auteur
Jamel Attal

Du même auteur

> article précédent

Une pensée pour Vairelles

Roger trompe son monde

Attendu au tournant de la "liste des 22", Roger Lemerre a habilement contourné l'embuscade médiatique pour laisser les évidences s'imposer d'elles-mêmes. Des péripéties finalement assez réjouissantes et qui illustrent bien la vanité des procès faits au sélectionneur.
Partager
Avec sa science du non-dit et de la phrase sibylline, Roger Lemerre a parfaitement géré les inévitables polémiques autour de la fameuse liste des 22. Forcément prévenu des déboires de son prédécesseur, le sélectionneur a réussi à désamorcer les mines. Là où Jacquet, intransigeant sur ses convictions, avait péché par maladresse et commis quelques crimes de lèse-journaliste, Lemerre, qui au fond ne transige pas plus, s'est épargné cette inutile épreuve avec une "stratégie du puzzle" qui a fait moins de vagues et pris à leur piège les procureurs habituels. En progressant par petits bouts, en déjouant les injonctions à suivre un échéancier et en se remettant à la seule contrainte réelle du 1er juin, date imposée par l'UEFA, il a emmené tout son petit monde là où il le voulait.
Plutôt que de se soumettre à la cérémonie de l'annonce officielle, Lemerre l'a avantageusement remplacée par un petit jeu-concours assez amusant, qui laissa le soin aux commentateurs de déduire eux-mêmes la composition du groupe France pour l'Euro, laissant aussi la logique de cette liste s'imposer d'elle-même aux esprits, invités à se mettre à la place du technicien. Et poste après poste, l'exercice ne laisse effectivement que peu de cas en discussion. Sur le plan de l'organisation, la consultation du calendrier impliquait également une telle chronologie pour le regroupement des 22.
Bien sûr, toute sélection implique des exclusions discutables et le "scandale" de quelques absences; chacun pourra trouver quelques motifs de critiques (autour de Djetou, Lamouchi ou Vairelles comme dans nos propres pages); en outre, un sélectionneur fait toujours valoir un fait du Prince par lequel il impose des choix non exempts de subjectivité (Dugarry 98, Karembeu 2000?), mais qui lui servent à affirmer marginalement son autorité et sa personnalité. Au-delà, comme il y a deux ans, le groupe retenu ne présentera aucune aberration (à l'exemple de Marco Simone non retenu en squadra) mais engendrera nécessairement quelques regrets, c'est bien le drame d'une sélection.

Du haut de sa tribune quasi quotidienne dans L'Equipe, le sniper Vincent Duluc (voir Cahiers 34), en aura été pour ses frais, échouant à allumer quelques mèches toutes préparées. En cours de semaine, le ton a progressivement baissé et les réquisitoires n'ont pas trouvé matière, tant certaines évidences s'imposaient. Reste à savoir si un tel stock de munitions peut rester longtemps inutilisé, d'autant que le style énigmatique et désinvolte du patron des Bleus irrite beaucoup nos Robespierre de la balle ("il se fout de notre gueule ou quoi?!!").
Roger Lemerre est ainsi parvenu à invalider cette pseudo obligation contractuelle inventée par les médias, qui obligerait le sélectionneur à justifier ses choix en permanence devant ses juges (dans un langage clair et précis s'il vous plaît). Spéculez un peu, messieurs, dédramatisez, amusez-vous, au lieu de guetter les occasions de jouer aux sinistres augures. Allez-vous encore bouder votre plaisir et espérer de l'Euro qu'il soit le moment d'une revanche sanglante, comme vous aviez espéré que le Mondial soit la preuve éclatante de votre compétence?

Alors, qui est Lemerre: ce brave gars, honnête et carré mais un peu limité (cela rappelle des préjugés sur quelqu'un d'autre), gentil accompagnateur d'un groupe de champions du monde autogéré, ou bien ce métaphysicien sous-estimé dont les aphorismes écrasent ceux de Cantona? Il vaudrait mieux chercher entre les deux, mais après tout, qu'importe le patron, pourvu qu'on ait l'ivresse.

Partager
>> aucune réaction

Les médias et les journalistes


Jérôme Latta
2019-05-17

Comment faire du journalisme avec les stats ?

Une Balle dans le pied – Pour réellement valoriser les statistiques, les médias spécialisés doivent arrêter de lancer des chiffres qui ne disent rien, et prendre le parti de faire du journalisme avec les données. 


Nadine Zamorano
2019-04-18

L'invention du consultant

Comment s'est imposé le "consultant" de foot, dont le nom et le principe viennent du monde de l'entreprise et du conseil, et dont la fonction n'est pas toujours allée de soi?


Maxime Brun
2019-03-18

Ici, c'est "pas rire"

Tribune – L’élimination inattendue de Paris face à Manchester United a amené une ribambelle de commentaires moqueurs sur les réseaux sociaux. Un jeu auquel tout le monde n’a pas le droit de participer.


>> tous les épisodes du thème "Les médias et les journalistes"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)