auteur
Yannick Curt

Du même auteur

> article suivant

Éloge du pointu

> article précédent

Sur le banc à Metz

> article précédent

Pourquoi Bordeaux va être champion

L'info en (très) bref

Invité : le Torchon dauphinois – Qui veut faire croire que les nouveaux stades vont nous apporter un bonheur sans limite? Dans le souci d'assurer une information aussi large que possible, complétons la dépêche de lequipe.fr.
Partager
Le Torchon dauphinois est un journal d’enquêtes sociales, de reportage et de satire sur Grenoble et ses environs. Animé par une équipe de bénévoles, il est diffusé en kiosques et sort tous les deux mois (ou presque).

torchon_d.jpg


Une seule brève anodine publiée sur le site du quotidien sportif peut en dire long sur la tendance à reprendre la communication officielle sans prendre le temps de la questionner. Il aurait pourtant suffi à l'auteur de celle-ci de lire l’article "Grenoble: un stade à coups de haches" dans le N°40 des Cahiers du football (toujours en vente) pour commettre moins d'erreurs et d'omissions.

10/02/2008 11:39
Foot - L2 - Grenoble ouvre son «stade des Alpes»
La ville de Grenoble ouvrira vendredi prochain au public un stade flambant neuf (1) de 20.000 places équipé de hautes technologies (2) avec deux ans de retard liés à une lutte acharnée d'«éco-citoyens» (3), soucieux de protéger des arbres sacrifiés pour les besoins du chantier (4). Baptisée «le stade des Alpes», l'enceinte aux formes galbées, surmontée d'une verrière de 70.000 m2 (5), offre une vue imprenable sur les trois massifs entourant Grenoble: Belledonne, Chartreuse et Vercors (6). Le stade sera officiellement inauguré en mai (7) mais l'ouverture au public a lieu vendredi soir à l'occasion du match opposant Grenoble au Clermont Foot, comptant pour la 24e journée de L2.

stade_grenoble.jpg


(1) Un stade resplendissant, c’est bien la moindre des choses pour un ouvrage qui a coûté 88 millions (a) d’euros au contribuable via les différentes collectivités locales. Voté en 2001, le budget de la construction du stade était de moins de 30 millions d’euros (b). Reste qu’en s’approchant du stade flambant neuf, on peut voir, à l’œil nu, des malfaçons.

(2) Des hautes technologies évidemment indispensables au déroulement d’une rencontre sportive. Des écrans géants pour diffuser toujours plus de publicité, 82 caméras de surveillance et 13 écrans de contrôle pour toujours plus de contrôle. Les images filmées sont imprimables instantanément pour permettre aux policiers d’interpeller d’éventuels "émeutiers" ou dangereux allumeurs de fumigènes. Et pour combiner fichage et publicité, une nouvelle carte d’abonné électronique est délivrée aux supporters après que ceux-ci eurent dûment rempli un questionnaire sur leurs habitudes de consommation.

(3) Il est plus facile d’écrire des articles en recopiant les dossiers de presse émanant des institutions que de faire des recherches et de vérifier ses sources. Les partisans de la construction d’un nouveau stade à Grenoble ont toujours essayé de mettre l’augmentation des prix et les retards sur le dos des opposants. En réalité, ils sont dus en majeure partie à la mauvaise gestion du projet par les autorités politiques, à de graves erreurs dans les études de faisabilité et à plusieurs appels d’offres infructueux. L’impact des opposants sur les délais et les coûts a été minime (moins de 1% du budget total).

(4) La protection de certains arbres rares et anciens était effectivement un des arguments des opposants, mais il est extrêmement réducteur de résumer l’opposition a ce seul aspect. Était contesté, entre autres, le coût, l’emplacement en plein centre d’une ville qui compte très peu d’espaces verts, l’utilité ou encore l’absence de concertation.

