auteur
Matthieu Gerando (avec la rédaction)

Du même auteur

On ne change pas une Équipe qui vend

La preuve par l'image: notre quotidien sportif recycle toujours les mêmes titres de une. Prochaine révélation: c'est un robot qui écrit les articles?
Partager
Quel plus beau cadeau d’anniversaire que de recevoir la une de L'Équipe du jour de sa naissance? Moyennant 23 euros, c’est ce que propose le quotidien sur son site web, avec une prévisualisation gratuite de la une en question afin de vérifier que ce n’est pas un lendemain de médaille française en lancer de poids.
Cette rubrique permet aussi d’étudier les titres du quotidien. Ainsi, le lendemain de l’annonce des 23 joueurs retenus par Domenech pour l’Euro 2008, L'Équipe titrait "Les surprises du chef", faisant référence aux sélections de Gomis et Mandanda, plutôt inattendues. Le titre du journal l’était en revanche beaucoup moins, puisque la rédaction utilise le même depuis trois ans. Du classique, si l'on se rappelle l'utilisation de la même formule ("Une gifle monumentale") pour les deux éliminations de l'OL en Ligue des champions, à six mois d'intervalle en 2007 (lire "À double titre").


une_equipe1.jpg
24 février 2006; 15 juin 2007 ; 29 mai 2008

Mais au terme d'une recherche se limitant aux dix dernières années, on dresse un bilan de l'ampleur des répétitions: sur 3.800 unes, on dénombre 150 cas de récidive, soit plus d’une par mois en moyenne. Vous pouvez donc penser qu’une fois par mois, L'Équipe présente en première page un titre de seconde main. Et encore cette étude ne concerne-t-elle que les unes, pas les articles...
Certaines formules sont assez incontournables et se justifient par leur caractère informatif, mais l'éternel retour des mêmes jeux de mots et autres formulations faciles semble indiquer que la flemme est une règle de conduite et que les responsables éditoriaux puisent dans un catalogue invariable depuis des années. Est-ce l'effet d'une politique délibérée, d'une flemme sérieuse ou d'un simple manque d'imagination? L'Équipe est-il un journal jetable pour lecteurs amnésiques?

Voici quelques exemples, accompagnés de leurs dates de parution.

NDLR : pour faire bonne mesure, le titre de cet article reprend celui d'un autre paru dans le numéro 19 des Cahiers du foot, "Comment changer une Équipe qui gagne?".


une_equipe2.jpg
27 mars 2005 ; 19 juin 2006
L'Équipe, dont les nerfs sont fragiles, se "désespère" lors d'un parcours qualificatif finalement réussi, puis d'une Coupe du monde qui enverra les Bleus en finale.



 une_equipe4.jpg
7 mars 2001 ; 15 janvier 2005
À noter cette coïncidence supplémentaire qui place Anelka deux fois, à quatre ans de distance, au-dessus de ce titre.



une_equipe8.jpg
21 avril 2006 ; 15 novembre 2003 ; 11 novembre 2001
Comme on se retrouve.



une_equipe7.jpg 
23 mai 2002 ; 7 octobre 2004
Toujours pas percé, il risque de réapparaître dans les jours qui viennent.



une_equipe6.jpg
9 novembre 2000 ; 18 novembre 2003 ; 27 juin 2004 ; 14 juillet 2007
Un grand classique des lendemains de défaite, parce que si la compétition s'arrête, la publication continue.



une_equipe9.jpg
29 juillet 1997 ; 8 octobre 2002 ; 28 avril 2003 ; 28 septembre 2003 ; 22 juillet 2003 ; 8 avril 2004.
C'est le record.



une_equipe14.jpg
25 mai 2000 ; 1er juillet 2002 ; 26 mai 2005
Et L'Équipe est sempiternelle.


une_equipe11.jpg
27 mai 2002 ; 9 septembre 2005
Cette fois, va-t-elle tomber sur Vieira?



une_equipe10.jpg
2 juin 2002 ; 29 mars 2005
La Cour martiale est prête à se réunir.



une_equipe22.jpg
11 août 2002 ; 22 février 2006
Même titre, même joueur en photo.



une_equipe15.jpg
10 juin 2002 ; 26 juin 2000
Était-ce l'édition du jedi?



une_equipe21.jpg
12 mai 1999 ; 18 novembre 2000 ; 11 juin 2002 ; 11 octobre 2006
Non, l'OM n'a pas déposé sa devise.



une_equipe16.jpg
20 avril 2003 ; 18 octobre 2007
Mais on ne change rien.



une_equipe19.jpg 
28 août 1997 ; 1er novembre 1999
Ne pas oublier le point d'exclamation, ni le verre de Ricard.

Il y avait aussi : "L'alerte bleue", "En bleu de chauffe", "Bon pour le moral", "22, v'là les Bleus", "Il fait grand bleu"...
Partager

> sur le même thème

Les sondages rendent idiot

Les médias et les journalistes


Christophe Kuchly
2017-11-14

Chroniques bielsiennes : Le quitte ou double

Épisode 2 – La menace du licenciement plane au-dessus de la tête de l'entraîneur lillois mais il continue à croire en la réussite du projet qu'il incarne. La marge de manoeuvre se réduit et sa communication change.


Christophe Kuchly
2017-09-21

Chroniques bielsiennes : Critiques et tensions

Épisode 1 – Entraîneur du LOSC depuis le début de la saison, l'Argentin n'a pour l'instant pas les résultats escomptés et les voyants, à l'orange, sont passés au rouge à l'issue d'une drôle de conférence de presse. Bienvenue à Lille, où El Loco interroge plus qu'il ne séduit.


horsjeu.net
2017-06-11

Le replay - saison 7, épisode 6

Et oui, c'est déjà le dernier épisode de la saison, marquée une nouvelle fois par une production irrégulière et pas toujours réjouissante. Mais ce chapitre se referme avec plus de dix minutes intenses.


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Sur le fil

(et donc ils concluent à l’erreur indiscutable de l’arbitre, ce tocard) https://t.co/ePI8jmvNjl

Commentateur, consultant, journaliste de terrain: Y a main, alors y a péno. Fatigue.

Les Cahiers sur Twitter