> déconnerie

The Bernard Mendy Facts

> article suivant

Revue de stress #93

> article précédent

Peter Crouch : Grandeur nature

Comment lire L'Équipe à la plage

Après le fameux "Comment lire L'Équipe dans le métro?", les Cahiers du football poursuivent leur œuvre d’utilité publique. Marchant sur les traces de Martine, voici un manuel détaillé pour jouir au mieux de vos vacances.

Partager

La lecture estivale de L'Équipe est un rituel immuable. A l’étranger, c’est le seul lien que l’on tient à conserver avec le pays, y compris lorsqu’on ne l’achète jamais pendant l’année. Sur la plage, outre que la possession de L'Équipe confère aux hommes une certaine classe virile, elle garantit aussi, en tant que journal grand format, une excellente vision périphérique en toute discrétion.


1. Maintenir le journal à plat sur la serviette

Le premier ennemi du lecteur de L'Équipe en vacances est le Mistral (ou tout autre zéphyr régional) qui vous empêchera de tenir votre journal dans votre posture habituelle, sous peine de souffrir mille maux: transformation des doubles pages en cerfs-volants, replis intempestifs dans le visage, jets de sable dans les yeux, etc.
Deux mains et deux pieds ne suffisant pas à maintenir les quatre extrémités de votre journal, vous vous munirez au minimum de quatre objets lourds et peu volumineux. Le galet est une valeur sûre, ainsi que le flacon de crème solaire, l’espadrille, la brosse à cheveux ou le crabe mort. Sont inopérants : le bob, les lunettes de soleil, le tuba et le chien.

Notre conseil : si vous avez du mal à mettre un poids sur le côté, pensez à la façon dont Pierre Blayau a licencié Laurent Fournier.
La technique alternative : ensabler la page où se trouvent les articles désirés et dégager ceux-ci les uns après les autres. En utilisant pelle et râteaux, les jeunes pères peuvent utiliser cet exercice ludique pour former leur progéniture à la sous-culture sportive.


lequipe_maree.jpg2. Tourner les pages

C’est le moment le plus périlleux, puisqu'un seul faux mouvement peut ruiner tous les efforts du point 1.
Placez votre avant-bras gauche au centre de la double page et décalez vos lests de manière à pouvoir soulever la page de droite. Votre bras gauche préviendra tout envol intempestif dans le cas ou le vent profiterait de ce moment pour s’engouffrer sous la page de gauche. Attention: replacez vos lests à droite avant de terminer le mouvement en glissant la page tournée sous les lests de gauche.

Notre conseil : entraînez-vous pendant l’année avec un DVD des clips de France Gall afin d'étudier sa merveilleuse gestuelle bras-coude.
La technique alternative : laissez s'envoler les pages déjà lues, les unes après les autres, en les perforant en pointillés avec une fourchette en plastique.


3. Protéger l'intégrité matérielle du journal

Avant d’entamer la lecture, prenez bien garde à être propre et sec. Après le vent, les chichis sont vos pires ennemis. En effet, tout corps gras entrant en contact avec le papier rendra celui-ci transparent et fera apparaître l'article figurant verso, plus celui de la page suivante, y compris après le séchage. Les tentatives de rattrapage seront vouées à l'échec et a une déchirure du papier. En outre, la Loi de Murphy veut que la tâche fasse goutte d'huile pile sur l’article concernant la rumeur de transfert vers votre club favori d’un grand attaquant jouant en Serie A. Du coup, vous ne saurez plus s’il s’agit de Crespo ou de Bakayozzi.

Notre conseil : procurez-vous un sac ou un étui plastique dans lequel vous pourrez ranger soigneusement l'exemplaire du jour avant et après usage (en vente dans la boutique de lequipe.fr).
La technique alternative : munissez-vous d'un ordinateur portable pour consulter L'Équipe en PDF. Attention, l'ordinateur craint l'eau, le sable, le gras, le sel, le sucre et les voleurs.