(5) Une verrière sur laquelle les ouvriers s’attellent toujours à quelques jours de l’ouverture, et qui présente de nombreuses fuites. Les ouvriers travaillant sur le chantier ont d’ailleurs reçu la consigne de réparer en priorité le toit au dessus des tribunes présidentielles et latérales. Les supporters en virages, eux, devront amener leur parapluie en plus des banderoles. Le Dauphiné Libéré, le quotidien local grenoblois, n’en a pas parlé dans les dizaines de pages de contemplation du bâtiment. Les journalistes du Daubé (c) oublient d’ailleurs souvent quelques épisodes de l’histoire de la construction du stade dans leurs articles élogieux.

(6) Information cruciale. Un édifice construit à Grenoble offre une vue imprenable sur les trois massifs qui entourent la ville. Comme n’importe quel endroit de Grenoble, en fait.

(7) Le foot et la politique font décidément bon ménage. Le hasard fait que la construction du stade des Alpes s’achève quelques mois avant les élections municipales. Alors qu’elle a déjà surexploité le quarantième anniversaire des jeux olympiques de 1968, la mairie de Grenoble comptait certainement remettre le couvert et se faire une soirée de campagne municipale facile grâce au stade. Une grande fête pour faire oublier toutes les péripéties de la construction. C’était sans compter sur une loi concernant les inaugurations en période électorale, dénichée la semaine dernière, qui a conduit à l’annulation de l’inauguration officielle et à son report après les élections.


(a) Prix TTC selon l’association SOS parc Paul Mistral et 73,7 millions hors taxes selon le Dauphiné Libéré du 11 février
(b) "La petite histoire du stade des Alpes", Le Torchon dauphinois, N°1, Mars-Avril 2006.
(c) Le Dauphiné Libéré du 31 janvier.
Partager

> sur le même thème

SdF : un stade de retard

Les stades et les supporters


Jérôme Latta
2020-01-10

Si la Ligue le dit, est-ce que c'est vrai ?

Minichro – Réussir à transformer des chiffres partiels, biaisés et peu probants sur la fréquentation en triomphe pour la L1, c'est le pari relevé par un article de L'Équipe


Hind
2019-12-05

« Le football ne fait pas qu’expliquer, il fabrique »

Avec son livre sur "le football dans le chaos yougoslave", Loïc Trégourès propose une lecture inédite du conflit en même temps qu'une réflexion sur le supportérisme. 


Hind
2019-11-29

Comment contourner une interdiction de déplacement?

Démode d'emploi – Les interdictions de déplacement se multiplient, mais les supporters développent des méthodes pour y échapper. 


>> tous les épisodes du thème "Les stades et les supporters"

Le forum

Etoiles et toiles

aujourd'hui à 01h07 - maDoudou Makhosa-Cisse : Je pense à Little Odessa (James Gray) et un souvenir de Brooklyn sous la neige (ou bien enneigée... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h49 - Milan de solitude : Maurice Eculé22/01/2020 à 20h02Plus simplement, n'est-ce pas parce que la quasi totalité des... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h20 - PCarnehan : D'une semaine à dix jours grand maximum, selon ce qui vient du club. Il était déjà préservé... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 00h08 - SocRaïtes : Comme ça parle souvent vélo ici, je risque une question... vélo électrique !On fait le sport... >>


O TéFéCé

aujourd'hui à 00h06 - tes fessées : J'ai regardé un extrait du coup par curiosité. On y voit de bons arrêts et aussi des sorties... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 00h01 - le Bleu : Avant, les clubs de L2 voyaient partir leurs meilleurs joueurs pour une poignée de... >>


Habitus baballe

22/01/2020 à 23h34 - Utaka Souley : Classicoaujourd'hui à 22h38Ah si c'est ça je peux comprendre. Je connais un petit paquet de... >>


Gerland à la détente

22/01/2020 à 23h13 - Cris CoOL : Pour Elber, il a dans mon souvenir pas mal déçu par rapport aux attentes qu'on plaçait en lui... >>


Et PAF, dans la lucarne !

22/01/2020 à 23h10 - Tricky : (Dan, NOLA, vas y pendant le French Quarter Festival et oui, c’est comme ça, même mieux) >>


Les jaunes, héros zen

22/01/2020 à 22h49 - Yul rit cramé : C'est à dire que je trouvais l'intention très louable (malgré le sponsor sur le maillot)... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)