> article suivant

Revue de stress #120

> article précédent

Platini : la réforme à petits pas

Footballeurs / rugbymen : 11 clichés des uns sur les autres

Qu'ont en commun les pousse-citrouille et les gras-du-bide? Des tas de préjugés réciproques.
Partager
Extrait du #23 des Cahiers du football (avril 2006).
Retrouvez aussi :
> 15 raisons de préférer le rugby au foot
> 15 raisons de préférer le foot au rugby


11 clichés des footballeurs sur les rugbymen

• Ils rentrent sur le terrain avec trois grammes de Gaillac dans le sang.
• Ils parlent avec l’accent de Gaillac.
• Ils sont ridicules avec leurs shorts moulants.
• Ils chantent des chansons de Patrick Sébastien dans les vestiaires.
• Ils ressemblent tous à Franck Ribéry après 80 minutes de match.
• Ils pètent.
• Ils boivent du Synthol.
• Ils mangent du foie gras avant les matches.
• Ils sont encore plus cons que les footballeurs.
• Ils gagnent tellement peu de pognon qu’ils sont obligés de continuer les études pour avoir un vrai métier à côté.
• Ils rigolent quand ils perdent.


11 clichés des rugbymen sur les footballeurs

• Ils boivent du lait-fraise à la troisième mi-temps et se couchent à 21h la veille des matches.
• Ils parlent avec l’accent des banlieues.
• Ils croient pouvoir poser nus dans les calendriers sans être ridicules.
• Ils trouvent Patrick Bosso très spirituel.
• Ils se la pètent.
• Ils portent des serre-têtes et se roulent par terre dès qu’on leur effleure l’épaule.
• Ils ne jouent pas quand ils sont blessés.
• Ils poussent des citrouilles.
• Ils sont plus cons que les rugbymen.
• Celui qui a le brevet des collèges passe pour un intello.
• Ils se tripotent dès qu’ils marquent un but.

bw_footrugby2.jpg
Partager

Déconneries


Kireg
2017-10-20

Parodie de football

"Je ne vais pas aller sur les réseaux sociaux, ce sont les gens qui ne travaillent pas qui passent leur temps sur les réseaux…" a dit Christian Gourcuff. Véridique? Plongée (caricaturale) au coeur du Stade rennais.


@Hinho
2017-08-21

"Cette année, c'est la bonne !", chronique rennaise

Chaque club construit sa légende avec ses propres moyens. Pour le Stade rennais, c'est celle de ses échecs, une épopée de déboires sans autre consolation que la certitude d'être unique. Éphéméride rouge et noir. 


Antoine Seignez
2017-08-13

Mbappé allait changer le monde

Dans un bar, rencontre fantasmée (?) entre un journaliste et l'attaquant que le monde s'arrache. Et s'il n'avait pas les ambitions qu'on lui prête et voyait la suite de sa carrière autrement?


>> tous les épisodes du thème "Déconneries"

Sur le fil

Que vaut réellement l’OL de Génésio? - https://t.co/yhFxTQf90w

Notre supporter rennais, @Kireg_Norpe, poursuit sa thérapie. Et balance son Erminig. "Parodie de football" -… https://t.co/HQ4vEgGSoV

Eh bien c’est une très belle Revue de stress, dites donc - https://t.co/Q3dkZXsJmG https://t.co/mi9tQg1BoP

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

No country for old Maine

"Sans Rivière à Angers." (lequipe.fr)

Kanté pas dans le disert

"Kanté a laissé un vide." (lequipe.fr)

La lettre du QI moqué

"La lettre émouvante de Cristiano Ronaldo à propos de son enfance." (lequipe.fr)

Kylian aime bipper

"PSG : C’est quoi la montre de Kylian Mbappé ?" (sportune.fr)

Joueur dudit manche

"Une star du porno sponsorise un club de district." (footamateur.fr)