> article suivant

Shankly, une utopie socialiste

> article suivant

Une éternité avant le Brexit

Ligue 1 / Journée 10 : la Gazette / 2

Partager

La Gazette: produite à la main dans l'Atelier du forum, compilée par Miklos Lendvai.


Les observations en vrac


De loin, N’Koulou ressemble à Christanval. En lutte à la course avec Rivière et pris de vitesse par ce dernier, N'Koulou ressemble aussi à Christanval.

 

Montpellier a marqué autant de buts sur les dix premières journées 2011 que sur les vingt-sept premières journées de la saison précédente.

 

Les coups francs de Bastos, ça marche mieux contre le vingtième de L1. Jimmy Briand aussi.

 

De nombreux maillots de l'OM dans le stade, mais aucun de couleur orange. Signe que le Toulousain a bon goût, à défaut d'avoir un bon fond de jeu.

 

Le meilleur truc dans le CFC de dimanche, ça a clairement été la jolie blonde derrière Hervé Mathoux, avec son léger strabisme terriblement érotique.
 

 


La "claquette" de gardien, c'était pas très viril: Ruffier a opté pour la grosse baffe.

 

Modeste n'est pas le nouveau Chamakh, il est le nouveau Dugarry: détesté dans tous les stades de France.

 

Jean-Louis Triaud a dû parier en juillet que ses Girondins ne seraient qu'à un point de l'OM après dix journées. C'est gagné, mais pas très bien joué.

 

Momo Sissoko s’adapte petit à petit à la Ligue 1 : il a tenu vingt-six minutes avant son premier avertissement.

 

Ça va bientôt faire deux ans que ça dure. Et si les joueurs des Girondins étaient tout simplement nuls?

 

Selon l'ETGFC, Luyindula est "intéressant" mais le club n'est "pas intéressé". Trottignon se place au challenge de la déclaration inintéressante même si elle ne manque pas d'intérêt.

 

Paris, Lyon et Montpellier aux trois premières places: ça y est on a retrouvé l'axe PLM.

 

Très mauvaise opération des Niçois au challenge de la 17e place, détrôné par un Bordeaux des grands soirs.

 

Le traitement VIP de Pastore, ça finit par se voir: c'est le premier hispanophone de l'histoire de la L1 que Canal+ interroge directement en espagnol.

 

Maintenant quand Olivier Rouyer écorche le nom d’un joueur, il lui envoie un message subliminal. Ainsi, Ochoa est devenu Okocha le temps d’une soirée, histoire de mettre en avant son jeu certes très spectaculaire mais pas très efficace.

 

Un essai à une pénalité pour le match Montpellier-Dijon. Après les scores de tennis, voici les scores de rugby. À quand un score de pétanque ?

 

Nouvelle devise à Brest: l'important c'est le un point.

 

Le PSG et Manchester City en tête de leur championnat en même temps : l'argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue. Quoi, Malaga a pris 3-0 à Levante?

 

Treizième journée : le PSG a trois points d'avance sur le second, neuf sur le futur champion, une différence de buts de +18. Trente-quatrième journée : le PSG est huitième, avec dix-huit points de retard sur le champion. Nous sommes en 1997/1998.

 

 


Tiens, Christian Jeanpierre a un fan-club.

 


L'extrait gratuit (1)


29 septembre 2011

 

Tesco d’Altrincham, comté du Cheshire, sud du Grand Manchester. Trois jeunes désœuvrés déambulent dans les rayons. Ils parlent fort, en espagnol, roulent des mécaniques et se font vite repérer. Deux d’entre eux croquent un beignet, avant de se diriger nonchalamment vers la sortie. Des hools vraisemblablement, se disent les vigiles devant les caméras de surveillance. Ils interviennent alors en nombre et conduisent le gang dans la pièce "Stop and Search".

Une scène somme toute banale. Sauf que le meneur n’est autre que le gardien de Man United, David de Gea. Une responsable du magasin, au Daily Mail : "De Gea et ses deux amis ont été tout sauf subtils! Ils sont entrés dans le magasin en fanfaronnant et en parlant fort, en espagnol. Le personnel chargé de surveiller les rayons sur les écrans les a vus prendre deux donuts du frigo Krispy Kreme. Et là, ils ont tenté de quitter le magasin sans payer."

 

Prix du beignet : 1,19 £. Salaire de l’Espagnol : 300 000 £ / mois. Le club a décliné tout commentaire mais selon une source au club, l’Espagnol se serait fait sacrément charrier le lendemain : "Les coéquipiers l’ont bien chambré et ont proposé d’aller lui acheter des beignets."

