auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Pourquoi le PSG est déjà champion

Une Balle dans le pied – L'extrême richesse économique et sportive du Paris Saint-Germain laisse peu de doutes sur l'issue du championnat, et sur le nouvel ordre de la Ligue 1...

Partager

 

Dimanche soir, le FC Sochaux a battu le Paris Saint-Germain au terme d'un joli match qui a pris, dans les médias et au travers de l'enthousiasme local et général, des allures de tour de Coupe de coupe de France: le "petit Poucet" sochalien venait de terrasser "l'ogre" parisien. Il n'en fallait pas pour inverser la tendance de la semaine passée (le PSG allait sans doute être champion) et relancer le discours journalistique de la "crise" ainsi que le procès récurrent de l'entraîneur Carlo Ancelotti.
 

SANS CONCURRENCE ?
 

Il est vrai qu'avec quatre défaites, le PSG fait moins bien que les leaders des quatre grands championnats européens (La Juventus et Manchester United en comptent trois, Barcelone et le Bayern une seule) et exhibe quelques faiblesses persistantes, laissant l'espoir que l'armada qatarie soit déjouée par quelque outsider bénéficiant de conjonctions aussi favorables que celles qui avaient permis à Montpellier, la saison passée, de retarder l'ère parisienne annoncée. Le problème est d'abord qu'à ce stade avancé de l'exercice en cours, aucun rival ne paraît crédible. Certes, Lyon et Marseille sont respectivement à seulement trois et cinq points du leader, mais l'OL s'est affaibli sportivement au mercato d'hiver, tandis que l'OM ne présente que la dixième attaque et la septième défense de la Ligue 1. En termes de régularité et de qualité de jeu, ces deux formations sont très loin du MHSC 2011/12. Le PSG compte pour sa part 51 points, un de moins qu'après la 25e journée l'an passé. (...)


Lire la suite de l'article :


Partager

Le foot français


Jacques Besnard
2014-05-17

Gourcuff, l'austère qui se barre

Vingt-cinq ans. On en a vu un paquet de matches ensemble, Christian. J'avais sept ans lorsqu'après l'avoir tanné pendant des semaines, mon anti-footeux de père capitula et m'emmena voir un bon vieux Lorient-La Roche-sur-Yon en D3. Une partie gravée dans ma petite tête de passionné. Lettre au patron.


Julien Momont
2014-05-09

Triomphante mais menacée : le paradoxe de la formation auxerroise

Enquête – La formation de l'AJ Auxerre a remporté, samedi, sa septième coupe Gambardella, un record. Pourtant, son renouveau est menacé par l'hypothèse d'une relégation de l'équipe première en National.


Guillaume L'henaff
2014-05-02

Le Stade rennais pas tout seul dans l'attente

À la veille de la finale de la Coupe de France, ce sont 43 ans de disette que les supporters rennais espèrent voir s'achever. L'occasion de mesurer la couche de poussière dans les armoires à trophées de Ligue 1.

 


>> tous les épisodes du thème "Le foot français"

Sur le fil

RT @Boris_1899: Les supporters en carton, c'est tellement yesterday. Voici les fanbots, en interaction avec les supps distants: https://t.c…

RT @Romain_Molina: Rappel / Entretien avec @SeBlueLion sur Chelsea : « Mourinho maîtrise à la perfection la périodisation tactique » - http…

RT @LiberoLyon: OL Groupe vit bien (mais ça sent un peu le Pathé) : @NicolasSch_ a épluché le rapport d'activité http://t.co/YiaCEnRe8u #OL

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

deux heures moins le quart avant Jésus-Christ

"Messi a raté son rendez-vous." (lequipe.fr)

le chevalier qui dit "ni"

"Ils n'ont plus les jambes, ils n'ont plus la tête, ils n'ont plus le cœur." (tf1)

Matelazzi

"Dodô à l'Inter." (lequipe.fr)

en 10 capé

"Neymar : 'Je pourrais être en fauteuil roulant aujourd'hui'." (lequipe.fr)

Bini-B

"CIV : le duo Bini-Bijotat a postulé." (lequipe.fr)