auteurs
Cédric Lagler et Thibault Lécuyer

Ballon d'Eau fraîche, les candidats : Bréchet et Brandao

Ballon d'Eau fraîche, la campagne – B comme BdEF? Inamovibles à Sochaux ou dans la surface adverse, ces deux-là méritent considération...
Partager

bdef2010_big.jpg



Jérémie Bréchet (Sochaux)

bdef2010_liste_brechet.jpgSuccesseur de Maxence Flachez dans les cœurs sochaliens, Jéremie Bréchet arrive au FCSM en 2006 après une saison difficile en Espagne. Son salaire est payé en partie par son ancien club, et le joueur acceptera de le baisser pour rester.
Rapidement, Jéremie prend le brassard, marque ses premiers buts, joue malgré une blessure récurrente, habitue les supporters à sa boulette par match et manque son penalty un soir de victoire au stade de France. Il réussit enfin à vingt-huit ans une carrière à l'étranger au PSV, mais laisse tomber la C1 pour retrouver les 205 et de meilleures conditions pour sa famille à Montbéliard.

Quand les journalistes – de L'Équipe – lui parlent d'ambition: "Sauf votre respect, j’en ai rien à foutre (rire). À Eindhoven, avec ma famille, on n’était pas bien, même si au niveau sportif ça s’est bien passé. Mais je suis un homme avant tout, pas seulement un footballeur. Et comme je ne suis pas un mercenaire, je ne me voyais pas revenir en France ailleurs qu’à Sochaux".Un nouvel effort financier est consenti par le joueur, qui encadre désormais une génération observée attentivement lors de la finale de la Gambardella – joueurs à qui il conseille de bousculer les anciens, de les remuer et non de les respecter. Il sait aussi rester discret pendant les péripéties d'un Faty ou d'un Davies, et leur apporte son soutien ("Qui ne fait jamais d'erreur?").

Leader d'une équipe réputée trop joueuse, Jéremie fait part aujourd'hui de son regret de voir les meilleures défenses prendre le pas au classement sur les attaques. Aussi, rester au club étant une évidence pour lui, il demande aux Martin et Boudebouz d'évoluer encore une saison avec lui. Car pour Jérémie Bréchet plus que tout autre, le foot n'est pas qu'une histoire d'a(r)gent.

Point fort
Avec la série de cagades spectaculaires qu'il a réussie récemment, il pourrait détourner massivement les votes des partisans d'un Ballon de Plomb sympathique.

Point faible
Un coté trop gentil qui peut conduire à des "Montpellier a bien joué", "Materrazzi est un super mec", ou à signer à la Real Sociedad pour rejoindre Denoueix.

Le slogan de campagne
"Apportez le ballon, on puisera l'eau fraîche dans le Doubs".

brechet_crampons.jpg
Le charisme de Stéphane Guy, les fringues de Philippe Bruet, le sens de la mise en scène de Xavier Giraudon: pas de doute, Jérémie Bréchet postule à une reconversion sur Canal+.


Brandão (Marseille)

bdef2010_liste_brandao.jpgCertains seront surpris de voir Brandão dans cette sélection et pas dans celle d'en face. Il a pourtant tout du coéquipier exemplaire, dont Deschamps dit qu'il est populaire dans le vestiaire "parce qu'il ne triche jamais".
Le parcours du colosse de São Paulo depuis son arrivée à Marseille ne laisse que peu de doutes. Les supporters espéraient Larsson, ils ont hérité d'un inconnu à queue de cheval débarquant d'Ukraine et dont les premiers mots en arrivant à la Commanderie furent: "Je suis un guerrier". Un euphémisme. Brandão personnifie à merveille la notion de sacrifice pour l'équipe, qu'il est capable de porter sur ses épaules – littéralement quand Valbuena lui grimpe dessus.
 

Ce n'est pas un mince exploit de se faire une place au poste d'attaquant au sein de l'équipe la plus exposée de France. Mais le Brésilien est un attaquant aussi atypique que maladroit, qui compense ses approximations par un cœur énorme. Son importance dans le collectif marseillais est particulièrement visible quand il n'est pas là.

