auteurs
Thibault Lécuyer et Gouffran direct

> article précédent

Ballon de Plomb 2011 : les candidats

Ballon de Plomb, les candidats : Gignac et Chalmé

Un attaquant en panne et un latéral en perdition: André-Pierre Gignac et Matthieu Chalmé entrent en lice avec des arguments.

Partager

 

André-Pierre Gignac, le cristal de Mérano

En remarquant les efforts consentis par André-Pierre Gignac pour obtenir le Ballon de Plomb, un constat s'impose. Si le Martégal mettait la moitié de cette conviction au service du football, les plus grands clubs se l'arracheraient.

 

En 2011, Gignac empile plus de casseroles que de buts. En janvier, il annonce que son hygiène de vie n'avait pas été idéale et qu'il allait enfin travailler sérieusement. Les supporters qui l'ont vu errer sur le terrain pendant une demi-saison s'ouvrent les veines. Surenchère quelques semaines plus tard: il ne veut plus jouer au poste pour lequel on l'a recruté: "Pour être franc, je préfère être remplaçant que me retrouver dans l’axe…Je me sens beaucoup mieux sur cette aile gauche, où je peux partir de loin et surtout évoluer souvent lancé alors que dans l’axe je suis trop souvent arrêté". Cela ne l'empêchera pas de déclarer neuf mois plus tard: "Quand j’ai dit que je me sentais mieux à gauche, c’était sur le moment. J’ai fait toute ma carrière dans l’axe. J’ai dépanné sur les côtés mais c’est dans l’axe que je me sens le mieux et que je marque le plus de buts. Mon poste c’est avant-centre". Deschamps exaucera le premier de ses vœux: il cire le banc, le poste échéant à Rémy, Jordan Ayew ou Valbuena.

 

Mais les légendes de l'élection se reconnaissent à leur capacité à donner les coups de rein décisifs lors du sprint final. Envoyé en cure à Merano par ses dirigeants, il vit une rocambolesque soirée de clôture du marché des transferts pendant laquelle Deschamps s'en sert comme d'un jeton de poker. À l'approche du scrutin, il passe la surmultipliée: des insultes à son entraîneur qui pourraient inciter les électeurs à lui décerner le Ballon de Plomb qu'ils n'ont jamais pu offrir à Anelka. Quelques jours plus tard, on apprend qu'une main courante a été déposée, le joueur aurait insulté un père de famille dans sa voiture.

 

Gignac dit toujours qu'il marche à la confiance, mais la confiance s'est évaporée et plus rien ne marche... Comme Ben Arfa l'an dernier, il aborde l'élection blessé. Une manière de clore son annus horribilis. Entre maladresse et déveine, sa carrière à l'OM ne tient toujours qu'à un fil. Un fil à plomb?

 

Point fort
On peut vanter sa candidature sans évoquer son poids. C'est mauvais signe.

 

Point faible
Dans ce domaine, Edel le surpasse.

 

Le slogan de campagne
"Va te faire enculer avec ton élection de merde".

 


André-Pierre Gignac peine à imposer sa puissance physique sur le front de l'attaque marseillaise.

 

> Le Diaporama spécial Gignac.

 

 

 


Matthieu Chalmé, latéral de douleur

Dévasté par sa quatrième place au BdP 2010, Matthieu Chalmé a tout mis en œuvre pour mériter une deuxième chance en livrant une seconde saison consécutive plombisable, il réussit déjà l'exploit de rejoindre l'équipe réduite des doubles nominés (citons entre autres Branko Boskovic, Cyril Chapuis, Cyril Rool, Dagui Bakari ou Kader Keita pour situer la performance).

 

Le roux numéro 1 du championnat n'a pas volé cette seconde nomination. Il symbolise plus que quiconque la chute sans fin des champions de France 2009. Le latéral droit d'alors, hyperactif dans son couloir, précis dans ses centres, présent dans les duels, leader d'un groupe conquérant et qu'on disait proche du niveau international, n'est plus. Depuis deux ans, Matthieu Chalmé, c'est un centre réussi sur vingt, un joueur qui semble à l'agonie dès que le rythme s'élève (son teint écarlate le trahit alors) et une capacité inégalée à se jeter à la moindre feinte de frappe.

 

Tout ceci donne souvent lieu à un combo estampillé Matthieu Chalmé: montée rageuse dans le couloir, centre raté ou faute technique, contre-attaque adverse sur laquelle il n'essaye même pas de revenir, retour en défense puis, au choix, faute idiote ou humiliation infligée par l'attaquant adverse...
Pour accompagner ces performances purement sportives, Chalmé ne s'est pas départi d'un état d'esprit détestable sur le terrain: contestation de chaque décision de l'arbitre même quand tout le stade a constaté la faute, tendance à mettre des petits coups en douce ou à tirer le maillot... De ce point de vue, la seule différence avec le Chalmé 2009, c'est qu'alors, le supporter girondin pouvait répondre: "Oui, il est vicieux, mais c'est un bon joueur quand même".

 

Enfin, le dernier grand mérite de Chalmé, c'est de personnifier à merveille la grande histoire du joueur bordelais qui s'endort dans le doux confort du Haillan: prolongé après le titre, il a accordé des interviewes durant les mois de crise sportive en décalage complet avec la situation du club (le groupe vit bien, on comprend pas ce qui se passe, ça va repartir, c'est dans les têtes), et montré une absence complète d'autocritique quant à ses performances ("J'ai joué blessé", "Le coach m'aime pas", "Je fais mes matches"...).

Au final, la première mi-temps à domicile contre Sochaux résume toute la plombitude de Matthieu Chalmé: niveau indigne, absence de réaction, soupçons de sabotage contre l'entraîneur...

 

Point fort
S'acharner sur les roux est un des derniers ferments de cohésion sociale.

 

Point faible
L'éparpillement des voix entre les nombreux candidats bordelais.

 

Le slogan de campagne
"Un latéral de plomb dans une équipe en bois."

 

 

Partager

> sur le même thème

Ballon de Plomb 2011 : les candidats

Le Ballon de Plomb


La rédaction
2015-01-19

Et le Ballon de Plomb est…

… annulé. Après onze ans d'existence chahutée, le diagnostic est tombé, fatal. Voici les raisons pour lesquelles nous préférons arrêter de décerner un trophée que nous ne reconnaissions plus vraiment. 


2014-01-13

Thauvin 2013, un bras de fer pour un Ballon de plomb

Le vainqueur de cette année remporte avec une avance record un trophée que ses agents, mais aussi les dirigeants marseillais et lillois, doivent porter avec lui.


Zénon Zadkine
2014-01-03

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Florian Marange

Un transfert désastreux, des déclarations plombesques: candidat inattendu, l'ex-Bordelais s'est mis dans la peau d'un favori.


>> tous les épisodes du thème "Le Ballon de Plomb"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)