37 - coach_mimi : Vincennes, 19 avril. Des inscriptions tardives qui nous permettaient de nous retrouver à 14, du... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 17h15 - CHR$ : Eurosport 2. Les droits ne sont pas centralisés et les matchs des équipes allemandes sont en... >>


Le pousse-baballe sur le reste de l'orange bleue

aujourd'hui à 16h35 - Ô Mexico : La "chance" de Cracovia, c'est qu'ils rencontrent leurs deux adversaires directs pour le maintien... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 16h21 - la menace Chantôme : Dans mes souvenirs, on avait déjà deux visages avec Ancelotti. Il est indéniable que le nom... >>


La L1, saison 2014/2015

aujourd'hui à 16h19 - vertigo : Beau travail. J'y ajoute une piécette: avant la bicyclette d'Ilan au Parc, Saint-Etienne restait... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 16h11 - sansai : Non seulement c'est vilain, mais ça se fait éliminer par le PSG en C1. >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 15h48 - Teroll : Par contre si France Télévision cherche un consultant pour prendre la relève de Gravelaine et... >>


Déclarama

aujourd'hui à 15h36 - l'homme de la pampa : Yohan Mollo : «Yohan Mollo est fan de Yohan Mollo. (...) Je suis égocentrique et je l'assume.... >>


Les brèves

Petit poupont

"David Luiz défendu par sa maman." (lequipe.fr)

Landreau, pause

"Mickaël Landreau retourne sur les bancs de l'école." (ouest-france.fr)

Et les séquelles de la vessie ?

"Pascal Dupraz veut 'soulager' les arbitres." (lequipe.fr)

Le parfum de l'Europe

"Denoueix : "Si tu ouvres ton axe, tu es foutu." (lequipe.fr)

Le journal du barde

"Thiriez, dur à décrypter." (lequipe.fr)