Les internautes ont suggéré aux supporters de Norwich de balancer des donuts sur le terrain lors du Man United-Norwich du surlendemain. Le club a prévenu : "Quiconque sera pris balançant un beignet sur le terrain sera expulsé du stade."

 

Crimewatch, la rubrique judiciaire de Teenage Kicks, ce sont aussi des records de vitesse ou d'alcoolémie, à lire dans le cinquième épisode de la série.

 



L'équipe-type des "revanchards"




Un onze hyper offensif composé de joueurs qui aiment briller contre leur ancien club. En capitaine de cette équipe, Mickaël Ciani qui a pris un temps d’avance en se vengeant déjà de son futur ex-club.

 

 


La stat futile

 

Nous ne sommes pas tous égaux devant les buteurs. Et certains clubs, qui comptent dans leurs effectifs des serials scorers, profitent à plein du spectacle. Ce week-end, Olivier Giroud et Kévin Gameiro se sont fendu d'un triplé. Voici les noms des derniers auteurs de triplé pour chacun des clubs de ligue 1, classés du plus récent au plus ancien.

 

Paris-SG : Kévin Gameiro, 16/10/2011 contre Ajaccio.
Montpellier : Olivier Giroud, 15/10/2011 contre Dijon.
Lille : Moussa Sow, 29/05/2011 contre Rennes.
Auxerre : Dennis Oliech, 25/09/2011 contre Sochaux.
Marseille : André Ayew, 28/04/2011 contre Nice.
Evian TG : Yannick Sagbo, 08/04/2011 contre Sedan (L2)
Lyon : Lisandro Lopez, 06/03/2011 contre Arles-Avignon.
Dijon : Sebastian Ribas, 05/03/2011 contre Le Mans (L2)
Lorient : Kévin Gameiro, 19/02/2011 contre Bordeaux.
Bordeaux : Anthony Modeste, 21/11/2010 contre Arles-Avignon.
Saint-Etienne : Dimitri Payet, 28/08/2010 contre Lens.
Nancy : Issar Dia, 28/03/2010 contre Lens.
Brest : Richard Socrier, 30/01/2009 contre Troyes (L2)
Rennes : Mickael Pagis, 05/10/08 contre Lyon.
Toulouse : Johan Elmander, 02/12/2007 contre Bordeaux.
Nice : Okechukwu Victor Agali, 02/10/07 contre Monaco.
Valenciennes : Johann Audel, 04/08/2007 contre Toulouse.
AC Ajaccio : Mathieu Scarpelli, 08/08/06 contre Amiens (L2)
Sochaux : Jérémy Ménez, 22/01/2005 contre Bordeaux.
Caen : Etienne Mendy, 08/10/97 contre Martigues (L2) 




Michel Sardou réveille-toi, ils sont devenus fous.


Le coin fraîcheur

 

La leçon donnée par Guy Roux à son compère du commentaire du match Evian-Saint-Étienne. Quand Ruffier dégage en catastrophe un ballon litigieux, ce dernier s’est empressé de réclamer un ralenti, mais le vieux sage a pris le temps de lui démontrer point par point que la video ne lui servirait à rien sur ce cas:
- l'angle disponible ne permet pas de juger si elle est entrée ou pas.
- avec une caméra sur la ligne, dans ce cas-là, on aurait pu juger, mais la plupart du temps il peut y avoir des joueurs qui bloquent la vue
- même si on avait eu un système fiable de vidéo, on aurait été bien embêté pour s'en servir puisque le ballon n'est pas sorti et que le jeu a continué.


Le monde de la publicité a bien nourri Guy Roux, mais ne lui a heureusement pas fait perdre tout sens critique : "Vous voyez que le terrain est moyennement éclairé, contrairement aux panneaux publicitaires lumineux, si bien que quand un joueur est près d'un panneau, il se fait voler la vedette par la publicité, ce qui n'est pas très normal." (Foot+)


Merci Guy. Pour cette fois.





Sarajevo sera toujours Sarajevo.