Conseils particuliers
• Assurez-vous de la première personne se situant sous le vent par rapport à vous, c'est-à-dire de l'endroit où il faudra venir rechercher votre journal s'il s'envole. Évitez l'Anglais en chaussettes dans ses sandales, mais aussi la Danoise topless enduite de crème bronzante (cf. point 3.). Ou alors, faites un choix.
• Ne mangez pas d’eskimo en lisant L'Équipe! Le mélange encre/glace à la vanille est particulièrement indigeste, notamment lorsqu’il s’agit d’un article d’Hervé Penot.
• Ne JAMAIS prêter son exemplaire à une personne n'ayant pas suivi cette formation.


Les prochains épisodes

• Comment lire L'Équipe en marchant.
• Comment lire L'Équipe dans des toilettes publiques.
• Comment lire L'Équipe lors d'un déjeuner chez ses beaux-parents.
• Comment lire L'Équipe en faisant l’amour.
• Comment lire L'Équipe discrétos chez le marchand de journaux sans payer.
• Comment lire L'Équipe au bureau.
• Comment lire L'Équipe.

 

Partager

> sur le même thème

24 heures dans la vie de l'OM

> Dossier

Déconneries

Déconneries


Mevatlav Ekraspeck
2017-02-14

Petite histoire d’une frappe cadrée

Équilibre parfait, direction souhaitée, puissance au diapason. Au moment où il est déclenché, ce tir a tout du but qui marquera votre vie. Mais, sur le chemin des filets, il peut se passer pas mal de choses...


Mevatlav Ekraspeck
2017-02-01

Petites histoires d’un face à face… vues par le gardien

Un duel est un moment important et qui peut être difficile pour celui qui a obligation de marquer, comme pour celui qui est censé l'en empêcher. Pour ce dernier, tout ne se déroule pas toujours comme prévu.


Mevatlav Ekraspeck
2017-01-18

Petites histoires de débordements

On a déjà étudié ce qu'il se passait quand un joueur tentait un dribble. Et quand, sur son aile, il tente un débordement? Là aussi, quatre cas possibles, ambiance district toujours.


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

RT @vinzealand: Lucien Favre <3 https://t.co/1z7bdSIxsv

RT @TheAlma_N1: David Seaman on @eBay 😜@thedavidseaman @PieburyCorner https://t.co/ce8BXgjxX4

RT @HelinHugo: "Council apologises for planting trees in middle of football pitch" https://t.co/1XHPw8SzrS https://t.co/SeE3q8GISM

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 15h20 - Gouffran direct : Superbe essuyage de crampons sans jaune. Par contre s'il insulte l'arbitre il va morfler le... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 15h12 - sehwag : T'as raison. Mais je dois faire partie des naïfs qui ne voulaient voir que la partie "folle" qui... >>


La vie et l'avis des coaches

aujourd'hui à 15h08 - le Bleu : Et même de sa carrière ? >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 14h41 - zorrobabbel : Ce match me laisse sur ma faim. Encore un gros match de Thauvin, qui pour moi est le meilleur... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 14h35 - Joey Tribbiani : Tricky aujourd'hui à 07h35 ------ Tricky, ce qui me surprend en fait c'est que tu sois... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 14h14 - Dino Dini : oups faille de la toile... Je disais donc que l'on comptait évidemment se rendre à Dubrovnik... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 14h08 - Jeremie Janette : Un peu vexant pour Boston (clin d'oeil). Speaking of which j'attends la commande de mon tee-shirt... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 14h02 - lyes215 : Encore un Favre très frais en communication après le match. Le ballon d'eau fraîche on peut le... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 13h31 - Eviv Bulgroz : Balls of steed aujourd'hui à 12h43 Bielsa à Lille, c'est officiel. J'imagine qu'Aulas sent... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 12h02 - la menace Chantôme : Le cas Krychowiak me faut tout de même bien regretter Stambouli qui avait quant même fait de bons... >>


Les brèves

Éviter la descente

"Décimé dans un crash, le club brésilien Chapecoense a recruté ses premiers joueurs." (lequipe.fr)

Multiplication des points

"Giroud, le messie d’Arsenal." (lemonde.fr)

Rosette de Lyon

"Aulas officier de la Légion d'honneur." (lequipe.fr)

Faire tourner l'effectif

"Lyon : une prostituée exerce dans une caserne militaire." (rtl.fr)

Hellas Thicot

"Steven Thicot signe en Grèce." (lequipe.fr)