Sollicité par Kazan qui lui offrait de doubler son salaire, il a accepté de rester à l'OM (avec une revalorisation) et déclare à propos de l'arrivée de Gignac et Rémy: "Je vais peut-être perdre mon statut d'homme référence mais peu importe. Si je ne peux pas marquer, je vais continuer à remplir mon devoir". Le genre de déclaration qui donne envie de le voir casser encore des dizaines de cubes Orange au bord de nos pelouses.

Point fort
Evaeverson est probablement le prénom le plus cool de toute la Ligue 1.

Point faible
On ne va pas totalement occulter le fait qu'il joue autant avec son cœur qu'avec ses coudes.

Le slogan de campagne
"Élisez-moi, je viendrai filer un coup de main pour votre déménagement".

brandao_ciel.jpg
"Jan Koller, ce but, il est pour toi."

Partager

Le Ballon d'Eau fraîche


La rédaction
2017-07-31

Sirieix roi

Ballon d'Eau Fraîche 2016/17 – les résultats. C'est à sa troisième tentative que Pantxi Sirieix est enfin sacré, tout au bout de sa carrière. Une victoire aussi logique que méritée, à laquelle seul Cheick Diabaté aura résisté.


La rédaction
2017-07-19

Ballon d'Eau fraîche 2016/17 : le vote

Toutes les présentations des candidats ayant été publiées (lecture obligatoire), c'est le moment de voter pour la lauréat de la saison. Le bureau de vote est ouvert jusqu'au 30 juillet.


J. L. et syle
2017-07-18

Ballon d'Eau fraîche 2016/17, les candidats : Pantxi Sirieix et Florian Thauvin

Deux revenants pour clore les portraits des candidats… Sirieix qui revient pour la troisième fois, et Thauvin qui revient d'aussi loin que son "triomphe" au dernier Ballon de Plomb de l'histoire. 


>> tous les épisodes du thème "Le Ballon d'Eau fraîche"

Sur le fil

RT @ThieuMa_: Les @cahiersdufoot ont raison, on vit les 5 meilleurs jours de l'année depuis hier soir. https://t.co/IZOpQN570M

RT @JP_Sacdefiel: [insolite] Les Colombiens restent sur le terrain après le match pour ramasser leur déchet technique.

Un trophée controversé, des critères flous… Qui es-tu, "meilleur joueur de la Coupe du monde"? https://t.co/TmjN3dB4cE Par @AFoatelli

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 18h48 - Raymundo Menech : Jankulowski Desailly Galasekaujourd'hui à 15h01La question ultime à la con: de quoi Pogba est-il... >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 18h45 - Yul rit cramé : Cette histoire de faux raccord, ça doit être lié à la VAR, on a eu droit à la fameuse image... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 18h41 - SocRaïtes : Pour ma part, non (bien sûr, faudrait pas pousser), mais comme j'habite pas très loin,... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe A

aujourd'hui à 18h37 - Le Meilleur est le Pires : J'ai changé mon pari de 1-1 à la dernière seconde (pour l'Uruguay, dont l'hymne m'a convaincu de... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 18h15 - El Mata Mord : RavioShaki(ri)ra bien"Piqué enfin à la fête ?" (lequipe.fr) >>


Coupe du monde 2018 : le groupe B

aujourd'hui à 18h05 - ORRG : Ah bah c'etait un casque pour le joueur marocain !Je me disais aussi...Match à venir pas si... >>


Manger (autre chose que) la feuille

aujourd'hui à 16h58 - Schpatz : blafafoireaujourd'hui à 12h02[...]A propos si vous avez des recettes spécial coupe du monde, je... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h52 - BoblaFlamb : Il faudrait demander à l'équipe Escol qui a apporté quelques clés et qui travaillent justement... >>


Les stats, levant pire

aujourd'hui à 16h24 - Run : Ronaldo efface Puska, il devient le meilleur buteur d'une selection europeenne avec 85 buts. >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 16h11 - Oh Mamm Billig : C'est vrai que les échanges entre l'arbitre VAR (ou un de ses 3 assistants) et l'arbitre central... >>


Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)