Micro de Plomb, the Race


Charles Villeneuve sur le plateau des Spécimens après avoir revu les images de la faute de Spahic sur Nolan Roux: “C’est typiquement un geste de yougoslave.” (Canal+ Sport)

 

 

Grégory Nowak au moment de la sortie de Pastore sous les applaudissements du stade corse : "Et ça aussi c'est nouveau avec ce PSG : les adversaires sont contents de voir de VRAIS joueurs de foot." (Foot+)

 

Grégoire Margotton, un peu gauche quand il veut rendre hommage à la simplicité d’Arnaud Le Lan: “Arnaud Le Lan qui est un footballeur, ou plutôt un être humain normal.” (Canal+)

 

Christophe Dugarry, pléonastique: “Bon placement de Gameiro qui arrive à se démarquer du marquage”; “Un problème dans l’axe central de la défense.” (Canal+)

 

Jean-Michel Larqué qui doit sûrement confondre le ralentissement de la croissance et la décroissance: “Quand tu fais match nul à Toulouse et que tes concurrents gagnent à l’extérieur, au lieu de te rapprocher de tes concurrents, tu ne fais même pas du surplace, ton retard sur les équipes de tête augmente.“ (RMC)
C’est vrai, les Marseillais ne font pas du surplace: ils avancent juste moins vite que les autres.
 

 


Toujours plus court au CFC: le résumé du match d'une seconde.


L'extrait gratuit (2)


-5e Tiens, un certain Gérard Roland sur notre banc. Il faudra que je vérifie s’il n’a pas un peu la tête de Thomas Deruda. Un nom pareil, ça semble un peu gros.

-4e C’est le dernier match de Diawara avant sa suspension. Oui, avant le match à Toulouse, la commission de discipline s’est penchée sur le cas Souley.

7e C’était mieux avant. Avant le match.

8e Le challenge Mbia est relevé : Diawara envoie une quéquette en retrait sur Mandanda qui élimine Rivière lancé au pressing d’un petit crochet piqué. Il va vraiment être long ce match. Qu’est ce que je préférerais être en train de bronzer à Marrakech.

12e Capoue est joueur, il tente de relancer le challenge Diawara du tacle en pleine vitesse sur les chevilles adverses. Rémy l’évite aussi bien que lorsqu’il évite le ballon.

 

Retrouvez le compte-rendu de TFC-OM signé Bob-Loulou sur Marseille vu du ciel.




C'est devenu n'importe quoi Motus.

 

 


Vu du forum


Fil : "Scapulaire conditionné"

 

=>> Ousmane au ski - samedi à 21h37
Mais qu'ils aillent faire de la danse ces incapables.
=>> antigone
La danse étant l'art de mouvoir le corps humain constitué d'une suite de mouvements ordonnés, ne reste plus qu'à trouver un peu de mouvement, d'ordre, voire de corps humains. Par charité, on laissera l'art tranquille.
=>> Joey Tribbiani
Pourtant "Carré blanc sur fond blanc" de Malevitch me semble bien résumer la saison qui s'annonce. Et quand on y réfléchit, les dribbles de Ben Khalfallah ne seraient-ils pas une transposition footballistique de l'Action Painting?


=>> Cris CoOL - samedi à 22h40
Se prendre un but de François Clerc, c'est quand même pas très glorieux.
=>> environ bâillonné
Au point où on en était, on pouvait laisser marquer Meriem...
=>> cocobeloeil
Demain on risque de se retrouver relégable. D'après le dico c'est "se mettre, se maintenir dans une situation médiocre"... Ouais ok, mais on pourrait se maintenir en étant médiocre. Ça fait deux ans qu'on le fait.
 


Merci à Ryan Geek, Jean-Noël Perrin, Béni des crampes, Cana rien fait et Nasri, Cris Tiago Rool Naldo, le Bleu, Mik Mortsllak, Ousmane au ski, environ bâillonné, Yoop2804, Tirami Suazo, sansai, Marius T, Miklos, AMR, Freddy, Gone n’ Rosette, Bananja Vidic, Roger Cénisse, pipige, Tonton Danijel, Coup de pied de coin-coin, Elmander mon cher Larsson, Fugazi, Sidney le grand Govou, nasi_goreng, Sens de la dérision, bolkonsky, le petit prince, Espinas, et alors, Lucarelli, lemon, The Great Koala pour leurs contributions.

 

 

LA GAZETTE DE LA 10e JOURNÉE / 1ère PARTIE
Le classement en reliefLes gestes • La bannetteLes topsLes minutesLa stat futileL'extrait gratuitLa bonne enseigne

 

 

Partager

Le championnat de France


Jérôme Latta
2021-01-12

La Ligue 1 est-elle « le championnat le plus déséquilibré au monde » ?

Une Balle dans le pied – C'est ainsi qu'André Villas-Boas a qualifié le championnat de France, mais est-ce fondé, et est-ce spécifique à la L1 ? Petite étude. 


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard Coudrais
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)