> article suivant

La place de San Marco

> article précédent

Les minutes absurdes

Les minutes de révolte

Pour en finir avec 2008 – Caliméros ou Zorros, les footeux ne supportent pas l'injustice. Et ils se rebellent toujours avec élégance.
Partager
minutes3_aulas.jpgLa minute parano-narcissique de Jean-Michel Aulas
"Globalement, avec l’ensemble des blessures et la pression extérieure qui nous est imposée par les médias, ce qu’on arrive à faire est satisfaisant (…) On n’a peut-être pas encore l’agressivité qu’il faut avoir par rapport à la relation qu’entretient Lyon avec le football français: un contre tous, et tous contre un. Mais je ne joue pas à Caliméro. Je vous rappelle que ce n’est pas moi qui ai demandé à venir vous parler, c’est vous".
(L’Équipe)


minutes3_kita.jpgLa minute "souvenir de Lausanne" de Waldemar Kita
"J'ai l'impression qu'en France, on n'est pas habitué à voir un propriétaire de club essayer de tout bien faire comme il faut. J'ai quand même une certaine expérience dans le monde de l'entreprise où je crois avoir fait mes preuves. J'essaie simplement de gérer le FCN de la même manière".
(lequipe.fr)


minutes3_diouf.jpgLa minute antonetto-aulassienne de Pape Diouf
"Ça commence effectivement à faire beaucoup, même je dirais beaucoup trop, puisqu’à Bordeaux, on se souvient que par un arbitrage défectueux nous avons manqué de gagner un match qui était aussi à notre portée. Aujourd’hui, le scénario se renouvelle. (…) Ce soir, nous avons simplement, je dirais, été volés au coin d’un bois".
(OMtv).


minutes3_dieuze.jpgLa minute épileptique de Nicolas Dieuze
"Nan, toujours la... toujours la polémique, toujours! Franchement, les arbitres euh... On a compris, bon, euh... SOS Paris Saint-Germain partout... Si on a envie d'aider le Paris Saint-Germain, on les laisse en Ligue 1, nous on reste là où on est, et puis comme ça tout le monde sera content! Euh, les radios, SOS Paris Saint-Germain et tout, moi j'en ai plein le cul, quoi! Pourquoi nous on n'aurait pas le droit de rester en Ligue 1? Faut arrêter!"
(Canal+)


minutes3_saccomano.jpgLa minute à pleine vapeur d’Eugène Saccomano
"Allez interroger maintenant les maires de Saint-Lô, d’Auxerre, d’Aix-en-Provence, qui ont laissé passer le train, au moment du chemin de fer au début du siècle, ils sont fous! Parce que leurs villes ne se sont pas développées, parce qu’il n’y avait pas le chemin de fer! Alors les stades c’est pareil. On veut surtout pas être dérangé par les stades, ça sent la frite, la bière et cætera! Ça sent le populo! Et MERDE! T’as tous ces gens qui veulent se mettre devant ces stades, ne rien faire, les stades ON LES VEUT! Pleins!"
(On refait le match – L’Équipe TV)


En finir avec 2008
Les minutes de règlements de compte
Les minutes absurdes
Les minutes de révolte
Les minutes "Moi j'dis que"
Les minutes de représailles
Les minutes de classe


2009-06-30

Spirale de la déclaration, le vainqueur

3664 électeurs se sont prononcés pour désigner la déclaration de la saison. Qui est aussi la déclaration la plus grave de la saison.


2009-06-23

Spirale de la déclaration, les recalées

Elles n'avaient pas passé le cut de la pré-sélection, mais méritent d'être consignées pour la postérité. 


2009-01-04

Les minutes d'olweb.fr

Pour en finir avec 2008 – Extraordinaire moulin à communiqués plus officiels que ceux du Comité central sous Brejnev, le site de l'OL est resté au taquet toute l'année.


>> tous les épisodes du thème ""